Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Dim 10 Avr - 21:50

Après le 10 aout 1792 la convention décida de faire fondre tout les statues et monument en bronze de la monarchie abolie .(les statues de bronze des tombeaux ainsi que les gisants en métaux furent enlevé et fondu parmis ceux- ci la tombe de Charle le chauve petit fils de Charlemagne qui disparut à tout jamais. Seul des dessin de gaigniére nous en garde le souvenir ainsi que la description faite par Violet le duc dans sont dictionnaire raisonné de L'architecture.

copie du dessin représentant le tombeau de Charle le chauve ce dessin fait par Violet le duc est inspiré du dessin réalisé par gaigniére .

vue du socle du tombeau



description

Elles étaient très-fréquemment exécutées en bronze coulé ou repoussé, émaillé, et consistaient en une plaque de métal posée aux quatre coins sur des colonnettes très-trapues, sur des lions, ou simplement sur des cales. La tombe de Charles le Chauve, placée au milieu du chœur des religieux de Saint-Denis, et dont la fabrication paraît appartenir aux premières années du XIIIe siècle, était ainsi composée. Nous en donnons (fig. 27) une copie d'après le bon dessin de la collection Gaignières. L'empereur est représenté en demi-relief; sa tête repose sur un coussin, ses pieds sur un lion. La main droite tient le sceptre fleurdelisé, la gauche une sphère. Il est vêtu des trois robes, les deux de dessus fendues sur le côté, et du manteau rond attaché sur l'épaule droite; il porte la couronne fleuronnée. Deux angelots, placés dans les écoinçons du trilobe qui encadre la tête du prince, tiennent des encensoirs et des navettes. Aux quatre coins A de la plaque sont assises quatre statuettes d'évêques. Une inscription en creux formait la bordure de la tombe. Le fond de la plaque est entièrement émaillé en bleu, avec fleurs de lis et réseau or. Des plaques d'émail incrusté décoraient aussi les bordures des robes et du manteau. Quatre lions de bronze, reposant sur des colonnettes jumelles très-courtes, de pierre, supportaient cette table (voyez l'élévation, fig. 27 bis), laissant un vide de 0m,55 environ au-dessous d'elle45.

a bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Mar 12 Avr - 14:51


Psautier de Charles le Chauve, BNF

J'en profite, cher Saint Eloi, pour compléter votre note et son excellente description par l'historique de ce tombeau.

L’empereur Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne, avait assumé l’abbatiat de Saint-Denis en 867. C’est pourquoi il choisit de reposer dans l’abbatiale, en précisant même l’emplacement de sa future sépulture , derrière l’autel de la Trinité.
L’impératrice Ermentrude, son épouse, fut enterrée à Saint-Denis en 869. Un fils du couple impérial, Charles, mourut la même année que son père en 877 et fut inhumé aux côtés de sa mère.
Pourtant, malgré le vœu de Charles le Chauve, le corps de l’empereur faillit ne point trouver le repos à Saint-Denis.
Il meurt en effet dans les Alpes et doit être enseveli à Nantua, près de Bourg en Bresse, car l’état de décomposition avancé du corps nécessitait une décision d’urgence.
Sept ans plus tard, nous disent les chroniqueurs, Charles le Chauve apparait à un moine de Saint-Denis et à un moine de Saint-Quentin, demandant que son corps soit transféré dans l’abbaye. La translation des restes impériaux marque l’apogée de l’alliance entre l’abbaye et la dynastie carolingienne.
On ignore toutefois quel était l’aspect de ce premier tombeau impérial.

C’est trois siècles et demi plus tard que la réalisation d’un nouveau tombeau donne le coup d’envoi à la réorganisation du nouveau transept et du chœur en lieux mémoriel de la royauté.
Lorsque l’abbé Eudes Clément (1229-1245) part pour Rouen en 1245, le superbe tombeau de Charles le Chauve est achevé. Il s’agit du gisant sur dalle en bronze porté par des colonnettes que nous montre Saint Eloi ci-dessus.
Voici sa plus ancienne représentation :

Tombeau de Charles le Chauve, collection Gaignières
Sur les quatre angles les ecclésiastiques mitrés devaient servir à porter des cierges que l’on faisait régulièrement bruler en l’honneur de l’empereur – exactement comme à Saint-Germain-des-Prés pour le roi mérovingien Childebert.
On enfin trouvait sur les rebords l'inscription rappelant les bienfaits qu’il avait dispensés à l’abbaye.
Le monument se trouvait au milieu du chœur des moines, devant la croix que Charles le Chauve avait offerte à l’abbaye, aligné avec les tombeaux de Philippe Auguste et de Louis VIII situés devant le maître-autel. D’une certaine façon, le tombeau de l’empereur marquait la limite occidentale de l’espace funéraire.

Le tombeau de Charles le Chauve, au milieu du choeur des moines

Etant en bronze, le tombeau fut victime, comme celui de Charles VIII, de la Révolution. Après août 1792, il fut démantelé et ses morceaux furent expédiés à la fonte.

La disparition de ce magnifique tombeau, unique en son genre, laisse un vide majeur dans la nécropole. C’est ce regret qui pousse Violet-le-Duc à envisager une restitution au milieu du XIX°s. Il nous en a laissé ces dessins.
Mais le projet, resté à l'état de voeux pieux, faute de temps et d’intérêt des autorités civiles et ecclésiastiques, ne fut pas mené à bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Dim 22 Mai - 13:46

En consultant des dessins de gaignière sur un cite anglais je suis tombé sur le dessin originale du tombeau de Charles le chauve .

voici le lien pour pouvoir zoomer sur les différentes parties

http://bodley30.bodley.ox.ac.uk:8180/luna/servlet/detail/ODLodl~1~1~44759~113056:Tombeaux-des-rois-et-reines-de-Fran?qvq=w4s:/what/MS.+Gough+Drawings+Gaigni%C3%A8res+2;lc:ODLodl~14~14,ODLodl~1~1,ODLodl~23~23,ODLodl~24~24,ODLodl~29~29,ODLodl~6~6,ODLodl~7~7,ODLodl~8~8&mi=2&trs=27

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Jeu 5 Juil - 15:05


Pour compléter le sujet sur ce tombeaux voici l'épitaphe que je retranscris et qui est tirée du livre de Félibien .

épitaphe

IMperio Carolus Calvus regnoque potitus Çallorum jacet hic fub brevitate fitus Plurima cum villis cum clavo cumque corona Ecclefîa vivus huic dédit ille bona Multis ablatis nobis fuit hic reparator Sequanii flwvii Ruoliique dator

Ne connaissant pas le Latin j'invite nos membres à essayer de la retranscrire en Français .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Mar 10 Juil - 16:19


Voici la seconde épitaphe qui se trouvait aussi sur le tombeau de l'empereur Charles Le chauve et que dom félibien retranscrivit dans son livre l'histoire de l'abbaye royale de saint Denis.

épitaphe

hoc Domini Caroli servant ur membra fepulcro Confpicuus Roma qui fuit imperio , Dardanidœque fimul gentis non sceptra relinquens Sed potius placide régna tenens alia :Ecclesiamque pio tenuit moderamìne Christi Semper in adversis tutor & egregius Italiam pergens sebribus corrumpitur atris Et rediens nostris abiit in sinibus Quem Deus excelsis dignetur jungere turmis Sanctorum que choris consociare piis Quinta dies menfis lumen cum parideret Orbi O etòbris spiritum reddidit ille Deo

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Jeu 3 Jan - 19:56


bonsoir voici trouvé dans les dessins de Roger Gaignière la représentation debout du gisant de Charles Le chauve on peut ainsi voir les détails de la robes de cette merveille détruite à la révolution .

dessin et notice



Figure de roi représenté debout et couronné

Description matérielle : Dessin lavé

Note(s) : Tiré d'un tombeau restauré de l'abbaye de Saint-Denis
Réf. bibl. : Gaignières, 38. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 1
Charles le Chauve, mort en 877

Auteur(s) : Gaignières, Roger de (1642-1715 ). Collectionneur

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Jeu 3 Jan - 21:23


En lisant un livre que je viens de recevoir et dont je reparlerais d'ici peu dans d'autre sujet .J'ai découvert qu'il existait une autre représentation du tombeau de Charles Le chauve un peu moins précise que celles de Roger Gaigniere ,mais antérieur de 150 an elle fut gravée en 1560 dans un livre dont le titre est Les Antiquitez Chroniques et Singularitez de Paris, ville capitale du royaume de France.tome second par gilles corrozet.

Avant toute choses voici la biographie de ce dernier ainsi que ces différente œuvres.(tirée de wikipedia)

biographie

Gilles Corrozet (1510 - 1568, Paris) est un écrivain et imprimeur français.

Il est entré dans la librairie pour y publier ses propres ouvrages. Sa marque (une rose dans un cœur accompagnée de cette devise tirée du livre des Proverbes : In corde prudentis requiescit sapientia) se retrouve sur de nombreux textes importants de l'époque : Clément Marot, Pierre de Ronsard, Joachim du Bellay, Pierre Belon. Veuf de premières noces de Marie Harelle, il épousa Catherine Cramoisy, qui appartenait à une famille de libraires célèbres. Deux de ses fils exercèrent la même profession que lui. Sa fille épousa le libraire-imprimeur Nicolas Bonfons qui ré-imprima son ouvrage Les Antiquitez et Singularitez de Paris entre 1586 et 1588, en y apportant quelques modifications.

La base de donnée gallica possède une représentation de cette gravure du tombeau la voici ainsi que la notice qui l'accompagne




Sépulture de Charles 1 Chauve, roy de France

Description matérielle : 1 est. : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et Singularités de Paris, f° 24
Réf. bibl. : Hennin, 30
Sujet(s) : Charles II (roi des Francs ; 0823-0877 ) -- Mort et sépulture

Genre iconographique : Scènes historiques -- 9e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]


Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu



Messages : 137
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Jeu 3 Jan - 22:01

Merci, cher Saint-Eloi,

Et dans ce livre, il n'y a pas d'autres images des tombeaux? Par exemple, du tombeau de Jeanne de Navarre, épouse de Philippe IV dans le couvent des Cordeliers de Paris? Et où on peut lire ce livre?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richelieu.forum24.ru/
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Ven 4 Jan - 12:32



cher éminence j'ai trouvé la gravure dans la base de donnée gallica quand aux livre il n'y a que le 1er tome qui est sur google book et certaine pages sont inaccessible mais a défaut voici le lien et qui sait car il y avait 56 gravure riens que pour les tombeaux de saint Denis et si ils ont représenté les tombeaux des autres couvents peut être aurions nous de la chance mais en attendant il faut être patient .





http://books.google.be/books?id=J_c7AAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu



Messages : 137
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Ven 4 Jan - 12:44

Sur Gallica il y a l'image du tombeau:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8400103n/f2.item
Mais je ne peux pas comprendre à quelle reine ce tombeau appartient Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richelieu.forum24.ru/
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Ven 4 Jan - 13:02

cher éminence il y a deux gravure au dessus du dessin cliqué sur information détaillé et ensuite cliquée sur le lien http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41499272r la vous aurait la notice la reine représentée et Jeanne d'Evreux et le roi et Charles IV le bel et se sont leur tombe de saint Denis.

d’ailleurs voici les gravures.



Titre(s) : Charles, roy de France et de Navarre, fils de Philippe le Bel [Image fixe] : [estampe]
Publication : [S.l.] : [s.n.], [s.d.]
Description matérielle : 1 est. : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et Singularités de Paris, f° 54
Réf. bibl. : Hennin, 64
Sujet(s) : Charles IV (roi de France ; 1295?-1328)
Date de l'événement : 1328-02-01

Genre iconographique : Scènes historiques -- 14e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]





au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1380
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    Sam 17 Aoû - 11:39

Bonjour voici trouvé dans le livre de Bernard de Montfaucon les monuments de la monarchie Française le dessin et la description du tombeau de Charles le Chauve qu'il vit à saint Denis .voici le dessin et les commentaires de Montfaucon .

dessin



La tombe de Charles le Chauve qui est au milieu du chœur de l eglise de S Denis est de cuivre & représente cet Empereur en demi relief tel que nous le donnons ici Il tient le sceptre d une main & de l autre le globe marque de l Empire Sa couronne est de forme ordinaire sa chlamyde & íà tunique des plus ornées Sa chaussure est marquée de lozanges L inscription qui est tout au tour est en caractère qui n a pas encore tout à fait dégénéré en Gothique ce qui arriva au onzième siécle Je croirois volontiers que la tombe a été faite après que le Monastère pillé par les Normans qui ravagèrent plusieurs fois toutes ses terres se fut relevé de ses pertes ce qui arriva vers la fin du dixième ou au commencement du onzième siécle L inscription porte qu il a fait beaucoup de donations au Monastère & qu il lui a conféré la Seigneurie de la rivière de Seine & deReuil Je me suis apperçû trop tard que quatre petites figures d Evêques placées aux quatre angles de la tombe ont été omises par le Dessinateur .

Voila donc se quand dit le moine Bénédictin a propos de se monument aujourd'hui disparu .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE    

Revenir en haut Aller en bas
 
TOMBE DE CHARLES LE CHAUVE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lycée Charles le Chauve, Roissy-en-Brie (77) : 350 lycéens manifestent contre le nouvel emploi du temps.
» Injures sur twitter : les professeurs du lycée Charles le Chauve (Roissy) réclament un conseil de discipline !
» La tombe du Chevalier Riboud
» ANTHOUARD (D') (Charles) Comte - Général de division
» VILLIERS (Charles) SOLDAT du 1er EMPIRE - Bagneau YONNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Les tombeaux disparus-
Sauter vers: