Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 le tombeau de cuivre de l'abbé mathieu de vendome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: le tombeau de cuivre de l'abbé mathieu de vendome    Jeu 29 Déc - 13:53

Jadis en l'abbatiale de saint Denis se trouvait devant la porte du cœur a la croisée du midi la tombe en cuivre de l'abbé Mathieu de Vendôme .Malheureusement en 1793 la révolution envoya cette merveille à la fonte pour en faire des canons .

Qui était cet abbé sa date de naissance nous est inconnue mais celle de sa mort est 1286.

BIOGRAPHIE

Mathieu de Vendôme († 25 septembre 1286), abbé de Saint-Denis, conseiller de Saint Louis et ministre de Philippe le Hardi, fut par deux fois régent du Royaume de France (1270, 1285-86). C'était un grammairien adepte de l'imitation des Anciens.

n ignore l'origine familiale de Mathieu de Vendôme. L'historien chrétien Michel Félibien lui supposait une parenté avec les comtes de Vendômes de la Maison de Montoire, mais aucune source historique ne le confirme. Il fut moine bénédictin et chapelain de Saint Louis, puis nommé en 1258 abbé de Saint-Denis. Il entreprit de multiples travaux de réparation sur cet édifice, lui adjoignant notamment le tout nouveau Collège de Charité. En 1272 il régla les détails du mariage entre le prince Pierre d'Alençon et Jeanne de Blois-Châtillon, et célébra vraisemblablement leur union.


À la requête de Saint Louis, le Primat de Saint-Denis entreprit en 1250 de compiler et de traduire une anthologie en latin des biographies des rois de France. Ce Roman aux rois, présenté au roi Philippe le Hardi en 1274, forme le socle des Grandes Chroniques de France. Mathieu fut en outre l'auteur d'un Ars versificatoria où il critique durement Arnulf d'Orléans, et, à l'étude grammaticale traditionnelle, préfère l’analyse du style et l’inventaire des procédés d'expression1.

Mathieu de Vendôme assura par deux fois la régence du Royaume de France : d'abord en 1270 (après la mort de Saint Louis lors de la Huitième croisade), avec comme collègue Simon II de Clermont ; puis en 1285, lors du départ du roi Philippe III pour la Croisade d'Aragon et sa mort à Perpignan. Mathieu mourut lui-même l’année suivante, peut après avoir intronisé Philippe le Bel. Il fut ihumé dans la crypte royale de son abbaye . En 1793 ces reste furent profané et son tombeau détruit .

LE TOMBEAU

Le tombeau était une grande plaque de cuivre ou était représenté l'abbé portant la crosse et la mitre la tête sur un oreiller fleurdelisé entouré de deux colonne gothique supportant un dais ou l'on distingue les armoirie de l'abbé et des anges tenant un voile au milieu du quelle se voit un personnage sur toute la plaque des fleurs de lys et l’épitaphe de l'abbé sur le pourtour .

OUVERTURE DU TOMBEAU EN 1699

Lorsque en 1699 on réalisa la grille qui ferme le cœur on découvrit le cercueil de Mathieu de Vendôme dedans on ne trouva aucun ossement uniquement des cheveux le haut de sa crosse de cuivre doré et des fragment de ses habit sacerdotaux sur le cercueil une lame de plomb qui portait l'inscription suivante :

CY GIT L’ABBÉ MAHE DE VENDOME QUI GARDA LE ROYAUME DE FRANCE AU TANS DU ROY LOYS QUI MOURUT EN CARTAI .IL MOURT LE JOUR DE LA SAINT FERMINS L'AN MCCDXXXVI LE V DU MOIS DE SEPTEMBRE (félibien)

EPITHAPHE DU TOMBEAU

hic jacet abbatum speculum speciale probatum cuit dedit ejusdem magna virtute mathee .

Archiepiscopii renuit turonenfis honorm regum francorum per tempora longa duorum regni geffit onus celeberimus ift patronus qui transis christum rogita pie lector,ut istum salvificet patrem ,christique requirito matren ,impetret ut clarum jubar illi escli clarum .amen si fescentenus quadragenusque dupletur ac annus fenus domini fimul annumeretur Septembrisque dies vicefima quint notetur firmiter inde fcies quando fua mors recitetur .(felibien )

Ne connaissant pas le latin si un de nos membre ces ce que veut dire cet épitaphe je l'invite a nous en faire connaitre la traduction française . A noter que Félibien dit dans son livre que l’épitaphe est en partie effacer .

de ce tombeau heureusement il nous en reste un dessin réalisé pour le collectionneur roger de Gaignière qui nous permet aujourd'hui de découvrir beaucoup de lieu et de merveille disparue.

DESSIN




Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: le tombeau de cuivre de l'abbé mathieu de vendome    Dim 2 Mar - 22:28

Bonsoir voici une description un peu plus précise du tombeau de Mathieu de Vendôme trouvé sur gallica dans le livre de Ferdinand de Guilhermy (1809-1878):" Monographie de l'église royale de Saint-Denis : tombeaux et figures historiques.

Le prélat est couché sous un arc trilobé que surmonte un pignon et qui à pour appuis deux pieds droit orné de figurines.Tout le fond de la tombe se divise en losanges que remplissent des fleurons et des fleurs de lys .Le vêtement de l'abbé se compose d'une aube très longue , d'une chasuble galonnée et relevée sur les bras ; sa tête est coiffée d'une mitre ; ses pieds foulent un dragon .Il joint les mains et tient dans son bras gauche contre sa poitrine une crosse terminée en volute .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le tombeau de cuivre de l'abbé mathieu de vendome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abbé GALLY Mathieu - Lieutenant - 85e demi-brigade ligne -
» Des morts qui sortent du tombeau...
» documentaire le tombeau de Jésus sur TF1 le 29 mai!!!!!!
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Les tombeaux disparus-
Sauter vers: