Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Mer 13 Juil - 9:06

Petit résumé de l'histoire lol! :

Le 17 février 1905 du calendrier julien ( soit le 2 mars du calendrier grégorien ) la voiture du gouverneur de Moscou , le grand-duc Serge Alexandrovitch oncle de l'empereur Nicolas II et fils d'Alexandre II , s'apprète à entrer dans l'enceinte du Kremlin .

A 14h45 , l'équipage franchit la porte Nikolskaïa , longe le long bâtiment néo-russes de l'Arsenal et tourne au coin du monastère Tchoudov ( ou des Miracles ) sur la place du Sénat .

C'est à ce moment que le révolutionnaire Ivan Platonovitch Kalyayev lance une bombe à la nitroglycérine dans la voiture hippomobile .
L'explosion fut phénoménale , désintégra la voiture et tua le grand-duc sur le coup , déchiquetant son corps .
Les chevaux s'enfuirent affolés jusqu'à la porte Nikolskaïa , entrainant avec eux le malheureux cocher qui , gravement blessé , s'éteindra plusieurs jours après dans un hôpital .

Le grand-duc Serge , fils d'Alexandre II et frère d'Alexandre III , était un membre de la famille impériale controversé .
Nationaliste et partisan de la méthode dure héritée du règne de son frère , il n'hésitait à user de la repression , notamment contre les groupuscules révolutionnaires , très actifs et à tendance terroristes depuis la désastreuse guerre contre le Japon .
Ses ennemis étaient donc nombreux et il savait sa vie en danger à tout moment .

Le révolutionnaire sera condammé à mort et pendu le 23 mai 1905 ( 5 juin du calendrier grégorien ).

Se précipitant sur les lieux , la grande-duchesse Elisabeth épouse de Serge Alexandrovitch , née de Hesse-Darmstadt ( et soeur ainée de l'impératrice Alexandra Feodorovna ) , donne l'ordre de rassembler les restes éparpillés dans la neige de son époux afon de leur offrir une sépulture .

Veuve , elle devint végétarienne , prit le voile et fonda le couvent Marfo-Mariinsky dont elle devint abbesse et mena une vit dévouée aux pauvres .
Arretée en 1918 par les bolcheviques elle sera déportée avec 4 autres membres de la fammile impériale à Alapaïevsk et jetée vivante dans un puits de mine ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_d'Alapa%C3%AFevsk ) .

La première inhumation :

Décision fut alors prise par Nicolas II , très affecté par l'assassinat de son oncle , de faire inhumer les restes du grand-duc dans la crypte de la cathésrale des Miracles du monastère Tchoudov dans l'enceinte du Kremlin , et non dans la chapelle grand-ducale de la forteresse Pierre-et-Paul à Saint-Petersbourg .
Le grand-duc avait en effet très pris à coeur ses fonctions de gouverneur de Moscou , qu'il contribua malgré tout à améliorer et grandement moderniser .

Une crypte spécifique est alors creusée et aménagée sous la cathédrale des Miracles et le cercueil y est descendu .
Un petit oratoire permettait à la grande-duchesse Elisabeth , devenue moniale , de s'y retirer pour prier .
Juste avant la guerre lorsqu'elle est nommée abbesse du couvent qu'elle avait fondé , l'entrée est alors scellée sur son ordre et ce sont ces sceaux qui ont été retrouvés intact en 1990 .

Une croix de bronze commémorative dessinée par le peintre russe Vasnetsov (1848-1926) dans le style Art Nouveau russe fut érigée sur le lieu de son assassinat sur demande de sa veuve .
Après la révolution russe de 1917 , la croix fut détruite le 1er mai 1918, sur ordre de Lénine lui-même , et fut le premier monument de la Russie impériale que les Bolchéviques détruisirent , en symbole fort de ce personnage et de ce qu'il représentait et qu'ils haïssaient .

Le monastère Tchoudov ( dit aussi des Miracles ) et les églises qu'il renfermait furent démolis en 1928 ( tout comme le couvent de l'Ascension , sa cathédrale Sainte-Catherine et le petit palais Nicolas résidence privée des souverains russes au Kremlin ), pour construire le Présidium du Soviet Suprême , écrasant édifice néo-classique stalien des années 30 .

La seconde inhumation :

La crypte où reposait le grand-duc Serge était située sous la cour d'un des bâtiments qui était utilisé comme parking , et avait été oubliée depuis longtemps . En 1990 lors de travaux de refection et en vue de la pose de pavés de granit , des ouvriers du bâtiment du Kremlin (re-)découvrirent l'entrée de cette crypte qui avait donc miraculeusement échappée à la fureur destructrice bolchevique .

Des archéologues furent alors dépechés sur les lieux et ceux-ci constatèrent l'intégrité des scellés ! Shocked
On ouvrit l'entrée et des marches apparurent .
En bas les scientifiques se retrouvèrent dans une salle basse voûtée avec un tombeau au milieu , intact.

Celui-ci fut ouvert et un cercueil de chêne avec des éléments de bronze , doublé de plomb , s'offrit aux yeux des archéologues .

Le cercueil fut examiné et une capote du régiment de Kiev de même que les décorations militaires du grand-duc et une icône de Saint-Serge-de-Radonège permirent de reconnaître les restes de Serge Alexandrovitch Romanov .

Avant son décès, celui-ci avait en effet laissé des instructions écrites précises : il souhaitait être inhumé avec l'uniforme du régiment la Garde Préobrajenski, mais cela s'avéra impossible , car son corps était trop gravement mutilé et l'uniforme en question déchiqueté .
Ses restes seront alors enveloppés dans l'uniforme du régiment de Kiev , qu'il commandait .

Laissé sur place pendant 5 ans le cercueil fut officiellement exhumé en 1995 , et après un service funèbre en la cathédrale Saint-Michel-Archange du Kremlin , il est inhumé dans un caveau du monastère de Novospassky au sud-est de Moscou le 7 septembre de cette-même année .

Commémoration du centième anniversaire de sa mort :

Le 17 février 2005 , un service religieux commémorant le centième anniversaire du décès du grand-duc fut célébré au monastère de Novospassky .
Après les prières , une gerbe aux couleurs impériales fut déposée sur la nouvelle tombe tombe du grand-duc , inaugurée 10 ans plus tôt .
La princesse de Russie Maria Vladimirovna Romanov , prétendante au trône impérial ( et qui s'octroit abusivement le titre de grande-duchesse alors qu'elle n'est ni fille ni petite-fille d'empereur ...) assistait à cette cérémonie commémorative.
A l'extérieur, on chanta l'ancien hymne impérial russe " Dieu sauve le tsar "
.

Galerie iconographique du sujet king :

le grand-duc Sergueï Alexandrovitch :



Lors du fameux bal russe de 1903 , dernière grande reception donnée par Nicolas II qui détestait cela :



Avec son épouse Elisabeth de Hesse-Darmstadt ( ou de Hesse-et-Rhin ) :



Le chemin empruntée par la calèche juste avant l'attentat à l'intérieur du Kremlin de Moscou : au fond la porte Nikolskaïa , à gauche le bâtiment de l'Arsenal, à droite celui du Sénat et au-delà le musée historique de la place Rouge :

Sur cette photographie d'époque on distingue au fond à gauche l'enclos provisoire délimitant les lieux de l'attentat , avant que ne soit érigée la croix de bronze .





Photographie de 1905 où l'on voit les vestiges de la voiture hippomobile du grand-duc après l'explosion :



Les restes du grand-duc rassemblés sur une civière et transportés dans le monastère des Miracles tout proche :



Les sous-officiers de l'Ecole des Cadets allant défiler devant les restes du grand-duc dans le monastère des Miracles :



Devant le monastère Tchoudov: la foule attendant d'être admise à visiter la chapelle ardente :



Le monastère des Miracles ( fondé par Saint-Alexis au XIVème s. ) à gauche reconnaissable à son double porche .
Derrière se détachent les bulbes de la cathédrale Saint-Alexis où fut inhumé le grand-duc .



Photographie de 1908 montrant la crypte aménagée sous l'église avec à gauche le cénotaphe de marbre blanc recouvrant la tombe du grand-duc et à droite l'iconostase de la petite chapelle .
Entre les deux la niche du petit oratoire de la grande-duchesse
:



La croix provisoire de fer élevée les jours suivant de l'attentat :



Zone de l'attentat en travaux en cours pour accueillir la croix commémorative de bronze :



Croix commémorative en bronze massif et socle de granit rouge , de style populaire russe/Art Nouveau érigée sur demande de la grande-duchesse Elisabeth sur les lieux-même de l'attentat .
Derrière les murailles du Kremlin .
Ce monument sera détruit en mai 1918.



Bâtiment de l'ancien praesidium du Soviet Suprême , édifié à la place d'un ensemble de monuments du Kremlin , dont le monastère et la cathédrale des Miracles .

C'est sous une des cour intérieure de cet hideux bâtiment que fut découverte l'entrée de la crypte en 1990 :



Vues du monastère de Novo-Spassky ( soit " nouveau monastère du Sauveur " , fondé au XVIème s. , prison des années 20 à 1970 puis centre de restauration d'objets d'art et rendu à l'Eglise orthodoxe depuis 1991 ) près de Moscou , dans la cathédrale duquel est ré-inhumé le cercueil du grand-duc en 1995 :





La cathédrale de la Transfiguration du monastère de Novo-Spassky :

A noter que cette église fut le lieu de sépulture de la famille Romanov avant l'accession au trône de Michel Romanov en 1613 .C'est la raison pour laquelle elle fut choisi pour abriter le cercueil du grand-duc Serge .



Je n'ai malheureusement pas réussi à trouver de photos du tombeau du grand-duc Serge dans cette cathédrale de nos jours .

king



Dernière édition par Madame Sophie le Jeu 14 Juil - 9:21, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
Alexandre Lenoir



Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Mer 13 Juil - 15:47

Quelle heureuse découverte que celle de cette crypte ! Pour une fois que les bolcheviks ne faisaient pas le travail à fond...! Etonnant qu'ils aient tout laissé en place. On ne peut que s'en féliciter.
Mais il est encore plus extraordinaire que les fondations du nouvel édifice construit sous Staline n'aient pas elles aussi amené la destruction du sépulcre ! Un miracle ...

Chère madame Sophie, une petite question littéraire sur cet événement tragique. N'est-ce pas cet attentat qui aurait inspiré à Albert Camus sa pièce "Les Justes" ?
[ Pour la (très) petite histoire, j'avais interprété le rôle du révolutionnaire le plus fanatique lorsque l'on avait joué la pièce au lycée ... ! pirat ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Mer 13 Juil - 20:17

Alexandre Lenoir a écrit:


Chère madame Sophie, une petite question littéraire sur cet événement tragique. N'est-ce pas cet attentat qui aurait inspiré à Albert Camus sa pièce "Les Justes" ?
[ Pour la (très) petite histoire, j'avais interprété le rôle du révolutionnaire le plus fanatique lorsque l'on avait joué la pièce au lycée ... ! pirat ]

lol!

Oui vous avez raison , c'est bien de cet évènement qu'est tirée la trame de la pièce " Les Justes " Very Happy .

Voici ce que Wikipedia dit à ce propos :

" Les Justes est une pièce de théâtre en 5 actes écrite par Albert Camus. Elle fut représentée pour la première fois au Théâtre Hébertot le 15 décembre 1949 dans une mise en scène de Paul Œttly .

À Moscou, en 1905, un groupe de révolutionnaires socialistes projette d'assassiner le grand-duc Serge, qui règne en despote, afin de lutter contre la tyrannie exercée sur eux. Kaliayev, un jeune terroriste, lancera la bombe. Chacun a son rôle, Dora a celui de rester en arrière mais elle a tout de même pris des risques en élaborant les bombes servant à l'attentat.

Kaliayev sera emprisonné, la grande-duchesse Élisabeth lui proposera d'être gracié, il refusera et sera pendu. Dora, à la fin, s'apprêtera à faire le prochain attentat et pourra ainsi rejoindre Kaliayev. À noter que Dora et Kaliayev sont amants (au sens ancien du terme, c’est-à-dire qui aime et est aimé).

La pièce est basée sur des faits historiques réels : en 1905, le groupe terroriste des révolutionnaires sociaux ont commis un attentat sur le grand-duc russe. D’après cet évènement, Albert Camus a fait un drame en cinq actes .
"

En ce qui concerne la conservation étonnante de la crypte funéraire , moi aussi je trouve cela incroyable Shocked .

D'autant plus qu'elle était de facture récente puisque lors de la destruction du monastère des Miracles et des édifices environnants en 1928 , elle n'existait que depuis 23 ans .
Les gravats générés par ces démolitions ont certainement dissimulés la trappe menant à la crypte et l'ont protégée ( et le sol fut nivelé et surhaussé à cet endroit ) .
Le fait qu'elle soit située au-dessous d'une cour intérieure dans les plans du nouvel édifice projetée par Staline l'a sauvée car on n'avait pas besoin de creuser .

Mais on peut aussi penser que cet oubli fut intentionnel...Cool

D'ailleurs une polémique naquit à ce propos en 1990 lors de la re-découverte de cette crypte et du tombeau : qu'en faire ? Laisser le cercueil en place ou le transférer ?

Les autorités russes mettront 5 ans à prendre une décision : les archéologues en tant que scientifiques auraient voulu qu'on laisse tout en place , mais l'Eglise orthodoxe estimait que cette crypte n'était plus un sanctuaire de part la disparition de l'église , et que le cercueil devait être transféré .

En 1995 devant l'influence grandissante de l'Eglise au sein de la société russe , Boris Eltsine décide l'exhumation du cercueil du grand-duc Serge et son transfert dans la cathédrale du monastère de Novo-Spassky , après une cérémonie funèbre dans la cathédrale de l'Archange-Saint-Michel du Kremlin , lieu de sépulture des souverains russes avant Pierre le Grand .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Mer 13 Juil - 20:29


Cher madame Sophie quelle magnifique exposé concernant cette découverte étant peu familier de l'histoire russe ,Je suis heureux car de par vos différent articles ici et sur CDV soit sur les nécropoles ou les palais impériaux j'ai découvert un peuple ayant une âme et une riche histoire .merci madame et puissiez encore nous faire rêver .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Jeu 14 Juil - 4:25

Merci cher SAINT-ELOIS Very Happy Mais je peux dire la même chose de vous : vous enrichissez considérablement CDV et ce forum et vos exposés m'apprennent beaucoup study
Et il en est de même de Linceul Royal et d'Alexandre Lenoir bien sûr , dont les contributions ainsi que les votres sont l'ossature de ce forum king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Jeu 14 Juil - 8:56

En faisant des recherches sur des photos du tombeau actuel du grand-duc Serge Alexandrovitch , j'ai fait une petite découverte king

Tout d'abord il n'y a pas de tombeau du grand-duc à l'intérieur de la cathédrale de la transfiguration du monastère de Novo-Spassky car son cercueil fut déposé en 1995 dans le caveau des boyards ( = aristocrates ) Romanov ( utilisé jusqu'au XVIIème s. ) .

Par contre il y a bien un monument érigé en l'honneur du grand-duc dans le jardin derrière la cathédrale Shocked

Celui-ci est tout simplement la copie en bronze peint et doré sur socle de marbre rouge ( ou de granit ? ) de la croix commémorative du Kremlin détruite en 1918 !

Jugez par vous-même :

Croix érigée au Kremlin place du sénat détruite en 1918 : ( elle est ici de dos )



Réplique de la précédente édifiée en 2005 dans les jardins du monastère de Novo-Spassky pour le centenaire de l'attentat contre le grand-duc :

Même la lampe à huile et la grille sont identiques . La croix me semble néanmoins plus petite , tout comme le socle .





Dernière édition par Madame Sophie le Jeu 14 Juil - 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Jeu 14 Juil - 9:14

Et voici ce que disait le journal français " L'Illustration " ( d'où sont tirées certaines photographies noir et blanc postées précédemment ) le 4 mars 1905 :

" APRES LA MORT
DU GRAND-DUC SERGE


Les funérailles du grand-duc Serge ont eu lieu, le 23 février, à Moscou.

Elles avaient été précédées, suivant la coutume, de l'exposition publique du corps, pour laquelle il avait été déposé à l'église Saint-Alexis, un des cinq sanctuaires existant à l'intérieur du monastère de Tchoudov, ou des Miracles, dans l'enceinte même du Kremlin.
Couché dans un cercueil de chêne, le grand-duc était revêtu de l'uniforme du régiment des grenadiers de Kiev, les mains gantées, jointes sur la poitrine et tenant l'icône de saint Nicolas ; un voile de fine dentelle de Bruxelles, que porta le prince, tout enfant, recouvrait le visage.

Après avoir visité la chapelle ardente, les assistants, parmi lesquels des groupes d'enfants des écoles accompagnés de leurs instituteurs, se rendaient à la place du Sénat, où l'on a ménagé un petit enclos sur le lieu même de l'attentat et érigé une croix de fer qui, surmontée d'une lampe brûlant nuit et jour, se dresse au milieu d'un amoncellement de couronnes.

Le jeudi 23, après une longue cérémonie religieuse célébrée en présence des membres de la famille impériale (seul des frères du défunt, le grand-duc Paul Alexandrovitch y assistait), de l'église Saint-Alexis, les grands-ducs et les généraux ont transporté le cercueil à l'église Saint-André qui fait également partie du monastère, lequel communique directement avec le Petit Palais.
Là, il a été placé sur un catafalque, en attendant la mise au tombeau . "


Et j'ai rajouté des photos dans mon premier post de ce sujet




king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Mar 9 Aoû - 17:41

A l'occasion de la visite du président de l'association des communautés orthodoxes de Palestine ( originellement fondée à la fin du XIXème siècle par le grand-duc Serge ) , quelques photos du tombeaux du grand-duc , ré-inhumé en 1995 dans la crypte de la cathédrale du monastère de Novo-Spassky près de Moscou albino :

La délégation devant la croix commémorative de l'attentat mortel contre le grand-duc en 1905 :



Le président de l'association déposant une gerbe sur le tombeau de marbre blanc du grand-duc , accompagné de l'higoumène ( cest-à-dire l'abbé ) du monastère , dans la crypte de la cathédrale principale de celui-ci :





Le tombeau de marbre blanc gravé est l'original , retrouvé en 1990 lors de travaux au Kremlin .
Il se trouve ici depuis 1995 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )   Aujourd'hui à 5:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Nécropoles des souverains russes : le cas particulier du grand-duc Serge Alexandrovitch Romanov ( 1857-1905 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche livre de latin particulier
» chants russes
» Condamné pour avoir tué un cerf chez un particulier
» Les Cosmonautes Russes cachent ils la vérité sur les OVNI ?
» LISTE DES SOUVERAINS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: HORS DE SAINT-DENIS, LE SALUT ? :: Nécropoles de souverains étrangers-
Sauter vers: