Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Ven 23 Nov - 21:19



Bonsoir ,

Voici aujourd'hui un second dessin de la collection Gaignière représentant le monument du cœur de Anne de montmorency . Sur cet autre dessin on distingue la statue de la justice et a ces coté une boule et un Heaume qui malheureusement ne sont plus la de plus on peut se faire une idée de l'urne contenant le cœur qui fut détruite a la révolution . en outre on distingué en dessous de la justice les armoiries entourée du collier de l'ordre de saint Michel



Colonne torse, élevée sur un socle, au pied de laquelle se voient des figures allégoriques en bronze, vue par l'autre face

Note(s) : Tiré des Célestins de Paris. - Même colonne que le n° 4428 du catalogue
Réf. bibl. : Gaignières, 4429. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
Monument du coeur d'Anne de Montmorency, connétable de France, mort en 1567

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur.

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Ven 23 Nov - 21:44



voici encore deux dessin de la collection de Roger Gaignière l'un représente le tombeau de René Potier Ier (1579-1670), marquis de Gesvres puis (1663) duc de Tresmes, en (1648, création), chambellan d'Henri IV, Conseiller d'État, Pair de France dont la statue a survécut voir photos dans l'article concernant le tombeau de Louis Potier.

L'autre représente un tableau qui ornait la chapelle d’Orléans

dessin et notice. .



Tombeau monumental avec cénotaphe et entablement, au faîte duquel est la statue agenouillée d'un chevalier du Saint-Esprit

Note(s) : Armes : Potier-Tresmes. - Tiré des Célestins de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 4432. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
René Potier, duc de Tresmes et de Gesvres, mort en 1670

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur





Tableau sur lequel est représenté un prince à genoux devant un oranger couvert de fruits. Devant lui, la Mort va le percer d'une flèche

Description matérielle : Aquarelle et gouache

Note(s) : On lit sur la banderole enroulée autour de l'arbre : "Juvenes ac senes rapio", et sur un phylactère en haut du personnage : "Louis Duc d'Orléans, aieul du roy Louis Douziesme, 1407". - Tiré de l'original dans la chapelle d'Orléans, aux Célestins de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 18. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 1
Louis de France, duc d'Orléans, mort en 1407

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur


Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Ven 23 Nov - 23:55

Cher SAINT-ELOI , concernant la symbolique des éléments disparus entourant la colonne funéraire du connétable Anne de Montmorency , voici ce que l'on peut dire :

Les gantelets sont un symbole militaire , indiquant que le connétable était un soldat et a principalement exercé dans la fonction militaire.

Le heaume est le symbole classique de la chevalerie et donc de la noblesse , il indique ici le statut social du personnage.
On retrouve aussi un heaume sur le monument de Louis Potier marquis de Gesvres , et sur celui de René Potier marquis de Gesvres puis duc de Tresme .Ce symbole est dans ces deux cas ici pour souligner l'annoblissement de ces personnages .

Le crâne posé sur un coussin et couronné de laurier est le symbole des victoires et de la gloire du connétable , passées à la postérité et désormais éternelles .

Le globe est le symbole de la puissance et du pouvoir , mais aussi de la sagesse et du savoir .
Je rappelle qu'au-dessus du tombeau du cardinal de Richelieu dans la chapelle universitaire de la Sorbonne était suspendue par une chaine de bronze dorée une sphère de cristal de roche .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Sam 24 Nov - 21:54



Merci cher madame car je ne savais pas se que ces attributs représentaient symboliquement et je trouve dommages qu'ils aient disparus à la révolution tout comme l'urne de bronze.

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Lun 10 Déc - 21:09



Bonsoir voici le dessin d'un tombeau qui était lui aussi placé dans la chapelle des Orléans du couvent des celestins .
il s'agit de celui de Philippe Chabot, sieur de Brion, amiral, mort en 1543
dont le gisant est conservé actuellement au Louvre.

biographie

Philippe Chabot (1492-15 juin 1543), dit l'Amiral de Brion, amiral de France, seigneur de Brion et d'Aspremont, comte de Charny et de Buzançais, chevalier des ordres de Saint-Michel et de la Jarretière, gouverneur de Bourgogne et de Normandie, et amiral de France sous François Ier. Issu d'une ancienne famille du Bas-Poitou, dont l'origine remonte au XIe siècle, il était le second fils de Jacques Ier Chabot, premier[réf. souhaitée] baron de Jarnac, seigneur de Brion et d'Aspremont, décédé en 1496, et de Madeleine de Luxembourg, fille de Thibault, seigneur de Fiennes.

Il s'attacha au roi François Ier avant qu'il fût monté sur le trône, ce prince lui donna le gouvernement du duché de Valois, le 28 octobre 1524.

Il fut fait prisonnier en 1525 à la bataille de Pavie avec François Ier, dont il était le favori. Il négocie avec succès la libération du roi, ce qui lui vaut, le 23 mars 1525, d'être nommé amiral, et pourvu du gouvernement de Bourgogne. Envoyé en Piémont à la tête d'une armée en 1535, il y fit de rapides conquêtes : il conquiert le Bugey, la Bresse, la Savoie et le Piémont.
En 1534, il avait accueilli très favorablement la demande de Jacques Cartier, d'aller visiter les terres de l'Amérique septentrionale, alors désignées sous le nom de Terres-Neuves et présenté l'explorateur au roi, qui donna une suite favorable à cette requête.
Mais Montmorency et le cardinal de Lorraine, jaloux de son crédit, l'accusèrent de malversation (d'après les archives portugaises, Chabot fut acheté par le roi Dom João III dès 1531 afin d'interdire toute exploration française hors d'Europe) : il fut livré à une commission présidée par le chancelier Poyet, destitué de sa charge en 1541 et condamné à une forte amende (soixante-dix mille écus) qui le ruina.

Après plus de deux ans de détention, il obtint, par les instances de la duchesse d'Étampes, la révision de son procès, fut élargi, et même rentra en grâce (29 mars 1542) ; mais il mourut peu après, d'une maladie de langueur, contractée par le chagrin que lui avait causé son procès1, en 1543.

On a de lui des cartes maritimes, dressées avant l'invention de la gravure. Il a aidé Giovanni da Verrazano (découverte du Maine) et Jacques Cartier (découverte du Canada).

Il se maria à Françoise de Longwy, nièce de François Ier, dame de Pagny et de Mirebeau en Bourgogne, épousée le 10 janvier 1526, dont il eut deux fils: Léonor Chabot, dit Chabot-Charny, comte de Charny, et François Chabot, marquis de Mirebeau et seigneur de Brion, époux de Françoise de Lugny; ils eurent également quatre filles: Françoise, mariée à Charles de La Rochefoucauld, baron de Barbezieux, Antoinette, femme de Jean VI d'Aumont, comte de Châteauroux, maréchal de France, Anne, Dame de la reine Marie Stuart de 1562 à 1570, mariée à Charles de Hallwin, duc d'Hallwin, pair de France, ainsi que Jeanne, abbesse du Paraclet.

Son mariage avec Françoise de Longwy, la fille de Jeanne d'Orléans, influa aussi sur sa vie et son ascension.
Le roi le fit enterrer avec beaucoup de magnificence dans la chapelle d'Orléans du monastère des Célestins de Paris. Son tombeau était surmonté d'un gisant en albatre, considéré comme l'un des chefs-d'œuvre de la sculpture de la Renaissance en France. Le tombeau a sans doute été conçu par Jean Cousin le Père, mais l'identité du sculpteur reste encore inconnue Ce gisant est aujourd'hui conservé au musée du Louvre.(source wikipedia)

dessin et notice




Tombeau avec cénotaphe placé dans un encadrement rond de marbre blanc sur fond noir
Description matérielle : Aquarelle

Note(s) : Armes : Chabot-Brion. Sur le cénotaphe est couchée la statue d'un amiral. - Tiré des Célestins de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 4427. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
Philippe Chabot, sieur de Brion, amiral, mort en 1543

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur

Photos du gisant au Louvre.



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Mer 12 Déc - 19:10



bonjour, voici aujourd'hui deux autre dessin des tombeaux princiers conservé au célestin .

Tombeau de Marguerite de Luxembourg, duchesse de Tresmes et épouse de René potier , morte en 1645




Tombeau monumental avec cénotaphe et entablement, au faîte duquel est la statue agenouillée d'une dame

Description matérielle : Aquarelle

Note(s) : Armes : Potier-Tresmes, pour le mari ; pour la dame : Luxembourg-Espinay. - Tiré des Célestins de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 4433. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
Marguerite de Luxembourg, femme de René Potier, duchesse de Tresmes, morte en 1645

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur

De ce tombeau magnifique il ne nous reste que la statue priante de la duchesse voir post concernant le tombeau de René potier ce qui est regrettable car ce monument était un des plus beaux exemple de l'art funéraire du XVIIéme siècle .

Le second tombeau représenté dans la collection Gaignière est celui de Louis de La Trémoïlle, marquis de Noirmoutier, mort en 1613


Tombeau monumental avec socle, colonnes et plafond. Sur le socle est agenouillé un chevalier

Description matérielle : Aquarelle

Note(s) : Armes : La Trémoïlle-Noirmoutiers. - Tiré des Célestins de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 4431. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
Louis de La Trémoïlle, marquis de Noirmoutier, mort en 1613

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur

Malheureusement ce tombeau a ma connaissance n'existe plus .il se situait dans la chapelle de la Madeleine dite de Noirmoutiers .

Au plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Mar 18 Déc - 21:48

Bonsoir voici aujourd'hui un dessin d'un des vitrail du couvent des célestin de plus ce derniers a un dessin représentant les armoiries et la devise de Charles II, cardinal de Bourbon,archevêque de Lyon mort en 1488






Description matérielle : Aquarelle

Note(s) : La devise est : "N'espoir ne peur". - Une inscription en français porte + Reverend pere en Dieu monseigneur Charles de Bourbon, cardinal archevesque de Lyon, mit la première pierre de l'église de céans en l'honneur et reverence des dix mil martyrs ; la feste est celebrée la surveille de sainct Jehan Baptiste ;
Réf. bibl. : Gaignières, 1731. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 1
Armes et devise de Charles II, cardinal de Bourbon, archevêque de Lyon, mort en 1488

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris   Aujourd'hui à 18:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tombeaux princiers du couvent des Célestins, à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Couvent de la Tourette
» Saccage d'une église et d'un couvent à Gaza
» Le Couvent de la Tourette
» Couvent (la face cachée)
» Les secrets du couvent des Jacobins bientôt dévoilés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: HORS DE SAINT-DENIS, LE SALUT ? :: Tombeaux princiers en France-
Sauter vers: