Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Les vitraux du XIIIéme siècle .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mer 20 Mar - 19:18

Aujourd'hui je lance le préambule à un sujet qui, je l’espère, fera débat sur notre forum. Il s'agit de ce qui fit la renommée de la basilique, ses magnifiques vitraux commandés par Suger et qui reflétaient la lumière divine dans la basilique nouvellement reconstruite par le grand abbé.

1793 ... - La basilique de Saint -Denis est dévastée, ses tombeaux détruits ou mutilés, les corps profanés, les autels mis à bas, le trésor emporté dans les creusets. La révolution sonne le glas de l'édifice. Les vitraux chef d’œuvre de l'art verrier du moyen âge sont détruits ou laissés à l'abandon. En 1794 Charles Percier fait plusieurs dessins des rescapés. En 1799 Alexandre Lenoir demande à récupérer les vitraux du déambulatoire pour orner sa salle XIVéme siècle du musée des Monuments français. Mais l'installation prend du temps ; une partie des vitraux sera brisée et une autre vendue.

1816 - Les vitraux rescapés regagnent Saint Denis.

1846 - Debret les fait compléter et restaurer.
Ensuite vient Violet Le Duc qui entreprend de nouvelles restaurations et dispositions avec l'aide des peintres verriers Henri et Alfred Gérente. C'est à ce moment qu'une partie des panneaux est abîmée suite à leur dépôt dans l'atelier. Ils seront alors vendus.

Actuellement saint Denis conserve 10 fenêtres incomplètes et dispersées. Des fragment sont conservés dans différents musées; d'autres dans plusieurs églises en Angleterre. Nous les découvrirons au fur et a mesure et j'invite nos membres à donner leur avis ou des information pour les poster sur ce sujet.
Pour les vitraux du XIXéme siècle un autre topic sera créé .





Le signe du tau (XIIéme siècle)



Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Dim 24 Mar - 20:38

Bonsoir ,

1794 le besoin de métaux se faisant sentir les révolutionnaire démonte la toiture de plomb de la basilique mais aussi les plombs des grandes verrières faisant disparaitre la majeur partie des vitraux médiévaux .seule quelques verrière échappe au pilleur il s'agit de celle des chapelles rayonnante du déambulatoire certaine furent commandée par Suger parmi celle-ci la verrière de l'arbre de Jessés.en 1816 elle sera remontée dans la chapelle de la vierge mais seul 5 panneaux date de Suger les autres ont été détruit ou bien vendu deux d'entre eux se trouve aujourd'hui l'un au musée des beaux art de Lyon il représente un roi tandis que le second représentant un prophète se trouve en Angleterre remonté sur une verrière de l'église de Wilton .

symbolique de l'arbre de Jessé

L'arbre de Jessé Symbolisait l'arbre généalogique présumé de Jésus de Nazareth à partir de Jessé, père du roi David.Jessé est d'abord représenté couché ou à demi couché, puis assis. Il est souvent endormi, la tête soutenue par une main. Cette position du dormeur est parfois associée à un songe prophétique concernant la descendance du dormeur.de son ventre, parfois de ou plus rarement de sa bouche, sort un arbre dont les branches portent les ancêtres supposés de Jésus, notamment David reconnaissable à sa harpe, jusqu'à Marie.S'y ajoutent des prophète de l'ancien testament et enfin au sommets Jésus en majesté .Cette verrière tout en symbolisant les roi ancêtre d’Israël et aussi une allégorie pour l'arbre généalogique des rois de France symbolisant la charge héréditaire de la couronne .

vitraux originaux de l'arbre

De la verrière seul 5 panneaux date de Suger il s'agit d'un prophète des deuxièmes et troisième roi la vierge et le christ les autres étant des restitution du XIXéme siècle .

technique du vitrail


Les vitraux de saint Denis sont composé de pièce de verres soufflé teinté dans la masse sur lesquelles sont dessiné les traits et le modèles à l'aide d'une grisaille ,ou peinture composée d'un oxyde métallique et d'un délayant liquide fixé au verre par cuisson.Les verres découpés sont assemblé et maintenus par des plombs pour former des panneaux eux même montés dans des armatures en fer appelé barlotière .
Les couleurs sont variées mais pas très nombreuse.Sur les verres bleus appelé saphir par Suger les analyse chimiques on montré que ce n'était pas des saphirs broyés mais du cobalt . Au XIIéme siècle on importait à grand frais d’Europe centrale du cobalt(d’ailleurs Suger indiquait que pour les vitraux il déboursa plus de 700livre)Pour les autres couleurs on employait des oxydes métallique, de fer pour les pourpres , les jaunes , les verts de cuivre pour les rouges .

Maintenant voici les illustration de cette verrière de l'arbre de Jessé.






arbre de Jessé




la vierge panneaux du XIIéme siècle



le deuxième roi 'David) panneaux du XIIéme siècle



Jesus



3éme roi



avec cette dernière photos ce termine la série de panneaux conservé a saint Denis de la verrière de l’arbre de Jessé.

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: les vitraux conservé a Cluny   Mer 27 Mar - 18:13


Bonsoir avant de poursuivre avec les différents panneaux que conserve saint Denis .Voici aujourd'hui les photos ainsi que les notice des quelques fragments que le musée de Cluny conserve et provenant de saint Denis .


photos et notice

Ascension de Saint Benoît




Fonds :Objets d'art
Titre :Ascension de Saint Benoît
Description :Moines assistant à la mort de saint Benoit. Avant 1144 - milieu 12e siècle Provenance : l'église abbatiale de Saint-Denis
Crédit photographique :(C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny - musée national du Moyen-Âge) / Franck Raux
Période :
2e siècle, Bas Moyen Âge (Europe occidentale)
Technique/Matière :vitrail
Site de production :Île-de-France (origine)
Hauteur :0.600 m.
Longueur :0.380 m.
Localisation :Paris, musée de Cluny - musée national du Moyen-Age
Acquisition :Acq., 1958

Il est normal de retrouver ce thème car il ne faut pas oublier que l'abbaye fut fondée par l'ordre des Bénédictins et la règles de saint Benoit de Nursie était appliquée

On peu remarquer dans la petite arcade des fleur de lis bleu ce qui rattache l'abbaye au pouvoir royale il ne faut pas oublier que Suger fut régent et aussi ministre sous Louis VII.

Bordure monumentale



N° d’inventaire :CL23534
Fonds :Objets d'art
Titre :Bordure monumentale
Description :Vers 1140-1ère moitié 12e siècle. Provenance : abbatiale Saint Denis (chapelle Saint Benoît)
Crédit photographique :(C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny - musée national du Moyen-Âge) / Jean-Gilles Berizzi
Période :12e siècle, Bas Moyen Âge (Europe occidentale)
Technique/Matière :vitrail
Hauteur :0.440 m.
Longueur :0.145 m.
Localisation :Paris, musée de Cluny - musée national du Moyen-Age

Ces bordure formaient à l'origine les pourtour des vitraux historié .

Panneau de grisaille de Saint-Denis






Fonds :Objets d'art
Titre :Panneau de grisaille de Saint-Denis
Description :vers 1324 (1er quart 14e siècle)
Crédit photographique :(C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny - musée national du Moyen-Âge) / Franck Raux
Période :14e siècle, Bas Moyen Âge (Europe occidentale)
Technique/Matière :grisaille, jaune d'argent
Site de production :Île-de-France (origine)
Hauteur :0.600 m.
Longueur :0.380 m.
Localisation :Paris, musée de Cluny - musée national du Moyen-Age
Acquisition :Don A. Proye, 1886

On peut que constater que les couleurs riches du XIIéme siècle on laissé place a des ton plus sombres au XIV éme siècle .


Voila donc pour les quelques éléments que Cluny conserve et que la base RMN à mis en ligne

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Ven 29 Mar - 17:05


Bonjours voici aujourd'hui la suite de la description des verrière médiévale conservée a saint Denis .
La seconde Verrière en importance concernant les panneaux ancien se situe dans une des chapelles du Nord .Datant elle aussi de Suger cette fenêtre est celle racontant la vie de Moise .5 panneaux sont ancien et on pour théme Moise sauvé des eaux ,le buisson ardent , le passage de la mer rouge , la remise des tables de la loi et enfin le serpent d'Airain.
Les panneaux de la vie de Moise de part la qualité et la finesse des ornements , font songer au pièce d’orfèvreries que le grand abbé commanda d'ailleurs les motifs de l’arche d'alliance ont été rapprochés des éléments du calice de Suger .Ce qui fait dire qu'il y avait certainement des contacts entre les artistes des différentes profession sur le chantier de saint Denis .Mais sachant qu'une partie des orfèvres venaient de Lorraine on peut en conclure que les ateliers verriers provenaient eux aussi de Lorraine. Pour L'arbre de Jessé par contre on pense que l’atelier des artisans verrier était originaire de Bourgogne.Le sujet lui même ayant été illustré dans plusieurs manuscrits de l'abbaye de Citaux près de Dijon.On peut donc conclure que certain motif ornementaux voisin des lettre ornée des manuscrits de citaux on une même provenance .tandis que la précision des figures et des détails allégoriques rappellent les sculptures romane de Bourgogne .(source : dossier de l'archéologie 1991 hors série sur saint Denis )

Photos et notice


Fenêtre de la vie de Moise




Moise sauvé des eaux




le buisson ardent



Le passage de la mer rouge



la remise des tables de la lois



le serpent d'airain




Avec cette dernière photos je conclus le sujets concernant cette verrière peut être quelques éléments subsiste dans des collection en attente d’être identifié car plusieurs éléments des panneaux ayant été vendu il serait intéressant de voir ce qu'ils sont devenus

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 1 Avr - 14:50

Bonjour, voici aujourd’hui un dessin tiré de la base de donnée Gallica il représente une fenêtre aujourd'hui en grande partie disparue et qui date du roi Louis VII le jeune .Se dessins est une représentation de ce que reproduisit Bernard de Monfaucon dans son ouvrage Les monuments de la monarchie Française , il a pour thème la première croisade et de cette fenêtres ne subsistent qu' un panneau de la première croisade conservé à Bryn Athyn .

Symbolique

la première croisade symbolise en fait la seconde croisade entreprise par Louis VII en 1147 cette fenêtres qui faisait partie d'un vaste programme politico-religieux plus vaste la première croisade ayant permis de rendre l’accès aux lieux saint au pèlerins ainsi que l’accès au relique .


dessin et notice

Première Croisade tirée des anciens vitraux du chevet de Saint-Denis



Titre(s) : [Première Croisade tirée des anciens vitraux du chevet de Saint-Denis] [Image fixe] : [dessin]
Publication : [19e siècle]
Description matérielle : Dessin à la mine de plomb ; 21,1 x 14,1 cm

Note(s) : Titre au verso
Réf. bibl. : Destailleur Province, t. 2, 382

Auteur(s) : Destailleur, Hippolyte (1822-1893 ). Collectionneur
Sujet(s) : Vitraux

Au plaisir

Ps en regardant de plus près il ne s'agit pas de la première croisade mais de la vie de saint louis il faudra donc corriger la notice veuillez m'en excuser .


Dernière édition par SAINT ELOI le Jeu 4 Avr - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 1 Avr - 22:06

Bonsoir voici un autre dessin relatif au vitraux de Suger ,Il est tiré d'un ouvrage de 1839 : Monuments français inédits pour servir à l'histoire des arts depuis le VIe siècle jusqu'au commencement du XVIIe tome 1 écrit par Nicolas Xavier Willemin,Pottier. ce dessin est un fragment de bordure datant du grand abbé . le voici ainsi que la notice de cette planche tiré de cet ouvrage :"http://books.google.be/books?id=EdFCaTya9BIC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

Dessin et notice de la planche



Image Title: Bordure d'un des vitraux, que Suger fit executer dans l'église de l'abbaye de St. Denis.

Medium :Engravings -- Hand-colored

Specific Material Type: prints

Item/Page/Plate: 80

Source: Monuments français inédits pour servir à l'histoire des arts depuis le VIe siècle jusqu'au commencement du XVIIe.

Source Description: 2 v. 300 pl. 47 x 30 cm.

Si on regarde de près ce dessin on retrouve ce motif dans la bordure entourant le serpent d'airain dans les panneaux de la vie de Moise .

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Jeu 4 Avr - 16:13

Plusieurs musées américains conservent des panneaux provenant de Saint Denis, entre autres celui de Glencairn a Bryn Athyn en Pennsylvanie.

Outre des éléments de la verrière de la première croisade et du pèlerinage il conserve aussi des fragments de bordure et une fuite en Égypte datant de Suger.

Les voici :

fuite en égypte



Ce panneaux est l'un des plus beaux exemples de vitraux de la collection, illustrant une légende qui entoure la Fuite en Egypte. Cette histoire de l'Evangile de Matthieu décrit comment Joseph a été commandé dans un rêve d'échapper à Hérode avec Marie et l'enfant Jésus en Egypte. La légende montrée dans ce panneau, n'est pas écrite dans les Évangiles, mais raconte un moment du parcours lorsque Marie est fatiguée et a besoin de nourriture. Jésus commande à la proue d'un palmier de se baisser pour que sa mère puisse cueillir le fruit. Ce panneau a été fait vers 1145 pour l'abbaye de Saint-Denis, près de Paris.

élément de la première croisade

Cinq éléments sont conservés. En voici les photos, mais je n'ai rien trouvé sur les notice jusqu'à présent .











Par contre je n'ai pas de photos pour le panneau du pèlerinages de Charlemagne ni des fragments de bordures.

Un autre musée qui conserve un élément provenant de saint Denis et le Met muséum de New York dont Voyageur nous avait fourni le lien voir :" http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net/t102-un-vitrail-de-st-denis-a-new-york


Voici la photos de ce panneau qui est une grisailles comme celui conservé au musée de Cluny :



culture:
français
Medium:
Blanc et pot-métal verre avec de la peinture vitreux
dimensions:
22 13/16 x 17 5/16 po (58 x 44 cm)

Il fut acquis par le met en 1982 lors d'une vente à Zurich.

Avant ce panneau avait été mis aux enchères le 24-25 novembre 1969 chez Drouot et portait le n° 39. Cette verrière se situait à l'origine dans la chapelle saint Louis et fut réalisé en 1320

Pour l'instant je continue mes recherches et si je trouve d'autres éléments je les ajouterai

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Dim 7 Avr - 17:26


Bonsoir en poursuivant mes recherches sur les vitraux conservé je viens de trouver deux photos du cite du M.E.T de New York montrant des élément des bordure de fenêtre de la basilique de saint Denis et qui datent de l'époque de Suger .Les voici ainsi que leur notice .

fragment de bordure




Date: ca. 1140 à 1144
Géographie:Made in Saint-Denis, Seine-Saint-Denis, France
culture: français
Medium:Verre Pot-métal, peinture vitreux et le plomb
dimensions:11 5/8 x 7 1/2 po (29,5 x 19,1 cm)
classification:Glass-Stained
Ligne de crédit: Don de George D. Pratt 1926





Date: ca. 1140 à 1144
Géographie: Made in Saint-Denis
culture: français
Medium: Verre Pot-métal, peinture vitreux et le plomb
dimensions:15 3/4 x 3 3/4 po (40,0 x 9,5 cm)
classification: Glass-Stained
Ligne de crédit:Don de George D. Pratt 1926

Ces trois sections transfrontalières de feuillages viennent de la fenêtre dépeignant des scènes de l'enfance de Jésus et la vie de Moïse.

en conclusion c'est fragment de bordure provenaient des verrière conservée à la révolution et dont une partie furent vendue c'est l'industriel et mécène George D Pratt qui en fera don au M.E.T .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 15 Avr - 13:55


Bonjour l'église Saint James à Twycross possède plusieurs Panneaux provenant de saint Denis mais aussi de saint germain des près et enfin de la sainte chapelle .ils font partie des éléments qui furent vendus .un des acheteur n'était autre que George IV roi d’Angleterre c'est lui qui l'offrit au earl howe qui le fit placer dans l'église lors de sa restauration par le vitrier Thomas Willement en 1840.

voici donc les panneaux provenant de saint Denis .

La présentation au temple provenant de la verrière de l'enfance du christ .




panneaux provenant de la vie de saint Benoit

maurus sauvant placide



romanus abaissant de la nourriture a saint Beno
it






Le panneau au-dessus représente une scène de saint Benoît ayant une vision de saint Maure sauvant Saint Placide d'une noyade; tous deux étaient des premiers disciples de Saint Benôit. Tous deux étaient des fils de nobles, saint Maure devint l'assistant de saint Benoît à l'âge de 12 ans, et succeda Saint Benôit comme abbé de l'Abbaye de Subiaco 525.



Au haut du panneau se trouve une description du diable lançant une pierre. Ceci vient de la vie de saint-benoît qui, vivant comme un hermite dans une cave à Subiaco, fut nourri par Romanus qui abaissait le pain et sonnait la cloche pour avertir saint-benoît, le diable aurait été sensé d’avoir lancé des pierres pour briser la cloche. L’effigie de saint Benoît dans la cave, venant de ce panneau se trouve dans la chapelle de ‘Raby Castle’ à County Durham. Cependant l’effigie de Romanus descendant le pain fait aussi partie de cette fenêtre.

Voila donc pour les éléments conservé a Twycross elle aurait été intéressant dans faire des copies pour la basilique et ainsi pouvoir les exposer .

Au plaisir .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mar 16 Avr - 14:06


Aujourd'hui je continue ma visite des panneaux conservé a saint Denis, par la verrière faisant pendant a celle de l'arbre de Jessé .Il s'agit de la verrière de l'enfance du christ si l'arbre de jessé conserve encore cinq panneaux d'origine celle de l'enfance du christ n'en conserve malheureusement plus que deux, les autres se trouvant à bryn Athyn , saint James de twycross (voir article plus haut ) mais aussi dans l'église de wilton et au chateau de champ .

les vitraux conservé sont ceux de l'annonciation et de la nativité .Au moyen ages c'était un des théme principaux repris dans les décors .Mais si l'arbre de Jessé date de Suger la verrière de l'enfance du christ sera commandée par ses successeur

photos

Vue de la verrière complète



les deux panneaux conservé sont plus clair que les autres .

l'annonciation



la nativité



récapitulatif .

Saint Denis conserve donc deux panneaux : l'annonciation et la nativité
saint James de twycross ;on conserve la présentation au temple
Bryn athyn lui conserve la fuite en Égypte
Mais aussi une adoration des mages dont je n'ai pas la photos
le châteaux de champs qui est actuellement fermé au public conserve quand à lui les panneaux représentant les .mages se rendant chez Hêrode et Hêrode entouré de ces conseillers.
le musée de Glasgow lui conserve un vitrail représentant le prophète Jérémie

Quand à l'église de Wilton elle conserverait elle aussi une fuite en Égypte mais pour certain se serai plus tôt l'entrée de Sotine .

pour les trois derniers lieux cité je ne possède actuellement aucune photos .

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mar 16 Avr - 17:24



Chers amis depuis tantôt j'ai fait quelques recherche est celle-ci se sont avéré payante voici le vitrail que le Glasgow muséum conserve et provenant de la verrière de l'enfance du christ .



pardonnez moi mais je n'ai pas de meilleur image .

Notice

Ce panneau de fenêtre précieux est la plus ancienne pièce de vitrail dans les collections de Glasgow. Il date d'environ 1150, et a été fait pour l'abbaye de Saint-Denis à Paris. Il montre l'Ancien Testament, le prophète Jérémie, qui tient un rouleau en abrégé latin qui se lit, en traduction », car l'Éternel a créé une chose nouvelle sur la terre. Une femme entourera l'homme »(Jérémie Ch.31, v.22). Cette citation biblique est une référence au rôle futur de la Vierge Marie en tant que mère de Jésus . nous savons que le panneau faisait partie d'une série dépeignant l'Enfance du Christ.

Bien que de petite taille, les couleurs brillantes et finement peint .On peu considérer ce panneau comme un exemple extrêmement rare et le superlatif de l'art des verriers gothiques. Il ya très peu d'éléments de cet âge et de la qualité que l'on trouve dans les collections du musée. Il peut être surprenant que Sir William Burrell ne connaissait pas l'identité ou la source de la façade quand il l'a acquis cela a été découvert plus tard

Le panneau a été acheté par Burrell chez le concessionnaire Arnold Seligmann en 1923. Il a été donné à la ville de Glasgow par Sir William et Constance
Burrell avec le reste de la collection en 1944.

Mais par contre nous ne savons pas qui en était le propriétaire avant l'achat de 1923.

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Sam 20 Avr - 10:29

bonjour, voici aujourd'hui deux éléments des vitraux de la basilique de saint Denis qui sont conservé à l'église de saint Léonard de Fougère en Bretagne.C'est deux morceaux forme une rondelle et font partie de la verrière de la vie de saint Benoit dont plusieurs morceaux sont conservé à Cluny et à saint James de Twycross (voir message plus haut) il représente Romanus remettant sa coule à Benoît(
La coule, aussi appelée cuculle (du latin cucullus), est un vêtement à capuchon, utilisée dans la liturgie catholique.).et Benoît nourri par un prêtre le jour de pâques.Cette rondelle fut donnée à l'église Saint-Léonard vers 1898 par Théodore Danjou de la Garenne. Ces fragments proviennent de deux verrières commandées par l'abbé Suger entre 1140 et 1144 pour l'église de l'abbaye bénédictine de Saint-Denis.

Photos



Benoît nourri par un prêtre le jour de pâques





vue d'ensemble de la rondelle



Romanus remettant sa coule à Benoît



En résumé nous avons donc plusieurs éléments de cette verrière conservée ; à Cluny :l'Ascension de Saint Benoît
à Twyncross: maurus sauvant placide et romanus abaissant de la nourriture a saint Benoit
à fougère : Romanus remettant sa coule à Benoît et Benoît nourri par un prêtre le jour de pâques
un autre élément et conservé au château de HIGHCLIFFE mais jusque à présent je n'en ai aucune photos.

Au plaisir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Dim 21 Avr - 16:02

Bonjour en 1794 Charles percier avait réalisé des dessin des vitraux de saint Denis rescapé dont la première croisade et la vie de saint Louis(voir plus haut ) mais avant lui Bernard de Montfaucon avait déjà utilisé les scène représenté sur les vitraux de saint Denis pour illustrer son ouvrages (les monuments de la monarchie Française )les voici aujourd'hui ces vitraux pour la plupart disparus .

vitrail de la 1ere croisade




il est a noter que chaque vitraux a une notice en latin décrivant l'épisode on reconnait en outre la prise d’Antioche.

vitrail du pèlerinage de Charlemagne


Bien que l'on sache que Charlemagne ne fit jamais de voyages en terre sainte cette verrière et une allusion la remise des relique de la passion par Charles le chauve à l'abbaye de saint Denis dont il été abbé commanditaire .



Le premier dessin illustre Charlemagne donnant la mains à l'empereur Constantin.

en dessous un vitrail représentant Suger .

.


Ici on voit l'empereur recevant la visite des ambassadeur de Constantinople

vitrail de la vie de saint Louis

Cette verrière se trouvait dan la sacristie, ancienne chapelle saint Louis et était composé de Huit panneaux .illustrant la vie du saint elle fut réalisée aux alentour de 1350 selon l'auteur.





le premier panneaux qui montre saint Louis prenant la mer illustre le départ pour sa 1ére croisade.
le second illustre le roi en captivité après le désastre de Mansoura



Le troisième montre le roi instruisant ses enfants les préparant pour l'avenir et surtout son fils Philippe .
Le 4éme nous montre le roi se faisant flageller pour expier ces fautes .



Si le 5éme panneaux ne nous renseigne pas sur ce passage

le 6éme illustre les miracles attribué au roi tels la guérison des lépreux .



Le 7éme panneaux montre la mort du roi lors du siège de Tunis pendant sa seconde croisade ce dernier fut victime de la peste
le 8éme illustre la montée aux ciel mais surtout la canonisation du roi suite aux miracles lors de l 'exposition de ces reste .

C'est avec se dernier dessin que ce termine notre survol des verrière représentée par Monfaucon .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 22 Avr - 14:52

Bonjour aujourd'hui nous allons découvrir les éléments de vitraux conservé dans la collection du musée de Highcliffe castle dans le dorset.se château construit au 19éme siècle avec de nombreux vestige médiévale Français par l'ambassadeur d' Angleterre auprès de Charles
Lord Stuart de Rothesay (qui acquis en 1820 plusieurs panneaux médiévaux provenant de la sainte chapelle de saint germains des prés mais aussi de saint Denis) détruit en partie par un incendie en 1977 il fut depuis restauré et sert en outre comme salle de mariage elle abrite une collection d'art médiéval dons les vitraux en sont une des attractions .

photos et notice




Cette fragmentaire demi-rondelle montre St Benoît, sur la gauche, la guérison d'un enfant malade. Une troisième,, figure salue les pouvoirs de guérison du saint. Le groupe vient d'une fenêtre dédiée à saint Benoît à l'église abbatiale de Saint-Denis, près de Paris. La fenêtre était peut-être dans la crypte, et fut démantelé dans les années 1790.

Lord Stuart de Rothesay a acquis le panneau et installé avec d'autres panneaux de Saint-Denis dans sa maison nouvellement construite à Highcliffe dans le Hampshire vers 1820. (La maison a été construite avec des éléments architecturaux anciens.) Après un incendie en 1967, le verre a été enlevée et déposé dans les ateliers de Dennis King à Norwich. Le musée la acquis en 1989.





Ce petit fragment montre une palmette dans un ruban semi-circulaire. Il est le seul restant de la partie originale de la bordure de la fenêtre dédiée à l'arbre de Jessé dans le chœur de l'église abbatiale de Saint-Denis, près de Paris. La bordure maintenant en place dans l'église est entièrement moderne. L'arbre de Jessé est une représentation symbolique des ancêtres de Jésus-Christ. La fenêtre est situé à côté de l'un montrant l'Enfance du Christ dans la chapelle de la Vierge dans le chœur.


.

Les vitraux Figuratif ont été souvent «encadrée» avec des bordures très décorées, comme nous voyons ici. la Modes des feuillage étaient les plus populaires. Parfois, ces modèles sont tout à fait distinctif et peuvent être attribués à un endroit précis.

Ce groupe formé à l'origine une partie de la bordure autour extérieur d'une grande fenêtre dédiée à l'enfance du Christ. C'est dans la chapelle de la Vierge dans le chœur de l'église abbatiale de Saint-Denis, près de Paris. La fenêtre a raconté l'histoire de l'enfance du Christ et la vie de la Vierge Marie.

Saint-Denis était une abbaye importante et puissante en France. Depuis le 7ème siècle les rois de France ont été enterrés dans l'église abbatiale. Dans les années 1790, pendant la Révolution française, l'abbaye a été fermé, comme tant d'autres institutions religieuses.
les vitraux, ont été enlevés à ce moment. Certains ont été détruits, certains ont été vendus à des collectionneurs privés et d'autres ont trouvé leur chemin dans les collections du musée. aux environ de 1900, ce groupe avait trouvé son chemin vers l'Amérique. Avec un certain nombre d'autres panneaux, il a été reconstitué dans une fenêtre et inséré dans une dépendance d'un manoir en Nouvelle-Angleterre. Le propriétaire a donné le verre pour le
le musée




Ce groupe est connu comme un panneau grisaille. «Grisaille» est un terme utilisé pour les panneaux de claire
verre simple, souvent monochrome uniquement,sans décoration. Le groupe est composé de panneau en vitres peintes en noir / marron pigment avec un motif d'interconnexion de feuillage stylisé sur de longues tiges. Chaque volet a des bordure peinte avec un composé d'argent qui, une fois cuite dans le four, on obtient une couleur jaune / orange qui coule dans le verre clair. Cette technique est connue sous le nom 'coloration à l'argent », d'où le terme« vitrail ».

Le feuillage et les tiges d'interconnexion, avec les bordures jaunes qui relient les carrières (les vitres de forme irrégulière de verre) dans une structure de type treillis, montrent que le vitrier conçu le panneau comme partie d'un tout unifié. Plus tard dans la période médiévale, et surtout après la Réforme les fenêtres grisaille étaient souvent composé de morceaux de verre peints avec des images simples qui ne sont pas reliés entre eux. Ces carrières étaient probablement fabriqués en série et provenaient de stocks dans les ateliers des vitriers, alors que ceux-ci serait faire preuve d'une commission spécifique.

Ce n'est que relativement récemment que ce groupe et un également au Victoria and Albert Museum numéro: 940-1900 il est avec cinq autres,panneaux maintenant en France et aux Etats-Unis, dont on pense qu'il provient de l'église abbatiale de Saint-Denis à Paris. Comme beaucoup d'autres institutions religieuses en France, Saint-Denis a été fermé par le gouvernement révolutionnaire français dans les années 1790. Les vitraux de ces établissements ont été retirées. Ceux qui ont survécu ont été dispersés, et certains ont finalement fini dans des collections privées et muséales.



Les panneaux sont venus de la chapelle de St Louis, , qui était l'une des chapelles ajoutées sur ce côté de la nef entre 1320 et 1324. La chapelle de St Louis a été consacrée au roi Louis IX, qui a régné France de 1226 jusqu'à sa mort en 1270. Miracles ont eu lieu après sa mort, ce qui a mené à sa canonisation en 1297.

panneau du victoria and Albert muséum




Autre panneaux de grisailles provenant de saint Denis.

d' autre panneaux provenant de saint denis sont conservé mais actuellement je n'ai pas trouvé de photos

Il s'agit des berger se rendant à Bethléem.provenant de la verrière de l'enfance du christ

et une bordure provenant aussi de la verrière de l'enfance du christ .


Aux plaisir .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Dim 28 Avr - 10:26


Bonjour à tous aujourd'hui je ne vous parlerais pas des verrière encore conservée mais de deux liens dont le premier vous permettra de découvrir dans les panneaux conservé des verrière de saint Denis ce qui est d'origine et ce qui est restauration .L''inconvénient ce que le cite est anglais 'c'est celui que j'ai utilisé pour les premières description du trésor ) mais l'avantage vous découvrirez dans les panneaux du XII éme les élément d'origine et les restauration XIXéme un conseil pour tous ceux qui ne maitrise pas la langue de Shakespeare le traducteur google est recommandé .vous pourrez voir que en réalité peu de verre sont d'origine pour le second lien cet un cite Français qui nous fait découvrir saint Denis et qui nous montre les parties médiévale ainsi que les détail c'est de la que proviennent les photos illustrant l'arbre de jessé , la vie de Moise et l'enfance du christ . Par la suite je reprendrais la description des verrière restantes.

Liens

Cite Anglais


http://www.medart.pitt.edu/image/France/St-denis/windows/TwelfthcWindows.html


Cite français .

http://www.pompanon.fr/gallery/451-basilique-saint-denis.html


Bonne découverte et à bientot


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mer 15 Mai - 9:49


bonjour voici aujourd'hui la verrière des allégorie de saint Paul qui se trouve dans la chapelle saint - Pérégrin face aux vitraux de la vie de Moise de cette verrière seul deux panneaux sont d'origine il s'agit de la croix sur l'arche d'Alliance et le christ entre l'église et la synagogue quand aux autre panneaux originaux on ne sais ce qu'ils sont devenus furent-ils détruit ou alors vendu jusque a présent je n'ai riens trouvé sur eux .

Suger parles de cette verrière voici ce qu'il en est dit l'une de ces baies qui nous pousse à nous élever du matériel à l’immatériel représente l'apôtre Paul tournant la meule.Il décrit alors les sujets allégorique .Saint Paul moud le grain de l'ancienne loi et en fait le pain de la nouvelle loi; la doctrine du christ dévoile ces yeux a moise ; la croix du christ s’élève de l'arche d'Alliance ; le lion et l'agneau brise le sceaux du livre voici donc a quoi ressemblait l'ensemble iconographique de la verrière à l'origine .

verrière des allégorie de saint Paul





le christ entre l'église et la synagogue






la croix sur l'arche d'Alliance



voici donc pour cette verrière des allégorie de saint Paul .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Jeu 16 Mai - 9:55

bonjour,

Aujourd'hui nous allons découvrir le vitrail de la passion
La chapelle de saint Cucuphas abrite deux verrière celle de l'apocalypse et celle de la passion mais malheureusement il ne reste que un panneau anciens celui qui représente le signe du tau les autre ayant été refait par violet - le - duc.
le thème de cette verrière était la rédemption et le signe du tau illustre la vision du prophète Ézéchiel , de l'ange qui marque le front des justes de la lettre grecque T,pour qu'ils soient sauvés par le sacrifice de jésus christ .de tout les panneaux anciens conservé c'est celui que les spécialistes trouve la plus achevée et aussi la plus novatrice.la composition en est a la fois dense mais aussi aisée .Les personnages trapus sont animé dans des attitudes souples et fermes à la fois , Le styles des vêtement n'est déjà plus romain mais il se tourne vers les modèles antiques .On peu rapprocher l’œuvre des ateliers mosan qui fleurir tout aux long du XIIIéme siècles.Malheureusement on ne peu que regretter la disparition des autres vitraux Peut être dorment -ils dans des collection privée dans les réserve d'un musée ou bien ont-ils été intégré dans les verrières d'autre église .


verrière de la passion




le signe du Tau




Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 3 Juin - 13:24


bonjour aujourd'hui nous allons découvrir les dernière verrière médiéval que conserve saint Denis .Leur particularité c'est quelle n'ont pas de thème il s'agit plutôt de verrière dite en grisaille .Ces dernière représente des griffons et furent identifiés grâce a des dessin de percier en 1794 elle furent replacée a la restauration dans ce qui état jadis la chapelle Saint . Osmanne actuelle chapelle saint Joseph .les deux vitraux ont été fort restauré mais l'ensemble évoque bien les verrière du 13éme siécles .voici les photos .

verrière au griffons






détail




Localisation .





les photos sont tiré du cite :http://www.medart.pitt.edu/image/France/St-denis/windows/TwelfthcWindows.html

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mar 25 Juin - 15:46

Bonjour , en recherchant de nouveaux élément sur le cite du Met DE New York et principalement dans la partie consacrée au musée du cloitre qui regroupe la plus importante collection d'objet médiévaux hors Europe.J'ai trouvé deux nouveaux fragment de verrière provenant de la basilique de saint Denis  .

Le premier représente un fragment de bordure avec un ange jouant de la harpes .bien que certain élément de fragment soit du XII éme siècle l'ange ainsi que les armoiries me paraisse date des alentours du XIV et XV éme siècle .mais en attendant voici la photos ainsi que la notice



 titre :
Fragment de bordure avec Ange musical



Dimensions:(13.3 x 31.1cm)

Géographie:Fait à Saint-Denis, France



Date: 1144 

matériaux : Verre métallique et verre peint


date d'entrée dans la collection : 1980

provenance : abbaye royale de saint -Denis , fenêtre de saint Benoit


vendu a paris en 1980 par la galerie d'art Brimo de Laroussilhe

quand au second il s'agit d'un petit fragment qui selon la notice proviendrais aussi de saint Denis mais la vu le peu d'élément on ne peu le certifier mais dans le dout je le mets quand même peut être que un de nos membres aurait une idée .




notice

titre : fragment de verre

géographie : saint Denis France .

matière : verre métallique

date XII éme siècle

dimension :(5.7 x 8.9 cm)

provenance: collection de George D Pratt donné  en 1930) 

voila donc pour cet élément

Mais malheureusement il est regrettable que le premier soit parti hors de France car il aurait pu être acquis soit par le musée de Cluny ou bien par le musée d'histoire de la ville de saint Denis voila donc encore un élément du patrimoine de la basilique perdu pour toujours.

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Mar 25 Juin - 22:21

Bonsoir , voici pour continuer le sujet sur les panneaux préservé et vendu ceux qui sont conservé  dans l'église de wilton prés de Salisbury et qui est consacrée  Sainte-Marie et Saint-Nicolas

historique de l'église

 L' Eglise de Sainte-Marie et Saint-Nicolas a été construite en remplacement de l'église St Mary entre 1841 et 1844 à l'instigation de la comtesse de Pembroke et son jeune fils le baron Herbert de Lea , conçu par l'architecte Thomas Henry Wyatt dans le roman de style, avec beaucoup byzantines influences. Pour une petite ville, l'église est énorme, ce qui représente la richesse de ses bienfaiteurs.
La caractéristique extérieure la plus remarquable de l'église est le 105 pieds (32 m) campanile . La plupart des matériaux utilisés dans la construction de l'église ont été importés de l'Europe , y compris les colonnes de marbre de l'Italie et des  vitrail de France  du 12ème et 13ème siècle.

vitraux de saint Denis conservé dans l'église

vierge à l'enfant





entrée de sotine




prophète de l'arbre de Jessé




verrière contenant des élément de saint Denis





l'élément central de cette verrière représente un prophète  qui se trouvait sur la verrière de l'arbre de jessé les deux autre élément proviendraient d'une fuite en égypte mais leur origine sandinosienne  reste sujet a discussion .

voila ce qu'il en ai des vitraux conservé a wilton

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Jeu 27 Juin - 16:21


Bonjour bien que évoquer plus haut le Musée des cloitre du .M.E.T de New York conserve non pas un mais deux panneaux de grisailles provenant de la chapelle saint Louis de la basilique de saint Denis .tout comme l'autre il fut réalisé au environs de 1320-1324 et mesure 59.7 x 38.7 cm il est aussi entré en 1982 dans les collection du M.E.T.

En voici la photos .



couleur utilisée :verre blanc, jaune d'argent

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Jeu 11 Juil - 20:11

Bonsoir , un autre musée Français conserve des petit fragment des verrières de saint Denis .Il s'agit du musée carnavalet et ces fragment représente des têtes qui furent déposée lors des restaurations du XIXéme siècle .les voici ainsi que la notice les accompagnants.
Quatre tête dites de la basilique de saint Denis .




Musée Carnavalet - Histoire de Paris
XIIème siècle
Technique vitrail

L’abbé Suger fit venir des artistes de différentes parties du royaume de France pour aboutir à une œuvre d’art total : l’abbatiale de Saint-Denis est considérée comme la première église gothique par son architecture, ses sculptures et ses vitraux. Les Quatre têtes conservées au musée Carnavalet sont issues de restaurations effectuées au XIXe siècle par l’atelier Gsell. La technique utilisée est celle de la grisaille qui se compose d’un mélange d’oxyde de fer ou de cuivre et d’un fondant constitué de verre broyé qui permet la vitrification lors de la cuisson. Ces ingrédients étaient délayés au vin et à l’urine. La teinte obtenue est brune. Les traits principaux du visage étaient obtenus par des traits pleins et les reliefs du visage, la barbe et les cheveux par un lavis plus clair.
Auteur de la notice : Florian Meunier
Collection : Moyen Âge

Au plaisir .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 15 Juil - 18:49

Bonsoir ,je reviens sur un élément de bordure conservé à Cluny et dont j'avais mis la notice abrégée tiré de RMN.

Mais en consultant la page du musée consacré au vitraux j'ai trouvé l'historique de cet élément permettant ainsi de compléter le sujet .

Photos et Historique du fragment de bordure .



Bordure à décor végétal



Bordure à décor végétal



Bordure à décor végétal
Saint-Denis, vers 1140-1145 (avant 1144)
Vitrail : verres de couleur, grisaille ; plomb
H. 44 cm ; L. 14,5 cm
Don de l'ARMMA, 1997
Cl. 23534

Petite en dimension, mais d'une provenance prestigieuse, l'abbatiale royale de Saint-Denis, la bordure colorée de la baie de saint Benoît vient compléter le fonds important provenant de Saint-Denis au musée national du Moyen Âge. Ambiguïté du vitrail, oeuvre à la fois monumentale et précieuse, la bordure montre tout le soin apporté au détail de l'exécution d'une verrière. Parce que l'abbatiale de Saint-Denis a toujours suscité l'intérêt, la bordure a été reproduite dès 1794-1795, par l'architecte Percier, et en 1849, par Just Lisch. On sait ainsi qu'elle provient de la baie de saint Benoît dont le musée possède la dernière scène (inv. Cl. 22758).
La bordure représente deux motifs de fleurons en forme de coeur qui développent des bouquets centraux de feuilles superposées, auxquels se rattachent deux petites feuilles latérales. Les feuilles blanches et jaunes se détachent sur un fond d'une belle et délicate tonalité bleue (le bleu de lin encore appelé bleu de Chartres), le rouge est réservé au filet d'encadrement. A Saint-Denis, il existait douze différents types de bordure, celui-ci est l'un des moins riches mais le plus typique par son dessin de rinceaux, également présent sur la façade occidentale. Il a l'avantage d'être daté exactement puisque réalisé entre 1140 et 1144 pour le choeur de l'église abbatiale par Suger, son abbé. Dans un excellent état de conservation puisque toutes les pièces sont authentiques, il connaît un pendant, autre fragment un peu plus réduit de la même bordure, de nos jours conservé au Glencairn Museum de Bryn Athyn (Pennsylvanie).

Voici donc l'historique et la localisation de cet insigne fragment d'un art qui a aujourd'hui un peu perdus de son originalité .

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Dim 30 Nov - 12:40

Bonjour en consultant un cite anglais je suis tombé sur une photos noir et blanc d'un élément de la verrière de la vie de Moise qui est conservé au musée Glencairn dans la ville de Bryn Athyn en Pennsylvanie cet élément de vitrail représente moise dévoilé  . a vous d'apprécier

.

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Lun 1 Déc - 21:30

Allant de découverte en découverte sur le cite du glencairn muséum de Bryn Athyn voici un autre élément provenant des verrières de Suger il s'agit d'un roi jouant de la harpes et qui appartiendrait à l'arbre de jessé .selon la symbolique il se pourrait qu'il s'agisse de la représentation du roi David .


Photos du vitrail




voici la traduction de la notice

Roi de l'Arbre de Jesse
Pot-métal verre
France, abbaye de Saint-Denis
vers de 1240
24 1/8 po. X 14 3/8 po.
collection du Musée Glencairn

au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vitraux du XIIIéme siècle .   Aujourd'hui à 17:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vitraux du XIIIéme siècle .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?
» Le Communisme du XXIe siècle
» [3ème] roman du XIXe siècle
» Les dictatures du XXIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: L'ABBAYE :: la basilique, son histoire et son architecture-
Sauter vers: