Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Le tombeau de Charles V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Le tombeau de Charles V   Sam 9 Avr - 15:30

.
Le tombeau de Charles V


état du tombeau avant la Révolution
Collection Gaignières © BNF



état actuel -
Le gisant de corps du roi est le seul élément subsistant présenté à Saint-Denis.
Celui de la reine a disparu en 1793 et fut remplacé au XIX°s par son gisant d'entrailles
(plus petit- ramené de l'église des Célestins)



reconstitution vertical du tombeau, état d'avant la Révolution
Musée du Louvre 2009

Sont dessinés les éléments perdus ou détruits


Avant même de monter sur le trône, le dauphin Charles s'inquiétait déjà de son lieu de sépulture. Atteint d'un mal chronique depuis l'âge de 19 ans, la pensée de la mort l'obsédait. A la mort de la seconde femme de son père, Jeanne d'Auvergne et de Boulogne, emportée par la peste en 1360 à 34 ans, Charles prit conscience du manque de place au Nord du transept, une fois que son père Jean II serait enterré à côté de Philippe V et de Philippe VI. Cette inhumation d'une reine ne pouvait se faire sans l'autorisation du roi régnant. C'était toujours une dérogation à la règle voulant alors que seuls les rois aient le privilège de Saint-Denis.
En septembre 1362, Jean II déclare également accéder à la demande de sépulture de son fils.

Charles choisit une chapelle à l'Est du portail Sud du transept. Elle était dédiée à Saint-Santin, mais le roi la plaça sous le nouveau vocable de Saint-Jean-Baptiste. Elle prit plus tard le nom de "chapelle de Charles V".
C'est que le nouveau roi réussit à créer un véritable mausolée carolin pour lui, son épouse, ses serviteurs et ses descendants, dans la chapelle Saint-Jean-Baptiste, qui fut alors fermée par une clôture.
Son épouse la reine Jeanne de Bourbon meurt le 6 février 1378 et son corps est enterré dans la chapelle. Le roi la rejoindra deux ans plus tard : son gisant, commandé en 1364, était déjà prêt.


Plan de la chapelle caroline, tiré de l'ouvrage de Dom Félibien, 1706
A : Le tombeau de Charles V ; B : Le tombeau de Charles VI, C : le tombeau de Charles VII - disparu.
D : Du Guesclin ; E : Bureau de La Rivière ; F : Charles, dauphin ; G : Louis de Sancerre; H : Arnaud de Barbazan

Malheureusement, le gisant de corps de la reine a disparu à la Révolution et on ne le connait que par un dessin fait pour Gaignières. En revanche, le gisant du roi nous est parvenu et c'est un véritable portrait, l'un des tout premier fidèles au visage du monarque, prématurément vieilli. C'est l'oeuvre d'André Beauneveu.
Il portait une couronne fleurdelysée, un sceptre et une main de justice en métal doré qui n'existent plus.


Gisant de Charles V, par André Beaunevau © Ciccione-Bulloz

Les deux gisants de corps reposaient sue un magnifique tombeau réalisé par Jean de Liège et composé d'une grande dalle de marbre noire reposant sur un socle richement orné de petites statues. La dalle était décorée de dais finement sculptés soutenant des épitaphes, également de statues ainsi que de montants de marbre blanc ornés de niches, dans lesquelles s’abritaient évêques, diacres et enfants de choeur. L’ensemble était du plus bel effet, dans sa pompe endeuillée.

Deux filles du couple royal furent enterrée dans la chapelle de leur père ( + 1366 et + 1378) mais ne reçurent pas de tombe personnalisée. La soeur de Charles V, Jeanne de France épouse du roi de Navarre Charles II le Mauvais fut aussi inhumée en cette chapelle mais nous ne savons rien de son tombeau. Charles le Mauvais lui-même avait eu le toupet de réclamer au Roi de France d'être inhumé aux côtés de sa femme; après ses trahisons successives envers la dynastie capétienne, la chose devenait impossible et on l'enterra à Santa Maria la Real à Pampelune.

Charles accorda en revanche à son chambellan, Bureau de la Rivière, la faveur de reposer dans la chapelle royale, à ses pieds. Il sera inhumé sous une plaque de bronze portant une longue épitaphe (+1400). Jean Pastourelle, président de la Chambre des Comptes, eut le même privilège, mais c'est sa femme qui en profitera (+ 1380) et dans la chapelle Saint-Lazare.
Sur ordre exprès du roi, Bertrand du Guesclin, mort le 13 juillet 1380, deux mois avant Charles V, fut inhumé dans la chapelle caroline.
Les rois Charles VI et Charles VII seront également inhumés dans cette chapelle, dans de somptueux tombeaux. [ Une section leur sera consacrée dans un sujet voisin ]

Démantelé en 1793, le tombeau de Charles V ne présente aujourd'hui que de rares fragments, ainsi que le gisant du roi. Celui-ci séjourna quelque temps au Musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir, avant de réintégrer la basilique sous la Restauration. Un nez fut sculpté, l'original ayant été cassé. Mais il est trop court (à comparer avec le visage de Charles V de son gisant de coeur, au Louvre).

Gisant d'entrailles de Charles V, Musée du Louvre
Il n'a pas retrouvé sa couronne de métal.
Le gisant de corps de Jeanne de Bourbon, définitivement perdu, fut remplacé par un petit gisant de coeur la représentant et provenant de l'église des Célestins de Paris.

Présentation du gisant de corps de Charles V et du gisant d'entrailles de Jeanne de Bourbon
au Musée des Monuments français (1795-1817), par Alexandre Lenoir
Ils avaient été placés sous le dais gothique du tombeau de Marguerite de Flandre...

De retour à Saint-Denis sous la Restauration, les deux sculptures ont alors été placées sur une dalle noire très simple, faible évocation du somptueux et massif tombeau qui existait jadis.
Le choix du gisant de coeur est d'ailleurs bancal. Le grand gisant de coeur est mal associé à cette petite figure carditaphe.
Une réflexion pourrait être menée sur une arrivée à Saint-Denis du gisant d'entrailles de Charles V (auj. au Louvre).
Il ne provient pas de Saint-Denis, mais pourrait être logiquement réuni au gisant de coeur de Jeanne ayant la même taille, tandis que le grand gisant de corps resterait seul sur sa dalle noire, avec une simple évocation de contour de pierre à ses côtés...

Du reste, certains vestiges ressurgissent sur le marché de l'art. Ce fut récemment le cas d'un fragment de montant de marbre provenant d’une collection particulière française. Convoité par le négoce international et moult médiévistes avertis, il fut acheté finalement par le musée du Louvre. Il a donc rejoint les deux autres fragments de l’ancien tombeau de Charles V dit le Sage.
Au total, les Arts décoratifs de Paris conservent aussi un culot orné de feuillages, le musée du Louvre deux fragments d’arcatures et deux montants. Celui-ci est le troisième.


Fragment du tombeau de Charles V et de Jeanne de Bourbon, vers 1376, marbre de Carrare, 63,5 x 20 x 5,5 cm.
Marbre - 63,5 x 20 x 5,5 cm. Paris, Musée du Louvre. Photo : SVV Prunier

Il serait aussi souhaitable que ces beaux fragments réintègrent un jour Saint-Denis, permettant ainsi une restitution à 15% du décor disparu (voir simulation du Louvre, en tête d'article).


king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
Alexandre Lenoir



Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 3 Juil - 13:35

Voici un ensemble de vestiges exposés aujourd'hui au département des sculptures du musée du Louvre.
On les retrouve dans l'essai de reconstitution visuel du tombeau fourni par Linceul royal.

Il s'agit de fragments des colonnettes latérales et du cul de four de la colonnette centrale.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Gray



Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23
Localisation : Rennes, Bretagne

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Ven 29 Aoû - 1:54

Bonsoir,

Vous présentez le gisant du corps de la reine Jeanne de Bourbon comme ayant été détruit à la Révolution. Or, les premières éditions du catalogue du musée des Monuments français mentionnent deux statues de Jeanne de Bourbon, tirées, l'une de Saint-Denis, l'autre des Célestins. Un peu plus tard, il n'est plus question de la première, et la second paraît seule.

Le gisant de la reine a donc survécu à la destruction révolutionnaire, ou alors serait-ce Lenoir qui aurait confondu deux tombeaux ce qui semble peu probable, ou bien pris un tombeau pour un autre. Il faut donc se demander quelles sont les circonstances de cette disparition ?

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Ven 29 Aoû - 20:34

Il se peu que Lenoir ai confondu le gisants car quand il ne pouvait restituer un tombeau il l'inventait de toute pièce .Mais lors du déménagement du musée à la restauration plusieurs pièce restèrent sur place et disparurent aussi guillermy dans sont livre sur saint Denis en parle .Maintenant quand on voit certain élément de tombeau réapparaitre su le marché de L'art il se peut que le gisant ai survécu et que un jour il soit de nouveau localisable .

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 31 Aoû - 19:07

C'est en effet, cher Luke, une énigme non résolue. Il faudrait analyser avec sûreté les sources. Il semble toutefois que le gisant se trouvait bien au Musée des Monuments français. Quant à sa disparition ... Peut-être un transfert, en tout cas égaré. Il en a été de même des sarcophages mérovingiens retrouvés lors de la destruction de l'ancienne église Ste Geneviève à Pzaris en 1807 (celui de Clovis était peut-être parmi eux ???). Ils étaient stockés dans le même musée, puis ont disparu.
En revanche, c'est Debret qui recréait des gisants ou des bas-reliefs. Lenoir, lui, se contentait de faire des "mariages" de marbre ou de pierre ... Le gisant de Jeanne de Bourbon aurait bien été préservé en tant que tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
Louis-Auguste



Messages : 25
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 45
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: La tête du gisant de Jeanne de Bourbon retrouvée ?   Ven 24 Oct - 7:31

Bonjour,

le 11 décembre prochain, une maison de ventes mettra aux enchères une tête en marbre qui pourrait être celle du gisant de Jeanne de Bourbon.
Voir l'article de Benoît de Sagazan sur son blog, ici. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Ven 24 Oct - 21:41

merci cher ami pour ce lien et quand on compare la photos de la tête et le dessin de gaignière il ne fait aucun doute que se soit la tête de Jeanne de Bourbon il serait intéressant que le Louvre ou le musée d'histoire de saint Denis soit prêt a ce porter acquéreur pour ce précieux témoin .Petit à petit des éléments du merveilleux tombeau de Charles V réapparaissent .Croisons les doigts

voici les photos pour comparaitre le dessin et la tête





Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Gray



Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23
Localisation : Rennes, Bretagne

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Jeu 13 Nov - 15:33

Quelle bonne nouvelle ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis-Auguste



Messages : 25
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 45
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 7 Déc - 7:09

Bonjour,

la date de la vente approche.
D'autres photos de la tête sont visibles sur le site de la maison de ventes, ici.

Bon dimanche à toutes et tous,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Lun 8 Déc - 19:51

Merci à vous Louis Auguste pour ce lien , et quand a moi mon opinion n' a pas changé et je pense qu'il s'agit bien du visage de Jeanne de Bourbon qui proviendrait de son tombeau
Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Mer 10 Déc - 21:56

Bonsoir , voici un complément d'information concernant la tête de Jeanne de Bourbon mis en vente demain . article d'un journal de mon pays le (le soir)


La tête de gisant de Jeanne de Bourbon retrouvée à Tournai

Elle avait disparu de la basilique de Saint-Denis dans laquelle elle reposait suite aux saccages révolutionnaires de 1793. Mais selon l'experte Laurence Fligny, il s'agit bien de la tête de gisant de Jeanne de Bourbon, épouse de Charles V, reine de France de 1364 à 1378, qui trônait depuis plus de cinquante ans dans le salon d'un ingénieur belge de Tournai, également peintre et amateur d'art. Il l'avait achetée à un antiquaire. A sa mort, ses enfants et petits-enfants ont fait examiner cette tête de marbre qui était attachée au cercueil de la reine. Selon Laurence Fligny, elle a été sculptée par un certain Jean de Liège, mort en 1381, qui consacra une grande partie de sa carrière à la maison royale de France et à l'art funéraire et vaudrait aujourd'hui entre 5000.000 et 1 million d'euros. Elle sera mise aux enchères par Piasa ce jeudi à Paris.

voici maintenant le lien :http://portfolio.lesoir.be/main.php?g2_itemId=931030&_ga=1.35653600.1926278719.1414938417

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu



Messages : 137
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Jeu 11 Déc - 16:57

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/950-000-eur-pour-la-tete-de-jeanne-de-bourbon-11-12-2014-4366465.php

L’acheteur a surenchéri par téléphone et il reste anonyme. Les musées français n’ont pas préempté cette tête réalisée par le sculpteur Jean de Liège ou son atelier, qui est celle d’un gisant disparu de la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richelieu.forum24.ru/
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Jeu 11 Déc - 18:42

cher éminence que voila une triste nouvelle pour les collection nationale et surtout pour le tombeau de Charles V qui au files des ans retrouvait certains de ces éléments rassemblé au Louvre .Cette tête à peine sortie de l’oubli vas y retomber sauf si l'enchérisseur décide de l'exposer . No Sad

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Sam 13 Déc - 19:20

En effet, les musées nationaux, le Louvre en tête, ne se sont pas manifestés pour acheter, mais ils semblent bien voir examiné l'objet attentivement. qui sait ? Peut-être n'ont-ils été tout simplement pas convaincus ?
Depuis le début de cette affaire, je reste très circonspect. Et les propos de l'experte engagée me semblent très légers, usant argumentations peu historiques. Dire aux yeux des "révolutionnaires" cette tête devait paraître assez chère pour être bien monnayée montre ue cette dame ne connait rien à l'histoire des profanations de St Denis en 1792-93.
On peut aussi penser, selon quelques indices, que le véritable gisant fut transféré au Musée des Monuments français, puis égaré.

Mis surtout cette tête ne correspond :
- ni à la représentation de Gaignières,
- ni au gisant d’entrailles de la reine.

Jeanne de Bourbon n'a ps un front aussi haut et bombée ; sa bouche était large et non pas petite ; le menton faisait saillie.

Mais surtout les tresses épousaient la forme de l tête et n’étaient pas évasées comme sur cette prétendue tête.

De toute façon, la quantité de gisants détruits dans les monastères parisiens, y compris princiers, est aussi importante qu'affligeante.

attribuer cette tête au gisant disparu de Jeanne de Bourbon me semble bien rapide.

Mais une fois de plus, la presse française suit bêtement, sans aucun esprit critique (y compris L’Estampille décidément bien décevante et en déclin depuis quelques années).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 14 Déc - 15:16

Cher Linceul voici le lien d'un article du figaro concernant cette vente et dedans il est indiqué que le Louvre , cluny et le musée de saint Denis se sont manifesté , il y aurait donc une possibilité quand à l'origine de l'a tête .Maintenant j'en conviens la dame qui l'a expertisée ne connait vraiment pas l'histoire des profanation ainsi que de la destruction des tombeau et encore moin la mentalité révolutionnaire de l'époque .Mais surtout elle n'a certainement pas lu le forum concernant le sauvetage de certain tombeau par Alexandre Lenoir .En attendant voici le lien de cet article .

http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/12/10/03016-20141210ARTFIG00299-jeanne-de-bourbon-revient-la-tete-haute.php

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 14 Déc - 19:45

En effet, cher Saint Eloi, les plus grands musées se sont penchés sur cette tête, mais aucun ne l'a achetée.

Lorsque l'on compare le visage du gisant d’entaille avec la statue en pied de la reine ornant jadis l'une des entrées du Vieux Louvre, tout concorde. Notamment le nez long et pointu de l souveraine.  
Ici, pas du tout. Petit nez fin, court et droit. Le menton est ici discret et petit. Rien à voir avec les statue ou l'iconographie de Jeanne de Bourbon.

Mis ce sont les nattes qui sont radicalement différentes de celles du dessin de Gaignières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Dim 14 Déc - 20:13

Oui j'en convient mais je pense que cette tête provient d'un gisant d'un membre de la famille royale ou bien d'une reine .Il faudrait quand même voir quelle sont les autres gisant féminin de saint Denis qui ont été détruit ou bien égaré .Sait -on jamais que nous pourrions identifier le personnage représenté .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Mer 1 Juin - 17:56

Bonsoir en parcourant la base RMN qui vient d'être remise à jour , j'ai été interpellé par une photos d'une petite sculpture dont l'auteur ne serait autre que Jean de Liège celui qui à réalisé le tombeau du roi Charles V en lisant la notice il est apparut que cette sculpture faisait bien partie du tombeau et que le Louvre la possédait depuis 2007 .

voici la photos ainsi que la notice .


Photos




Notice

Figure d'homme accroupi
Jean de Liège (connu vers 1357-1381) (attribué à)
,
Jean Hennequin de Liège
Cote cliché:07-518242
N° d’inventaire:RF2007-01
Fonds:Sculptures
Description:Vers 1376-1377.
Provenance : tombeau de Charles V et de Jeanne de Bourbon, chapelle Saint-Jean-Baptiste, basilique de Saint-Denis
Note de l'image:Face
Période:période médiévale - Bas Moyen Âge
Technique/Matière:marbre
,sculpture (technique)
Dimensions
Hauteur : 0.115 m
Largeur : 0.115 m
Profondeur : 0.07 m
Mode d'entrée:Achat, 2007
Localisation:Paris, musée du Louvre

voila donc pour cet élément qui devait se situer en dessous d'un e des arcature entourant le corps du roi .

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Mer 20 Juil - 22:19

Bonsoir le musée des arts décoratif possède quelques fragment du tombeau de Charles V j'ai enfin réussi à en trouver une photos la voici.



A première vue ces fragment proviendraient du soubassement du tombeau .je me demande pourquoi les fragments du tombeau conservé dans différents musée ne sont pas réuni ?

au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tombeau de Charles V   Aujourd'hui à 5:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tombeau de Charles V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DESAIX Louis Charles Antoine - Général
» documentaire le tombeau de Jésus sur TF1 le 29 mai!!!!!!
» BEAUTEMPS BEAUPRE Charles François,hydrographe.
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» Charles Chaplin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Gisants, orants, dalles funéraires du Moyen Age-
Sauter vers: