Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Les gisants de Blanche de Navarre et de Jeanne de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Les gisants de Blanche de Navarre et de Jeanne de France   Mar 21 Juin - 19:52

.
Les gisants de Blanche de Navarre et de Jeanne de France

- Blanche d'Evreux-Navarre, fille de Philippe III d'Evreux-Navarre et de Jeanne de Navarre (fille de Louis X), et femme du roi de France Philippe VI (premier souverain Valois). Morte en 1398.

- Jeanne de France, fille de Philippe VI, roi de France et de Blanche d'Evreux-Navarre. Morte en 1371.

Ce double tombeau a été élevé à la mère et à la fille par un artiste que l'on a pensé être Jean de Liège.


Blanche, fille de Jeanne et petite fille du roi Louis X le Hutin, est la seconde épouse du roi Philippe VI (1628-1650). Elle a donné à son époux une fille posthume, Jeanne (1351-1371).


Gisant de Blanche d'Evreux-Navarre
Blanche ne pouvait être inhumée auprès de son époux car selon les prescriptions de saint Louis les reines ne pouvaient être enterrée à Saint-Denis sauf autorisation de leur mari. En fait, cette autorisation est assez généreusement donnée. Mais Philippe VI fut enterré aux côtés de sa première épouse Jeanne de Bourgogne (petite fille de saint Louis) morte le 12 décembre 1349 [ son gisant a disparu ].
Blanche dut se résoudre à se faire enterrer près de sa mère Jeanne de Navarre et dota une chapelle pour sa sépulture. Elle y fit enterrer sa fille Jeanne de France morte à 20 ans en 1371.
Leur tombeau était commun, avec deux gisants et dais sur la dalle noire, le tout reposant sur un bloc de marbre noir décoré d'une frise de dentelle gothique à arcades.

Il fut détruit entre le 6 et le 8 août 1793. Mais c'est au mois d'octobre 1793 que la tombe fut profanée. Le 17 octobre 1793 en début d'après midi, les deux cercueils en plomb furent extraits. On ne trouva pas la tête de Jeanne et Dom Poirier suppose qu'elle avait été dérobée quelques années auparavant lors d'une réparation faite à l'ouverture du caveau (?). Les ossements furent jetés dans la fosse commune dite "des Valois".
Ramenés en 1816 dans la basilique, les deux gisants, seuls rescapés du tombeau, n'ont pas été disposés avec rigueur : ils sont inversés et reposent sur une dalle de pierre blanche alors qu'ils avaient été conçus pour une dalle de marbre noir.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les gisants de Blanche de Navarre et de Jeanne de France   Jeu 28 Juin - 17:48


Toujours en consultant Gallica j'ai découvert le dessin d'une plaque de fondation dédié à Jeanne de Navarre qui était placé sur un pilier de la chapelle saint Hypolite

Étant en cuivre elle dut surement être détruite lors de la révolution .

Dessin



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les gisants de Blanche de Navarre et de Jeanne de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Jeanne Delanoue et Saint Roch
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, commentaire du jour "Ne devais-tu pas...avoir pitié de ton compagnon,..."
» Saint Wilfrid Evêque d'York, Bienheureuse Jeanne Leber et commentaire du jour "Dieu fait aussi l'intérieur... Alors tout sera pur pour vous"
» Méditation : Jeanne d'Arc, ou les Béatitudes vécues
» Fantôme de Jeanne d'Arc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Gisants, orants, dalles funéraires du Moyen Age-
Sauter vers: