Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 La rotonde des Bourbons, un projet oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Mar 1 Nov - 12:38

.
La rotonde des bourbons, un projet oublié

1665. Le jeune Louis XIV dont la gloire commence à rayonner sur l’Europe rêve d'un tombeau pour recevoir les restes des rois et reines de la dynastie des Bourbons. Il charge son surintendant des bâtiments mais aussi son principal conseil Jean Baptiste Colbert d'étudier le projet. Colbert demanda alors à François Mansart (1598-1666) père de Jules Hardouin-Mansart le futur architecte de Louis XIV, de concevoir un projet de chapelle funéraire des Bourbons. Commandée un an avant la mort de l'architecte, cette chapelle ne fut jamais édifiée. Son projet pour la chapelle des Bourbons aurait abouti à l'édification d'une vaste composition à plan central coiffée d'un dôme, à l'extrémité est de la basilique de Saint-Denis qui en possédait déjà un, celui de la chapelle (inachevée) des Valois. Un certain nombre de chapelles à dôme, pour abriter les tombeaux, se seraient groupées autour de cet espace central circulaire qui devait être recouvert d'un dôme tronqué complexe, éclairé à l'intérieur par des fenêtres invisibles. De ce projet il nous reste des dessins et des plans jamais réalisé et actuellement conservé à la Bibliothèque nationale au cabinet des Estampes et dont Jules Hardouin-Mansart s'inspira pour le dôme des invalides. Les guerres incessantes et le déclin économique de la France détourneront finalement Louis XIV de ce projet .

plan et dessin du projet

Plan général du projet





élévation, détail à gauche, projet



élévation, détail à droite, projet



plan et élévations, projet







Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu



Messages : 137
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Mar 1 Nov - 20:01

SAINT ELOI a écrit:

Colbert demanda Alors à François Mansart (1598-1666) Père de Jules Hardouin-Mansartt le futur Architecte de Louis XIV

Merci mais François Mansart est l'oncle de Jules Hardouin-Mansart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richelieu.forum24.ru/
Madame Sophie



Messages : 148
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 44
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Mar 1 Nov - 23:37

Très juste cher Richelieu Very Happy

Le neveu de François Mansart Jules , avait pour nom Hardouin , mais accola le nom de illustre oncle au sien pour bénéficier de sa notoriété et ainsi exposer son ascendance célèbre .

Il devint donc Jules Hardouin-Mansart . Very Happy

Merci pour cet exposé cher SAINT-ELOI , on voit dans ces projets pour une chapelle funéraire des Bourbons que l'influence directe de la Rotonde des valois était grande .

On y décèle aussi l'influence du projet initial en croix grecque de la basilique Saint-Pierre-de-Rome par Bramante .

Quel dommage que Louis XIV n'ait donné suite à ce grandiose et majestueux édifice .
Mais Jules Hardouin-Mansart tirera tout le bénéfice de ces plans dans l'édification du dôme des Invalides .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexanderpalace.org/palace/
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Mer 2 Nov - 0:17

Merci à vous cher Richelieu pour cette correction mais ayant trouvé les renseignements sur wikipedia concernant l’auteur de ce projet je me suis aperçu de mon erreur. Merci d'avoir rétabli la vérité.
Cher madame Sophie, en réponse à votre pensée, oui il est dommage que ce projet n'ait point abouti, mais s'il avait été réalisé qui sait quel sort les révolutionnaires lui auraient fait car il aurait symbolisé le pouvoir des Bourbons honni à la révolution .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Lenoir



Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: Re: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Jeu 3 Nov - 22:24

On connait en effet à peu près le projet de François Mansart.
Mais en 1665, Colbert lança bien une sorte de concours d'architecture. Et Le Bernin autant que Mansart fut invité à plancher sur le projet.

I - L'échec des deux projets pour Saint-Denis
On ne sait que peu de choses sur le projet du Bernin, si ce n'est à travers le Journal de Fréart de Chantelou, son guide français, et un dessin conservé à Stockholm. Le 15 septembre 1665, le Cavalier Bernin demandait aux moines de Saint-Denis à voir un plan d'ensemble de l'abbaye (pour dégager de l'espace) et fit un "tour de l'église" pour se mettre sans délai au travail.

Le Bernin aurait de fait présenté deux projets, mais qui sont regroupés dans le dessin de Stockholm :

1) une ambitieuse rotonde circulaire à huit grandes chapelles rayonnantes, alternativement carrées et ovales, et toutes creusées de niches.
Comme pour la rotonde des Valois (monument qui a inspiré tant Mansart que Le Bernin), le tombeau de Louis XIV aurait occupé l'espace central, alors que celles de ses principaux prédécesseurs (dont Saint Louis) aurait occupé, en compagnie des descendants du Roi Soleil, les chapelles satellites.

2) Le second projet, plus modeste, était constitué de quatre grandes chapelles rectangulaires disposées sur les diagonales d'un espace central octogonal. Un solide soubassement à gradins concentriques aurait racheté la forte surélévation du choeur gothique pour donner une position dominante au mausolée.


Le Bernin, Chapelle des Bourbons à Saint-Denis
Stockholm, Nationalmuseum


De son côté, Mansart ne juxtapose pas, lui, des chapelles de même ampleur, mais utilise les contrastes de forme et de volume des chapelles, grandes et ovoïdes sur les axes, rondes et petites sur les diagonales.
Résultat de cette harmonieuse complexité : en élévation, ce plan extraordinaire génère une couronne de dômes de taille différentes qui gravitent autour du grand dôme central.
Mansart avait aussi proposé un plan moins ambitieux avec des chapelles satellites intégrées dans une base quadrangulaire d'où émerge un grand dôme unique. C'est l'idée qui sera reprise aux Invalides.


En tout cas, Colbert finit par écarter tous ces projets, au prétexte qu'ils devenaient trop coûteux et que l'église elle-même ne serait plus que l'accessoire de ce vaisseau.
Le Bernin proposa alors d'élever un monument pour les Bourbons à l'intérieur de la basilique !
Mansart, lui, dessine une simple chapelle funéraire à la place de la chapelle d'axe de l'église.


Et pourtant ... rien ne fut réalisé. On continue encore aujourd'hui de se demander pourquoi...


II - Une explication ??? Le mausolée de Louis XIV aurait été construit ... mais finalement aux Invalides !

Cette thèse étonnante s'appuie sur les constats d'historiens de l'art des plus sérieux : il y aurait bien un mausolée "secret" de Louis XIV ... au coeur de ce monument parisien célèbre.
Le dossier se retrouve dans le n°21 de L'Estampille-L'Objet d'Art.

Je résume cette thèse.
Comment imaginer que la soif de bâtir de Louis XIV, après des projets si ingénieux, se soit arrêté là pour ce qui devait marquer sa postérité funéraire ?
C'est qu'en 1670, Louis XIV fondait l'Hôtel royal des Invalides.Libéral Bruant avait dressé les plans de l'édifice. Mais en 1676, alors que les travaux étaient en voie d'achèvement, le chantier est brusquement confié à Jules Hardouin-Mansart, auteur d'un projet grandiose s'inspirant de l'étude de son grand oncle pour la grande chapelle des Bourbons à Saint-Denis. C'est qu'Hardouin-Mansart lance la grande église dont les travaux s'échelonnent de 1677 à 1691 - mais le dôme, lui, ne fut consacré qu'en 1706.

Or, si l'église peut se justifier (pour les soldats invalides) le grand dôme, lui, n'était d'aucune utilité et n'en a pas revendiqué jusqu'en 1844 [ installation du tombeau de Napoléon I° ] ! Du coup, on ne cesse de s'interroger sur le grand vide inutile laissé vacant entre 1706 et 1844 !
Dès le début du XVIII°s, le père Laugier, théologien jésuite, n'y voyait que l'emplacement de la sépulture d'un roi.

Faute de documents explicites, la volonté de Louis XIV concernant le dôme reste un mystère.
Mais il existe un très solide faisceau de présomptions.


Coupe londitudinale de l'église du Dôme, Invalides, Paris (projet de 1683)
Le flèche était en forme d'obélisque.

1) Le décor externe et interne du dôme devait recevoir à l'origine des éléments à connotation funéraire et triomphale :
- Le sujet de la fresque de la coupole (La Gloire de Louis XIV, au lieu de l'Apothéose de Saint-Louis visible de nos jours)
- La structure primitive de la flèche en forme d'obélisque à trois faces, symbole de la Trinité tiré du songe de Poliphile
- Le baldaquin surmontant le maître-autel avec ses grandes palmes (vieux symbole chrétien de la victoire sur la mort) en guise de dais
Or, = tous ces éléments prévus ont été supprimés par la suite !

2) Sur le plan gravé de la Description générale de l'Hôstel Royal des Invalides (1683), les deux autels latéraux sont dédiés à la Vierge et à Saint-Louis, mais le titre du maître-autel n'est pas précisé (il ne sera que plus tard dédié lui aussi à Saint-Louis) ni la fonction de la grande crypte sous le sanctuaire ... emplacemant de prestige qui aurait été tout désigné pour une sépulture royale.

3) Comme l'a remarqué Alain Erlande-Brandenburg, le dôme des Invalides, comme la Rotonde des Valois, adoptait la forme traditionnelle des mausolées : le plan centré à coupole, les grandes chapelles satellites, les caveaux funéraires.

4) Enfin, comme l'a noté Laurent Lecomte, le plan du dôme des Invalides, apparemment assez simple, combine en réalité trois formes emboîtées l'une dans l'autre :
- la croix grecque
- l'octogone
- le cercle
Les quatre piliers de la croisée sont flanqués de colonnes majestueuses qui n'avaient apparemment pas d'autres fonctions que de soutenir des tribunes. Or, ces colonnes s'inscrivent dans la circonférence d'un cercle parfait.
Le plan circulaire étant traditionnellement associé à la Vierge et à la tombe, la rotonde funéraire et mariale.
La rotonde des Valois avait pour nom "Notre-Dame de la Rotonde" ; l'église du Dôme est bien dédiée à la Vierge, protectrice du royaume.

En tout cas, cette tentation du dôme dont le modèle lui fut présenté pour la première fois à Saint-Germain le 5 février 1677, aurait fini par faire reculer le roi. Car, comme souvent à travers les siècles, de Philippe III à Louis XIV, la susceptibilité de l'abbaye de Saint-Denis par rapport aux dépouilles royales aurait été mise en dure épreuve.
Les protestations du traditionnel "cimetière des rois" auraient été nombreuses. A l'heure où le transfert de la cour des Tuileries à Versailles se dessinait - sujet déjà sensible pour les Parisiens -, il devenait raisonnable de ne pas multiplier les objets de conflit. Louis XIV aurait donc tenu à garder le projet secret.

Mais finalement, en 1704, Louis XIV annonçait sa volonté d'être inhumé à Saint-Denis, au milieu de ses ancêtres, comme l'exigeait la tradition royale.
Et les Bourbons n'eurent jamais de tombeaux dignes de ce nom, à l'inverse des rois des dynasties précédentes. Leurs cercueils furent déposés sur des tréteaux, dans la crypte.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rotonde des Bourbons, un projet oublié   Aujourd'hui à 18:00

Revenir en haut Aller en bas
 
La rotonde des Bourbons, un projet oublié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» projet en latin
» Projet armoire elec entreprise
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: L'ABBAYE :: la basilique, son histoire et son architecture-
Sauter vers: