Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Lenoir



Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)   Dim 18 Sep - 15:43

.
Le gisant de Charles d'Anjou
(provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)



On peut se demander, à voir certains dessins de la collection Gaignières, si les couronnes des gisants étaient de métal doré ou si le marbre lui-même était polychrome.
Les destructions puis les restaurations du XIX°s n'aident pas à éclaircir la question.

Charles V n'a plus de couronne mais un support sur le crâne laisse penser qu'il y avait en plus une pièce de métal.

A l'inverse, le gisant de Charles VI présente une tête et une couronne d'un même bloc de marbre.

Le petit gisant de coeur de Charles d'Anjou prouve en tout cas que le marbre pouvait être lui-même doré.

Charles d'Anjou, frère de saint-Louis, fut comte d'Anjou, roi titulaire de Jérusalem, puis roi de Sicile (+ 1285).
En Sicile, son gouvernement brutal provoqua le déclenchement des "Vêtres siciliennes" et le massacre des Français par la population locale. Il prétendit ensuite au trône de Byzance.

Son coeur fut inhumé dans l'église du couvent des Jacobins de Paris.
Comme l'indique l'inscription gravée sur la dalle, c'est Clémence de Hongrie (épouse du roi Louis X le Hutin) qui fit tailler dans le premier tiers du XIV°s ce tombeau à la mémoire de son arrière grand-père. Il tient son coeur de la main gauche et l'épée en pal autrefois (cassée aujourd'hui), de la droite.

Or, lorsque l'on examine la tête du gisant, on y trouve encore des traces de polychromie sur la couronne :




Ces précieuses traces sont un peu à la merci des touristes qui peuvent désormais circuler entre les gisants. La plupart d'entre eux se comportent correctement et ne touchent à rien. Mais une petite minorité ne peut s'empêcher de trouver du plaisir en tâtant ou en grattant.
Ce qui pose de nouveau la question de la bonne distance à faire observer et de la protection à renforcer.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)   Dim 17 Juin - 13:23

bonjour en consultant la bande de donnée de l'université d'Oxford je suis tombé sur le dessin de Gaignière du gisant du cœur de Charles d’Anjou .Pourquoi Oxford la raison est simple une partie de la collection Gaignière fut vendue et c'est l'université qui en fit l'acquisition malheureusement car il aurait été souhaitable que ces dessin ne soient pas dispersé. Voici donc le gisant tel que l'on pouvait le voir au Jacobin .



si vous voulez l’agrandir voici le lien



Au plaisir http://bodley30.bodley.ox.ac.uk:8180/luna/servlet/detail/ODLodl~1~1~44720~113038:Tombeaux-des-princes-et-princesses-?qvq=q:Roll_title%3D%22MS.%2BGough%2BDrawings-Gaigni%C3%A8res.%2BMedieval%2BFrench%2Btombs%2C%2Bfrom%2Bthe%2Bcollection%2Bof%2BGaigni%C3%A8res%2Bdrawings.%22;lc:ODLodl~29~29,ODLodl~7~7,ODLodl~6~6,ODLodl~14~14,ODLodl~8~8,ODLodl~23~23,ODLodl~1~1,ODLodl~24~24&mi=18&trs=84


au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)   Dim 17 Juin - 13:37


voici maintenant trouvé sur gallica la versions du gisant mais en position debout .Il provient aussi de la collection Gaignière .



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)   Lun 9 Juin - 14:40

Bonjour en consultant le livre de Gilles Corrozet :Les Antiquitez, croniques et singularitez de Paris, j'ai trouvé une gravure représentant le tombeau du cœur Charles d’Anjou ainsi ,que la biographie qui l'accompagne le texte étant en ancien Français je l'ai traduit plus ou moins.

Charles de France premier de ce nom Roy de Naples de Sicile Comte d'Anjou des pouille de Calabre de Provence et du Maine, qui fut aussi créé  Sénateur de Rome par le Pape Urbain en l'an 1264 Fils du Roy Louis 8 et Blanche de Castille ,frère germain du Roy S Louis et  qui fit mourir en bataille Mainfroy fils bâtard de l'Empereur Frédéric II.  tua aussi en bataille le Roy de Tunis a l'heure du décès du Roy S Louis et aussi du règne  duquel advinrent les vêpres de Sicile .fut allies  par ménage a Béatrix quatrième fille de Raymond Comte de Provence et Beatrix de Savoie sa femme fille du Comte Thomas sœur de Marguerite Reine de France femme de Saint Louis . Le Roy Charles fut un   homme louable.et   saint de vie grand justicier craignant et  aimant Dieu et  non degenerant des mœurs et conditions de son vertueux frère monseigneur S Louis de France.IL mourut en l'an 1284 au 6 éme jour de janvier à  Foggia ville Napolitaine. son cœur fut apporté en France au monastère des jacobins a Paris ou sur son tombeau est écrit ce qui suit .Le cœur du grand Roy Charles qui conquit Sicile qui fut frere de Saint Louis de France lui fit faire cette tombe la reine  Clémence sa mère,il fut enterré en l'an  mil trois cent  vingt six.

Dessin du tombeau






A noter les fissures qui sont représentée le long du tombeau mais aussi que l'épée était déjà cassée

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)   Aujourd'hui à 5:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gisant de coeur de Charles d'Anjou (provenance : église des Jacobins de Paris av. la Révolution ; auj. en la basilique de St-Denis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prions avec Charles Péguy
» Allemagne
» Dans quel manuel Que me conseillez-vous mon coeur
» Les albums jeunesse : nos coups de coeur, nos valeurs sûres.
» MOIS DE juin , mois DU COEUR DE JESUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Gisants, orants, dalles funéraires du Moyen Age-
Sauter vers: