Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Description des piéces de la planche IV de Félibien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Lun 13 Juin - 14:51



Après les description des trois première planche de Félibien voici la planche IV qui pour moi est la plus intéressante au vu du nombre d'objets conservé mais malheureusement aussi pour la perte des objets à signification symbolique tel que la mains de justice du sacre ou la couronne du sacre .

Et pour commencer voici venir avec la lettre A le chef reliquaire de Saint Benoit chef d’œuvre d’orfèvrerie et de glyptique offert par Jean duc de Berry au trésor de saint Denis .

histoire et description

Buste de vermeil et d'or représentant saint Benoît, patriarche des moines d'Occident. La mitre est couverte de petits médaillons d'agate, et décorée de perles et autres pierres précieuses, comme le sont les deux pendants de la mitre. Sur la orfrey qui est autour du cou de la figure, se trouve un médaillon d'agate sur laquelle est représenté l'empereur Domitien. Ce reliquaire est marqué avec l'écusson aux armes de Jean, Duc du Berry, qui l'a offert à Saint-Denis en 1401 . Il contient une partie du crâne de saint Benoît, et un os du bras du même saint. qui peut être vu à travers un cristal, avec cette inscription Icy HNE le bras de S. Benoist monseigner.


Donation par Jean, Duc du Berry

Le duc de Berry avait pris un gros morceau du crâne de Saint Hilaire des années auparavant à Saint-Denis, afin de le mettre dans l'église collégiale de Poitiers qui portait son nom. Il compensa cela avec une partie du crâne et un bras de saint Benoît, comme il l'avait promis. C'est ce qu'il a fait en [1401], , avec piété que de magnificence. Il avait fait un buste de de 250 marcs d'argent, tenant le bras du même saint revêtu d'une médaille d'or? et enrichi de pierres précieuses pour tenir la relique. Et, enfin, de donner son cadeau avec le plus de solennité, il a choisi le jour de la fête de saint Benoît - le 21 Mars et a invité le roi et toute la famille royale à la double cérémonie. L'abbé et les moines vêtus de chapes appropriées sont t venu en procession pour élever les précieuses reliques qui avaient été placés la veille au palais de justice près de l'abbaye. Deux des membres du clergé ont soulevé sur leurs épaules et le portèrent dans l'église, où ils l'ont présenté entre les deux autels afin de l'exposer à la vue du public.,ou il a été célébré . Par la suite, le duc de Berry devant l'abbé et la communauté monastique assemblés. leur a parlé de l'effort qu'il avait eu dans l'obtention des reliques sacrées de saint Benoît. l'Abbé Philippe l'a remercié , et lui promit qu'il resterait dans le souvenir,dans les sacrements des prêtres et la dévotion des frères. Il a ajouté que dans le futur, la fête de saint Benoît serait célébrée avec la plus grande solennité et avec les plus riches ornements de l'Église. Ce reliquaire est l'un des ornements les plus précieux de tous les trésors. Outre la valeur de la matière, la mitre qui est à la tête de la figure possède un grand nombre de camées qui coute fort cher.
Certaines parties de la châsse (base, les anges d'argent doré, l'un des pendentifs de la mitre) ont été perdus au cours de la Ligue et les guerres de Religion.
le Buste fut fondu pendant la Révolution française.
les Camées furent déposé au Louvre sur 5 Décembre 1793.
En 1804, certains des camées ont été choisi pour décorer la couronne du sacre de Napoléon Ier

photos et dessin



couronne du sacre de Napoléon 1er




Et un camée conservé au Louvre et qui proviendrais du buste de saint Benoit



Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Lun 13 Juin - 21:30


Avant d'attaquer la description des autre pièce de l'armoire je voudrais faire une petite parenthèse si le buste de saint Benoit à disparus on peu se faire une idée de ce que à quoi ressemblait un buste reliquaire de cette époque bien que celui dont je vais vous montrer la photos soit postérieur d'un siècle à celui de saint -Benoit il est le seul buste reliquaire de grande taille à avoir survécu jusque à présent .Il s'agit du buste reliquaire de saint Lambert patron de la cathédrale de Liège .réalisé dans les ateliers d'Aix la chapelle avant 1512 par l'orfèvre Hans von Reutlingen il avait était commandé par le prince évêque de liège Érard de La Marck,(1505-1538). en 1793 le dernier prince évêque l’emportât avec plusieurs pièce du trésor lors de l'invasion de la principauté par les troupes révolutionnaire .après 1815 le buste est les autre pièce emportée fut restitué au trésor de la nouvelle cathédrale de liège ancienne église saint Laurent la cathédrale saint Lambert ayant été démolie sous la révolution .ce buste est en Argent repoussé et ciselé, en grande partie doré. 159 x 107 x 79 cm.

En voici la photos



au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 17 Juin - 12:01

Bonjour ,

aujourd'hui l'objet portant la lettre B était une des plus célèbre pièce du trésor il s'agissait de la fabuleuse croix de Charles le chauve disparue dans les creuset révolutionnaire

Histoire et description

cette magnifique croix était totalement couverte de perles orientales, saphirs, émeraudes. Au milieu se trouvait une améthyste très précieuse d'Orient. On croit que cette croix était un cadeau de Charles le Chauve .
elle sera fondue en 1793.

dessin de félibiens






au plaisir.


Dernière édition par SAINT ELOI le Dim 3 Fév - 16:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 19 Juin - 12:34


Pour continuer voici une des pièce des plus merveilleuse et dont malheureusement la bêtise et le fanatisme nous on privé portant la lettre C l’écran dit de Charlemagne

Histoire et description


ce Reliquaire était appelé l'écran ou l'Oratoire de Charlemagne dans les inventaires anciens du trésor. Ce reliquaire fait était en l'or, orné de perles et de pierre précieuse en haut était une intaille représentant une princesse que certaines personnes identifié pour Cléopâtre ou Julia, fille de l'empereur Titus.



Le haut a été déposé au Cabinet des Antiques le 30 Septembre, 1791

la Pierre de David"fut envoyé au musée du Louvre, le 5 Décembre, 1793.
le Reste de l'écran fut fondu en 1794.
Le muséum des science naturelles conserve 4 émeraudes qui ornaient l'écran
Un certain nombre d'objets précieux passaient pour avoir appartenu à Charlemagne étaient inclus dans la liste des trésors de Saint-Denis, ils ne sont pas, cependant, les cadeaux du grand Empereur, mais ont été offert par Charles le Chauve. parmi eux était le fameux «Éscrin de Charlemagne», dont Félibien a conservé une représentation insatisfaisante. (64) Heureusement, un bon,, dessin colorié de celui-ci existe dans le Cabinet des Estampes ce dessin a été fait après le 30 Septembre 1791, peu avant la destruction de l'Écrin. Dans la forme qu'elle représente une sorte d'échafaudage debout, en forme de façade d'une église, et ressemblant d'une manière générale aux arcades qui orne les manuscrit carolingien . L'inventaire de 1505 dit qu'il était d'argent doré, celui de 1739 le décrit comme un ensemble d'or, couverte de perles et de pierres précieuses. Dans la gravure de Félibien, il est montré avec une base gothique, un ajout fait à l'époque de l'abbé Philippe de Villette (1363-1398), y compris une sorte de caisse longue avec fenêtres cristal pour afficher les reliques à l'intérieur. Sur le dessus de cette boîte est une rangée de grands joyaux qui cour tout le long du pied de la façade. L'étage inférieur de celle-ci est de quatre arcatures en plein cintre, à partir du sommet de chacune d'elles pen une couronne, faite de pierres enfilées. Plus haut, est une seconde arcature avec divers dispositifs indépendants de bijoux , tandis que dans le fronton au-dessus plusieurs pierre orne le pourtour . Au sommet de tous est un joyau antique entourée de huit joyaux, c'est la petite partie qui existe encore,laquelle seuls . Il a été enrichi avec une multitude extra ordinaire de pierres précieuses, chacune étant décrits séparément et valorisés dans l'inventaire de 1634.

Le centre de l'élément survivant est un béryl aigue-marine très fin orné d'un portrait en creux de Julia, la fille de Titus l'un des meilleurs portraits glyptique dans le monde, de plus signé avec le nom de l'artiste, Euodos. Il a été mis à plat sur une feuille d'or. Il n'est pas improbable que ce bijou, qui doit avoir appartenu au trésor impérial romain, fut envoyé à Charlemagne comme un don de la cour byzantine. Une confirmation de cette supposition est fourni par le plus haut des joyaux environnants, dont un côté est gravé avec un dauphin, l'autre avec un monogramme byzantin des lettres AM X e .... . Mais si les pierres sont de provenance byzantine, le travail est occidental. Chaque bijou est tenu par une bande de métal soudé dans un anneau solide, et à partir de l'extrémité de chaque ressort une tige en métal dont l'extrémité est tenue par une fine perle orientale, épinglé grâce à elle. La finition était rugueuse, mais très décorative et implique pour l'écrin une splendeur dont l'effet était resplendissant
description du camé conservé
Camé du premier siècle après J.-C.
Montage à la cour de Charles le Chauve
Beryl, 'or, des saphirs, des perles
Hauteur totale: 10,5 cm, largeur maximale de 9,5 cm
Hauteur du camée: 3,7 cm.



photos et dessin


dessin de félibien





dessin de 1793




dessin de l'album de peiresc





photos du sommet de l'ecrin




Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 19 Juin - 14:39


pour continuer voici portant la lettre D le livre du sacre des roi utilisé lors de chaque couronnement .

Histoire et description
livre du Sacres
bible pontificale réalise au environ du VIIIéme siècle , contenant les cérémonies du sacre de nos rois. La couverture est d émail et de vermeil.


Histoire

A l'époque de la Révolution, la couverture du livre contenait un manuscrit contenant les événements de l'année liturgique.
Le manuscrit a été déposé au Louvre le 15 Décembre, 1793.
la couverture fut fondue en 1794.
le Manuscrit sera déposé à la Bibliothèque Nationale le 7 Janvier 1881.



manuscrit

les Folios 1-213 et 239-42 sont des textes Pontificaux (livre des cérémonies célébrées par l'évêque, a probablement été fait à Rouen au début du 13ème siècle
Folios 215 à 236 contiennent des prières appropriées pour les processions de la célébration l'église majeure. Il a probablement été fait vers le milieu du 14 éme siècle
Peut être pour remplacer le livre sacre de Charles le Chauve, qui a été perdu pendant les guerres de religion

Parchemin, 242 folios
Hauteur: 23,5 cm;. Largeur, 16,5 cm ..

la plaque
été montée sur la couverture arrière du livre.
Fait d'l'ivoire d'éléphant.
Hauteur 18 cm;. Largeur, 10,7 cm;. Épaisseur de 2 cm.
Matière: Saint-Jean avec son aigle
Actuellement au musée du Louvre, MR. 375.
Probablement faite dans près de 968 à 980 de Milan ou Magdebourg.






photos et dessin

dessin de felibien



plaque d'ivoire



feuille du manuscrit




Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 19 Juin - 21:25

Vient ensuite portant la Lettre E un objet qui de nos jour se trouve toujours au Louvre il s'agit de l'aiguière de sardonyx

Histoire et description

Vase en agate, dont e pied, la poignée et le couvercle sont en vermeil doré, orné de perles. C'est un cadeau de l'abbé Suger, comme l'indique les deux versets écrits sur elle:

Dum libare Deo gemmis debemus & auro
Hoc ego Suggerius offero vas Domino
déposé au Louvre le 5 Décembre ,1793
Actuellement il y est toujours exposé

notes
la monture est du XII éme siècle
elle est faite de vermeil doré, filigrane, pierres précieuses, perles
Hauteur totale: 35,7 cm.
Hauteur du vase de Sardonyx 14 cm., Diamètre 11 cm.



l'Aiguière Suger qui est au Louvre, a été utilisée pour verser le vin de messe Il se compose d'une cruche antique de sardonyx dont la poignée est découpée dans un morceau de pierre et monté pour Suger. Une cruche assez similaire, mais démonté appelé le vase de Mithridate, est également au Louvre, et il y en a d'autres dans le trésor de Venise et ailleurs. La date de chacun d'eux est incertain. Ces objets précieux ont été fabriqués à partir de l'époque hellénistique , et ont continué à être fait dans la Perse sassanide et à Constantinople, mais peu d'entre eux ont une caractéristique qui peut donner un indice chronologique. La forme de l'aiguière Suger a un aspect oriental. la monture d'argent doré. Comme Suger avait inscrit le couplet suivant sur celle -ci:

Dum libare Deo gemmis debemus et auro,

Quand à la monture il y à beaucoup de chance quelle été faite à Saint-Denis.dans un des ateliers d'orfèvres de la ville.

photos et dessin

dessin de Félibien



Photos de l'aiguière




Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Lun 20 Juin - 19:36

bonsoir .

Aujourd'hui portant la lettre F un des pure chef d’œuvre de la glyptique il s'agit de la coupe des Ptolémée .

histoire et description

C’était le vase le plus précieux qui se trouvait dans le trésor de Saint-Denis, et peut-être dans n'importe quelle autre trésor européen Elle est faite d'une seule 'agate orientale, et a la forme d'un gobelet .. cette coupe a été faite du temps de Ptolémée Philadelphe, roi d’Égypte, la gravure représente des sacrifices célébrés en l'honneur de Bacchus, qui était particulièrement vénéré par les Égyptiens . Le pied de ce vase est orné d'une monture d'or émaillé, et enrichi de quelques pierres précieuses. on pouvait lire ces deux phrase sur le socle
VAS Hoc tibi Christe mente dicavit
Terius dans Francos regmine Karlus
par ces ligne nous apprenons que celui qui donna le vase à l'abbaye de saint Denis était soit le roi Charles III dit le simple , ou l'empereur Charlemagne , qui également gouverna la France pendant un certain temps, ou enfin Charles le chauve


Histoire
jusque en 1610 il était utilisé comme calice pour le sacre des reines de France en générale il était associé avec la patène de serpentine décrite dans les objets de l'armoire III
Il fut déposé au Louvre en Septembre, 1791.
Volé en 1804, il sera retrouvé mais malheureusement la monture avait été fondue nous privant ainsi d'un précieux témoignage des orfèvre carolingien .
Actuellement il est exposé dans le Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale, à Paris.

description
vase de Sardonyx.
Hauteur: 8,4 cm, diamètre:. 12,5 cm ..
.
En 1634, il a été estimé à 25 000 livres

photos et dessin

dessins de Félibiens




photos




Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Mar 21 Juin - 21:02


Bonsoir .

portant la lettre G voici une des pièces préservée dont la finesse de la gravure et un pure chef d’œuvre le vase de cristal de roche

Histoire et description

Un autre vase en cristal de roche, dont le couvercle est fait d'or. Sur elle on peu un texte gravé écrit par Pompée Sarnelle, évêque de Biseglia, elle sont écrites en caractères arabes. ce vase était destiné à contenir des friandises comme les pastilles sucrée, pistaches, etc

il fut déposé au Louvre le 5 Décembre ,1793.
ou il se trouve toujours

Le vase est taillé dans un seul bloc de cristal de roche , surmonté d'un couvercle en or et filigrane .
Selon le catalogue du Louvre, le cristal de roche proviendrait de l'Égypte fatimide et fut fait à la fin du dixième ou au début du onzième siècle.il existe des vases très similaire à Venise et Florence. Le couvercle a probablement été fabriqué dans le sud ou le centre de l'Italie au 11ème siècle.
Hauteur: 24 cm, largeur maximale:. 13,5 cm ..



photos et dessin


dessin de félibien



photos



Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Sam 25 Juin - 22:21

Bonsoir. Aujourd'hui voici la pièce la plus importante des regalia. Portant la lettre H la couronne dite de Charlemagne, couronne du sacre des rois.

histoire et description

La couronne du sacre des rois représentée par Félibien était en réalité l'ancienne couronne du sacre des reines.
Lors des guerres de religion les ligueurs aux ordres du duc de Mayenne s'étaient emparés, malgré les protestations du grand prieur de l'abbaye, de la couronne du sacre dite de Charlemagne. Ils la dépecèrent et la fondirent dans un double but : le premier procurer de l'argent pour la ligue et le second empêcher Henry IV alors protestant d’être sacré avec celle-ci . En 1610 pour le sacre de Louis XIII les moines firent passer la couronne des reines pour celle des roi . Les 2 couronnes étant semblables sauf pour le poids des pierres et aussi pour la calottes . A l’origine les 2 couronnes avaient été léguées par Philippe Auguste à l'abbaye de saint Denis; rachetées par Louis VIII elle seront définitivement déposées au trésor en 1261 par saint Louis qui ordonnera qu'elles soient utilisées pour le sacre exclusivement . La couronnes pesait dix marcs soit 2.5kg, le bandeau était de 4 éléments séparés par des charnières ornées de 4 fleurs de lys garnies de pierres précieuses dont voici l'inventaire. Elle comprenait 16 spinelles , 16 émeraudes et enfin 16 saphir . La spinelle centrale du front pesait 103 carat ancien tandis que les 3 autres spinelles du bandeau pesaient respectivement 65.60.et 70 carats. Les 4 spinelles plus celle du lys frontale pesaient ensemble 317 carats, les 11 autres totalisaient 293 carats 3 saphir pesaient ensemble 124 carats et le total des autre étaient de 415 carats. 13 des 16 émeraudes pesaient chacune 60 carat . En 1534 la couronne était éstimée à 17206 écus d'or.

En 1547 elle servit de moyenne couronne pour le sacre d’Henri II. Pour l'occasion, elle reçut un bonnet de velours cramoisis et une croisée en or avec 4 fleur de lys

Au 4 bouts est un lys au sommet orné de 4 troches de perle provenant de l'ancien bonnet des rois . Pour le sacre de Louis XIII on refit un nouveau bonnet auquel on ajouta un bonnet intérieur de satin blanc doublé de taffetas car la couronne était trop grande pour Louis XIII alors enfant . Elle était la seule couronne avec la la sainte couronne ayant des origines capétienne.

En 1793 la couronne sera dépecée et brisée à coup de marteau et fondue .Aucune des pierres précieuse ne furent conservée . Outre la représentation de Félibien une autre se trouve dans le dessin de Montfaucon . Et enfin dans le livre de Bernard Morel l'histoire des joyaux de la couronne de France .

photos et dessin

Dessin de Félibien






dessin de monfaucon



dessin de Bernard Morel




au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Lun 27 Juin - 19:09

Bonjour,
voici aujourd'hui portant la lettre I un calice est sa patène

histoire et description

Un Calice avec sa patenne de vermeil, d’une grandeur extraordinaire, et d’une très-belle cizelure, servant à la Communion il fut , acheté par les Religieux.
la Hauteur du calice était d' environ 30cm,le diamètre de la patène, avait environ 20 cm ..
la patène avait une représentation de la Cène d'un côté et une Vierge à l'Enfant sur ​​l'autre
déposé au Louvre le 5 Décembre 1793.
Envoyé à l'archevêque de Rouen en 1802.
son sort nous est inconnu depuis .


dessin

calice



patène



Portant la lettre K une mitre dont on ne sait pas grand chose



histoire et description

Mitre de brocart d'or appartenant aux anciens abbés.il est à noter que Louis XIV supprima la charge d'abbés de saint Denis le prieur devenant alors le chef de la congrégation.


cette mitre décrite par félibien n'apparait plus dans la description de 1754[

color=green]dessin[/color]



Portant la lettre L le fermail de Charles V servant comme fermail du sacre à noter que je reprend la description que j'en ai fait sur CDV pour nos membres qui ne sont pas inscrit sur ce dernier

histoire et description

Le fermail du sacre fut réalisé pour le sacre du fils de Charle V. jusque louis XVI le manteau du sacre étais fermé à l'épaule droite par le fermail de Charle V réalisé en 1379 par l'orfèvre Hanse.
Il s'agissait d'un losange d'or de 240gr bordé de 40grosse perle provenant de la 38éme couronne du roi (Dans l'inventaire des trésor du roi 55 couronne étaient recensée elle disparurent dans les affres de la guerre de 100ans).
4 de ses perles marquaient les pointes du losange.Sur le fond de la plaque était appliquée une grande fleur de lys d'or émaillée de bleu semé de petite fleur de lys d'or selon la technique de l’émail champlevé. La plaque était sertie de 9 rubis balais provenant des 25éme et 26éme couronne du roi.1 au milieu 2 au pointe du lys en haut et en bas 2 sur chacun des fleurons latéraux un entre la pierre centrale et le sommet et un sur la traverse du lys .Fixé sur le fond 4 pointe naïve de diamant cantonnaient le lys . Le fermail fut estimé en 1634 pour 8360 livres .en 1793 il fut vendu en même temps que d'autre pièce du trésor en juillet 1798 on n'en n'a toujours pas retrouvé la trace. Sur la planche IV de Félibien il porte la lettre L. A Versailles il existe un tableau représentant le jeune Louis XV en tenue du sacre avec le fermail sur l'épaule droite.Mai Roger gainière en fit exécuter une excellente aquarelle en couleur l'objet et représenter avec la couronne d’Henri IV




photo et dessin

dessin de félibien



détail du tableau représentant Louis XV âgé de 13 an en tenue du sacre par Alexis Simon Belle





aquarelle de gainière





Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Mar 28 Juin - 20:01

Bonsoir aujourd'hui voici portant la lettre M la coupe dite de Salomon

Histoire et description

tasse en or ornée de cristaux de différentes sortes de couleurs. Dans le milieu peut être vu un roi assis sur son trône.au moyen age se roi était censé représenter Salomon mais en réalité il s'agit du roi sassanide Chosroès II
Diamètre: 28,2 cm. Hauteur: 5 cm ..
Diamètre du cristal central: 7,4 cm ..
Diamètres des grenats et des cristaux de roche: 3,4 cm. 2,1 cm. 1,8 cm ..
Le grand bol de Chosroès II, roi de Perse sassanide , est un autre objet précieux donné par Charles le Chauve à Saint-Denis. Le bol est d'or; les médaillons sont de cristal, tandis que les pierres rouge et verte sont des verres coloré. Le grand médaillon central est finement découpé en un camaïeu de Chosroès assis sur son trône, et il est nécessaire de remarquer que, dans le Moyen Age,'on croyait que c'était une représentation de Salomon dans toute sa gloire.
déposée au Cabinet des Antiques le 30 Septembre , 1791.




photos et dessin

dessin de félibien



photos


au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Jeu 30 Juin - 19:47

Bonsoir ,aujourd’hui voici une des pièces les plus prestigieuse du trésor et qui nous est parvenus portant la lettre P le sceptre de Charlemagne la description provient de celle que je fit sur CD V .

[color=red]Histoire et description [color=red]

En 1379 Charle V commanda un nouveau sceptre pour le sacre de son fils.Ce fut l'orfèvre favori du roi Hennequin du Vivier qui réalisa cette merveille.De Charle VI à Charle X sauf Henry IV , tout les roi de France utilisèrent le sceptre lors de leur sacre.En partie préservé à la révolution il fut aussi présent au sacre de Napoléon premier avec les regalias existant encore.Sous Louis-Philippe il fut déposé au Louvre.En voici sa description.A l'origine long de 1,88 mètre et pesant 2,2kg d'or ,la hampe était taillée de sorte de rosace et de fleur de lis .Il se vissait en 5 partie .Au sommet une pomme d'or divisait en 3 grand cercle enserrant 3 scène en bas relief de la légende de Charlemagne du pseudo- Turpin.Il s'agissait de saint Jacque ordonnant à l'empereur de délivrer l'Espagne , le miracle des lances fleuries et de saint Jacque arrachant au démon l'ame de l'empereur.Ces scène étaient séparé par 3 groupes de 4 perle entourant un petit diamant au milieu.Au dessus de chacun de ses groupe on voyait un rubis balai "spinelle" et en dessous un saphir dans de haute bate à griffes.La pomme était encadré par 2 cercle de feuillage orné chacun de 8 perle .Au dessus du cercle s'élevait un grand lis émaillé de blanc sur lequel reposait la statue de Charlemagne sur un trone d'or au paroi ajourée de fine rosace se détachant sur un fond d'argent blanc.Les 4 montant du trone étaient surmonté de 2 aigle sur le devant et de 2 lion sur l'arrière.L'empereur portait un sceptre fleuroné en main droite et un globe crucifère en main gauche et une couronne surmontée d'une grosse perle ronde et ornée d'un petit rubis d'orient au front .A la base du trone ajouré de cercle ou s'inscrivait les lettres et le long des 4 coté courrait l'inscription rythmée par de tout petit lis :KAROLUS MAGNUS ITALIA ROMA et ALIA.En 1534 il manquait 2 aigle sur le trone,une des 8 perle du cercle de feuillage, les 3 petit diamants du centre .En 1634 un des 2 lion s'était détaché du trone et fut mis à part. Le petit rubis du front de la couronne manquait et il ne restait plus qu'une seul des 8 perles du feuillage intérieur , en 1634 il fut estimé à 3028 livre En 1722 lors du transport pour le sacre de Louis XV le sceptre fut endommagé et réparé à Reims.En 1726 2 des saphir s'étaient détaché .A la révolution seul le haut de la hampe les 2 morceau supérieur et le sommet furent préservé pour le muséum .Pour le Sacre de Napoléon 1er le sceptre fut restauré par l'orfèvre Biennais .Le sceptre porté par Charlemagne fut changé le lis stylisé remplacé par une perle d'or et le sceptre tenu droit au lieu d'inclinè comme à l'origine les lion ayant disparus Biennais les remplaça par des aigles.Les petit diamants disparu furent remplacé par 3 verre imitant l'émeraude malheureusement Biennais enleva l'émail blanc du lis .La perle du sommet de la couronne fut remplacée par une croix.Les morceau de la hampe manquant furent remplacé par de nouveau élément en cuivre doré et par un morceau en vermeil du baton de chantre du Guillaume de Rocquémont provenant lui aussi du trésor de saint Denis.La dernière occasion ou le sceptre sera utilisé ,sera pour le sacre de Charle X .Le velour Napoléonien de la poignée sera remplacé par un velour violet fleurdelisé d'or . On peu toujours l'admirer au Louvre et il est représenté sur plusieurs tableau .

dessin et photos

dessin de félibien



photos du sceptre




Louis XV tenant le sceptre




au plaisir


Dernière édition par SAINT -ELOIS le Sam 13 Aoû - 12:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 1 Juil - 11:50


Bonjour , voici aujourd'hui portant la lettre Q une plaque votive représentant saint Denis

Histoire et description

Plaque d'argent doré sur lequel Saint-Denis est représenté avec ces mots gravés Vota mea Reddam Domine tibi. Et en dessous, Jacobus Sobieski Gravi morbo Liberatus interpellatione Dionysii S., testimonium hujus beneficii hic deposuit une. 1610. Cette inscription indique que, en 1610, Jacobus Sobieski offrit cette image au Trésor ,comme une reconnaissance à Saint-Denis, pour l'intercession par lequel il a été guéri d'une maladie grave.
En 1793 elle sera fondue .

dessin



Portant la lettre R les éperons et l'épée du sacre.

éperons

Histoire et description

.Quand aux éperons ils serons préservés et seront utilisé pour la derniere fois au sacre de Charle X.
Une partie des éléments constituant ses éperons remonte à la fin du XIIème siécle pour les 6 éléments réctangulaires extérieur d'or ajouré orné de petit dragon au long coup entrelacé et affronté 2à2,3 des 4 plaques d'or filigranée avec 3 grenat chacune les 2 boules de feuillage ajouré en or des extrémité et une des 2 boucles d'or à téte de lion.Ils subirent plusieur remise en état comme celle effectuée pour le sacre d'Henry II en 1547 ou l'une des 4 plaques ornée de grenat fut remplacée à l'identique la précédente devant manquer ,une des 2 boucle à téte de lion fut refaite sur le modèle de l'autre on mis également de nouvelle courroies .Pour le sacre de Louis XVI, les courroies furent refaites.Préservé et déposé au muséum en 1793 ils furent restauré pour le sacre de Napoléon ou ils devaient figurer parmi les honneurs de Charlemagne.Biennais réalisa une importante transformation des cylindres de cuivre doré et gravé de feuillage stylisé insérés dans des losanges remplacèrent les tiges fleurdelisées d'or sur champs d'azur portant les boules d'or des extrémités que Biennais conserva ,il s'agissait d'èffacer les lis.Pour le sacre de Charle X on refit à nouveau les courroies ,se sont celle en velours violet pailleté que l'on peu encore admirer actuellement sur les éperons qui sont conservé au Louvre.

Photos et dessin

dessin de Félibien



photos



Épée du sacre dite de Charlemagne

Histoire et description

lors de la cérémonie du sacre ,
Aprés avoir retiré les éperons l'archevéque donnait au roi l'épée nue.Le fourreau quand à lui était déposé sur l'autel .Après l'oraison le roi l'offrait à l'autel et aussitot l'archevéque la retransmétait au roi qui la donnait au connétable de France :(le duc de Clermont-tonnerre pour le sacre de Louis XVI).Celui-ci devait porter l'épée nue la pointe haute devant le roi durant le reste de la cérémonie jusque au retour au palais.
l'épée mesurait 100,5 cm la poignée d'or massif du pommeau au quillon mesurait 17,5cm et la largeur entre les quillons était de 22,6cm.Le pommeau et formé de deux coques d'or au repoussé (2oiseau au cou noué de chaque coté aux ailes et patte en rinceau)Ses partie ainsi que les rectangle orné chacun d'un fleurons entre les quillons sont d'origine carolingienne .Les quillons en forme de dragon orné d'un lapis date de la moitié du XIIéme siécle .sous le ventre des dragons une inscription du XIII éme siécle donne le poid en or du pommeau de l'épée.:"d'un coté XII Met de l'autre et demi estellis.autrement dit 2 mars et demi et dix estellins soit 650gr". A L'origine le fuseau était orné de fleur de lys inscrit dans chaque lozange.Le foureau mesurait 83,8 cm et l'embout en argent doré probablement refait pour le sacre d'Henry II mesurait 6,2cm.La plaque gemée supérieur mesure 15 cm de hauteur et va en se retrécissant légérement de haut en bas.Les pierres qui l'orne sont d'origine c'est à dire un grand saphir cabochon 2 saphir jaune 4 hamethyste 1 grand grenat et 1 cristal de roche.Pour les acre de Louis XVI l'épée fut démontée et la lame passée à la meule par Ravoisier fourbisseur ordinaire du roi.Le velour du fourreau et de la ceinture fut remplacé par un velour fleurdelisé violet.En 1793 lors de la disperssion du trésor de Saint _denis l'épée fut déposée au muséum.Pour le sacre de Napoléon le velour fut remplacé par un velour vert semé d'abeille mais malheureusement s'est là que furent limée par l'orfévre Biennai les fleurs de lys inscrite dans les lozange du fuseau actuellement on peu distinguer la trace par la lumiére Rasante.Le velour actuel date du sacre de charle X il est violet cramoisi semé de fleur de lis de nnos jour on peut l'admirer au Louvre avec les autres régalia survivant.Plusieurs roi se sont fait représenter avec l'épée .

photos et dessin

dessin

http://www.medart.pitt.edu/image/france/st-denis/felebien/FelePl4/pl4-r2-sm.jpg


[color=blue]photos de l'épée [/color

]


Louis XIV avec l'épée de Charlemagne



Louis XV portant l'épée



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 1 Juil - 13:00


Poursuivons avec ,portant la lettre S la main de justice du sacre

histoire description

Lors du couronnement ,après avoir reçu le sceptre dans la main droite, le roi recevait dans la main gauche la verge ou main de justice .La verge devait etre de la mesure d'une coudée ,référence à la mesure utilisée pour les édifices sacrés.La coudée sacrée avait une valeur de 52,5cm.durant des siècles la main de justice du sacre fut l'apanage exclusif des roi de France.Signifiant que celui-ci était le nouveau David .La main de justice du sacre remontais au début du XIII ème siècle selon madame Gaborit Chalopin.
Une main droite d'ivoire à 3 doigt levé longue de 7cm.Au petit doigt un anneau d'or garni d'un saphir et sous la main un cercle à feuillage garni de 3 grenats 3 petit saphir et 8 petite perle d'orient.Au milieu du baton de bois couvert d'or un autre cercle à feuillage garni de 3 petit grenat et un saphir et 7 petite perle et une place vide.En bas du baton un autre cercle à feuillage garnit de 2 grenats 2 saphir et 5 petite perle et 3 place vide.et comme bout une amethyste cassée en 3 pièces.le sceptre mesurait 59cm seul le baton représentait la coudée sacrée .A la révolution la main de justice du sacre fut détruite lors de la dispersion du trésor de saint Denis en 1793 .Il nous en reste une représentation dans un tableau d'Henry testelin représentant Louis XIV en tenue du sacre et conservé dans la salle des pas perdu du palais de justice de Furne (Belgique) et une autre représentation conservée à la B.N de France il s'agit d'une aquarelle de la collection Gaignières

dessin

dessin de Félibien




Aquarelle de Gainière



Au plaisir .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Sam 2 Juil - 15:23


Bonjour , aujourd'hui portant la lettre T la couronne de Jeanne d’Évreux qui sera à partir de 1610 appelée couronne du sacre des reines même si ces dernières ne furent plus sacrée .

Histoire et description

Jeanne d’Évreux était la 3éme épouse de Charles IV le bel qui l'avait épousé en 1325 cette dernière sera sacrée à saint Denis en 1326 mais ne fut que reines jusqu'en 1328 elle décédera en 1371 entre temps elle avait offert sa couronne à l'abbaye cela se passait en 1343 sous réserve que à sa mort les religieux puisse la faire parvenir aux leu de son trépas afin de l'en coiffer jusque au moment de son inhumation à saint Denis ou la couronne y resterait perpétuellement.
Cette couronne chef d’œuvre de la joaillerie Parisienne du début du 14éme siècle était à 8 fleurons sur un cercle articulé sertit de 8 gros saphir monté dans des chatons d'or carré séparé par huit fermillets garnis chacun d'un rubis balais "spinelle"entouré de 9 perles .Au -dessus de chacun des 8 gros saphirs s'élevait une fleur de lys d'or orné d'un gros saphirs au milieu entouré de 4 rubis balais un à la base du lys les 3 autre sur les 3 pétales avec un bouquet de 3 perles au sommet .Au dessus des 8 fermillets en rosaces s'élevait un gros saphir placé dans un chaton d'or .La couronne pesait 3 marcs et 3onces et demis soit 840gr dont 1 marcs et 3 onces pour les perles et pierres précieuses ou 1680 carats pour 24 saphir ,40 rubis balais et 96 perles . En 1634 elle fut estimée 4414 livre .En 1793 lors de son dépeçage une partir des pierres furent pesée 10 saphir pesait ensemble 441.5 carats et le reste 452 carat tandis que les spinelles pesaient 203.5 carat .Les perles ne furent pas pesée .En 1610elle fut utilisée pour le sacre de Marie de Médicis ou elle pris place comme couronne du sacre des reines la première étant devenue suite aux événement de la ligue couronne du sacre des rois .A part la représentation de Félibien il n'existe aucun dessin évoquant cette couronne datant du dernier capétiens direct et de plus une couronne de reine .

dessin



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 3 Juil - 12:50


Bonjour , voici aujourd'hui trois pièces dont je n'ai quasiment pas n'y d'historique n'y de description.

La première de ces pièce porte la lettre V

description

Reliquaire en argent contenant des reliques de Saint-Gilles il sera fondu en 1793

dessin


Portant la lettre X un camée

Histoire et description

Ce camée fut identifié à tort comme représentant Néron puis probus mais en réalité il s'agit de Claude . déposé au Cabinet des Antiquités, le 30 Septembre , 1791.Il se trouve actuellement à la Bibliothèque Nationale à Paris.
Sujet: L'empereur romain Claudius.
Fait en 41-43 après JC.
composé de Sardonyx.
Hauteur 7,7 cm, largeur, 5,7 cm.

dessin et photos

dessin



photos



Portant la lettre Y l'intaille d'Apollon

description

Améthyste enchâssée sur une monture d'or, sur laquelle est gravée une figure d'Apollon.
Elle sera déposé au Louvre, le 5 Décembre , 1793.Quand à sa monture on ne sait ce qu'il en ai advenu
Envoyé à du Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale, 1954.
période romaine , du premier siècle après J.-C.
Améthyste
Hauteur, 5,6 cm, largeur, 3,5 cm, épaisseur de 1 cm.

dessin et photos

dessin



photos



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 3 Juil - 19:52


Je poursuis par une des pièces des plus raffinée du trésor portant la lettre Z voici le vase d'Aliénor
description et histoire

Le vase était surmonté autrefois d'un couvercle est formé d'un flacon de cristal de roche dont le décor en "nid d'abeille " est extrêmement rare l'inscription niellée de la base et le récit de suger nous apprennent que ce vase dédiés au saint par suger , avait été offert à l'abbé par le roi Louis VII à qui Aliéonor d'Aquitaine l'avait donné le jour de leur mariage; elle le tenait de Guillaume IX d'Aquitaine qui lui même l'avait reçu de "Mitalodus " , un roi musulman de Saragosse la monture qui joue sur le contraste entre les parties lisses et celles au fleurons de doubles filigranes est une des plus belle réussites des orfèvres du XIIIème siècle.lors de la dispersion du trésor le vase sera déposé au Louvre le 5 décembre 1793.Quand au couvercle on ne sait pas ce qu'il est devenu.

Le vase est haut de 33.7 cm ; et à un diamètre maximum de 15,9 cm
sur le socle on peut lire l'inscription suivante :"+HOC VAS SPONSA DEDIT ANOR REGI LUDOVICO MITADOL AVO MIHI REX C Q SUGER .

DESSIN ET PHOTOS

Dessin de Félibien



photos





au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Lun 4 Juil - 18:28

bonjours .
aujourd’hui portant la lettre & deux broche en vermeil avec des représentation non identifié dans les inventaire ultérieur on en parle nullement d’où je mets directement les dessin

dessin



venant ensuite portant la lettre AA le Livre des évangiles et des épîtres

Histoire et description

le livre épîtres et évangiles avait une reliure d'or orné de pierres précieuses



Le livre fut déposé au Louvre sans la reliure le 15 Décembre 1793.
la reliure du livre fut fondue en 1794.
le Livre fut envoyé à la Bibliothèque Nationale en 1881.



description
Parchemin, 127 folios.
Hauteur 30 cm, largeur, 20 cm ..

dessin



au plaisir


Dernière édition par SAINT ELOI le Mer 6 Fév - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Jeu 7 Juil - 20:47

Bonsoir, aujourd'hui voici portant les lettre BB la navette de sardonyx

Histoire et description

gondole en agate et onyx, dont la monture est faite d'or enrichi de pierres précieuses



Choisi pour être exposée au Cabinet des Antiques le 30Septembre, 1791 elle sera volé en 1804, mais récupérée avec sa monture intacte. à l'inverse de la coupe des Ptolémée et de la navette de saint Elois.
Hauteur: 9,6 cm. longueur, 21,1 cm, largeur maximale de 12,5 cm.

photos et dessin

dessin de félibien



dessin de Babellon



Photos



Ensuite portant les lettres CC la navette dite de saint Elois

histoire et description


Une autre navette de jade dont la monture est d'or émaillée.



Description par l'abbé Suger

Nous avons également offert à 'Denis bénie, avec quelques fleurs de la couronne de l'Impératrice, un autre navire de très précieux de la louange, sculpté en forme d'un bateau, que le roi Louis, fils de Philippe, avait laissé en gage depuis près de dix ans. Quand il a été offert pour notre inspection, nous avions acheté avec la permission du roi pour soixante marcs d'argent. Ce navire, merveilleux à la fois pour la qualité et la quantité de ses pierres précieuses, il décorées avec cloisonné; travaux par saint Eloi et est considéré par tous les orfèvres d'être très précieux.


elle sera déposée au Cabinet des Antiques, le 30 Septembre, 1791
en 1804 elle sera volée .
la navette fut récupérée sans sa monture , mais il ya eu une certaine controverse quant à savoir si c'était celle du vase ou non.
coupe d' aventurine
Hauteur 5,8 cm, longueur, 22,7 cm. largeur, 8,5 cm ..

photos et dessin

dessin de félibien



photos



Au plaisir .


Dernière édition par SAINT -ELOIS le Sam 9 Juil - 5:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 8 Juil - 18:40

Bonjour
voici pour continuer l'inventaire portant les lettres DD le ciboire ou calice et la patène de Charles V

Hstoire et description

ciboire et patène de vermeil émaillée. Sur le socle on pouvait lire ces mots gravés ci-dessous:

Je fu Donné par le roy Charles Fils de Roy Jehan de France en sa chapelle Qué fondea en honneur de S. Léglise dedans Jehan S. Denis, ous Chacun jpur ordenement doivent verser oli chalumeau mess Deux perpétuellement une Toujours.

Par la suite on ne sait ce qu'il advint car a l'époque de la Révolution française, ils ne figuraient pas parmi les éléments envoyés aux musées, ni sur les listes des objets fondus.



le ciboire avait 8 bas-reliefs émaillé des apôtres sur sa tasse, sur son pied, un crucifix et l'Adoration des Mages.
la Patène avait Dieu le Père trônant au milieu, entouré d'anges musiciens, . Sur le revers, était un agneau de Dieu
La couverture de la coupe avait quatre grandes figures en émail des Pères de l'Eglise, quatre autres plus petites étaient une représentation du Christ et de 3 apôtres.



dessin




Ensuite portant les lettres DD un des chef d’œuvres commandé par Suger l'aigle de porphyre .

histoire et description

Vase de porphyre ornée d'une tête d'aigle de vermeil doré. Sur elle peut être lu ces deux lignes:

Includi gemmis lapis-iste meretur & auro:
Mis Marmor, sed dans son estimation cavior Marmore

Suger dans ces écrits racontes que ayant trouvé le vase dans un coffre il eut l'idée de le faire transformer en aigle par l'adjonction d'une monture de vermeille

Déposé au musée du Louvre,le 5 Décembre , 1793.Ou il est toujours admiré
le vase est en porphyre rouge, la tête les ailes et les pattes sont en argent doré, gravé
Hauteur 43.1cm., longueur maximum 27 cm ..



photos et dessin

dessin



photos



Et enfin portant les lettres GG 3 couronne funéraire Il s'agit de celle d’Henriette de France de monsieur frère du roi et enfin celle de l'épouse du grand Dauphin fils de Louis XIV

Voici la 1ére qui se trouve au centre qui n'est autre que celle de l'épouse du Dauphin Marie Anne Victoire de Bavière, fille aînée de l'Electeur Ferdinand Marie de Bavière et de Henriette de Savoie, née le 28 novembre 1660 à Munich, épouse du dauphin Louis de France, meurt à Versailles le 20 avril 1690 à l'âge de 29 ans après avoir donné le jour à trois fils.Sa couronne est en vermeil tandis que les chaines sont en argent doré .en 1793 elle sera fondue comme toute les autres couronnes.

dessin



La seconde couronne qui se trouve en haut à droite est celle des funérailles de madame Henriette fille d’Henri IV et épouse du roi décapité Charles 1er Stuart d’Angleterre elle est née le 26 novembre 1609 est mourut à colombe le 10 septembre 1669 elle fut la mère de deux roi Charles II et jacques II et sa filles Henriette épousa Philippe d’Orléans frère du roi Louis XIV sa couronne de vermeil sera aussi fondue en 1793.

dessin



Et enfin la 3éme couronne funéraire qui se trouve en haut à gauche n'est autre que celle de monsieur Frère du roi Philippe d’Orléans (né le 21 septembre 1640 à Saint-Germain-en-Laye, mort le 9 juin 1701 au château de Saint-Cloud)
sa couronne de vermeil sera fondue également en 1793

dessin



Ainsi se termine l'inventaire de l'armoire IV qui de toute est celle dont on conserve le plus d'objet mais il faut regretter la disparition des pièce prestigieuse tel l'écrain de Charlemagne ou la croix de saint elois et la couronne du sacre mais aussi regretter la vente de plusieurs objet don le fermail du sacres ou le calice de Charles V et le vol d'autre qui virent la disparition de plusieurs monture tel que celle de la navette de saint élois .Il serait intéressant de savoir qui à acquis certains des objets vendus et ce qu'il en on fait .Mais je laisse le sujet ouvert pour les membres et les non membres car un jour en lisant ceci peut être que l'un ou l'autre objet réapparaitra comme ce fut le cas du calice de suger .

au plaisir .


Dernière édition par SAINT ELOI le Jeu 10 Jan - 14:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 8 Juil - 21:04

Merci pour ces commentaires exhaustifs, cher Saint Eloi. C'est un travail remarquable, que votre inventaire. Et unique en son genre !

On ne peut en effet que pester contre la destruction ou la disparition de tant de merveilles. D'autant que le nombre des pièces sauvées en 1793 (trop peu en vérité !) fut encore diminué par les vols, en 1795 au Louvre, en 1804 au cabinet des Médailles, et par les ventes stupides qui, sans respect pour le principe d'inaliénabilité, furent organisées au profit du Museum en 1798 !

Nous attendons évidemment avec impatience de connaître le contenu de la 5° et dernière armoire du trésor.


Juste un point. Une question me chiffonne à propos de "Joyeuse", l'épée du sacre. On lit parfois que Napoléon en avait fait raccourcir fâcheusement la lame. Est-ce vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 8 Juil - 21:41

Cher linceul l'épée joyeuse avait déjà été repassée pour le sacre de Louis XVI c'est vrai que par rapport au fourreau ,'épée est plus petite mais il n'était pas rare que avant chaque sacre l'épée soit confiée au fourbisseur de la couronne .L'orfèvre biennais la fit fourbir pour le sacre de l'empereur mais elle était déjà plus courte ce que l'on peu reprocher à Biennais c'est d'avoir fait limer les fleurs de lys inséré dans des losanges ' sur la poignée d'ailleurs sur le dessin de gaignière que j'ai posté dans le sujet on peu voir c'est fleur de lys j'espère que cela répondra un peu à vos question

Lien sur gaignière :

au plaisir .http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net/t121-dessin-des-regalia-conserve-dans-la-collection-gainiere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Ven 8 Juil - 22:01

Assurément, le travail de Biennais a défiguré la poignée.

Mais je ne saisis toujours pas bien si l'épée a été raccourcie ou simplement limée et aiguisée sous Louis XVI et Napoléon.

Merci, cher Saint Eloi, pour ces précisions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1400
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Sam 9 Juil - 16:45

Cher linceul j'ai relus le passage concernant l'épée dans le livre de Bernard morel et il soutient les deux hypothèse du baron Pinoteau .La première étant que la lame actuel n'est pas celle d'origine cette dernière aurait été remplacée car elle étais rouillée mais le baron émet des doute à ce sujet tandis que l'autre hypothèse et que à force d’être repassée et aiguisée elle aurait rétréci naturellement . Quand à moi j’opterais plutôt pour cette dernière solution .Mais une chose est sur ce n'est pas Biennais le responsable sauf pour les lys limés .

au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   Dim 10 Juil - 6:55

C'est au fond une hypothèse rassurante.

Car on peut ainsi dire qu'elle n'a pas été gravement amputée, mais qu'elle a simplement perdu de sa superbe au fil des siècles...

Merci pour ces éclaircissements, cher Saint Eloi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Description des piéces de la planche IV de Félibien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Description des piéces de la planche IV de Félibien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche description originale d'un château
» Description de paysage.
» La Description de la Prière du Prophète (Ibn Baz)
» DESCRIPTION ET BÉATITUDE DU CIEL...
» fiche description brevet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: L'ABBAYE :: Le trésor de Saint-Denis-
Sauter vers: