Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mar 12 Avr - 14:39

Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés


Le monastère de Saint-Vincent-Sainte-Croix, aujourd’hui Saint-Germain-des-Prés, fut fondé en 543 par Childebert I°, fils de Clovis. C’est saint Germain, évêque de Paris, qui procéda à la consécration de l’église le jour même de l’enterrement du roi franc dans l’édifice, le 23 décembre 558. L’épouse de celui-ci, Ultrogothe ( + ?), et leurs deux filles Chrotberge et Chlodesinde, y furent aussi inhumées.
Suivirent cet exemple Chilpéric I° (+ 584), petit-fils de Clovis, puis son épouse la terrible reine Frédégonde (+597).

Chilpéric et Frédégonde, reproduction des gisants par Du Tilley, XVI°s
On y trouvait également les sépultures de Bertrude (+618/619) et son époux Clotaire II (+629) ; enfin celles de Childéric II (+673) et Bilihilde (+675)
On ne sait rien de l’aspect des tombes mérovingiennes.
Ce sont les attaques des pirates normands qui mirent fin à la prospérité de l’abbaye parisienne. En 845 et 857, les envahisseurs pénétrèrent dans l’église mais les dégâts furent faibles. En 858, nouvelle attaque avec un début d’incendie. En 861, le feu dévaste tout et les moines à leur retour ne trouvent que des ruines. Restauré, le monastère est à nouveau pillé en 885-887.
Que sont devenues les sépultures mérovingiennes durant cette période ?
L’état de ruine, les abandons successifs firent disparaître les emplacements des tombes en surface. La découverte de deux sépultures royales au XVII°s prouve que les Normands n’ont pas toujours été assez curieux et que les richesses raflées dans la nef de l’église ou les bâtiments monastiques leur suffisaient.
Toujours est-il que l’emplacement des tombes mérovingiennes fut oublié à partir du IX°s et que les Carolingiens ne firent rien pour en raviver le souvenir. Ce n’est qu’à l’aube du XI°s que l’abbé Morard (990-1014) fit reconstruire intégralement les vieux édifices. Et au XII°s, l’image des Mérovingiens reprend de l’importance car le clergé met en avant cette dynastie à qui elle doit la fondation de nombreuses églises et l’on considère Childebert I° comme le précurseur des croisades. On se bouscule même pour se trouver une antique paternité « de la première race ».
Saint-Germain-des-Prés en profite et se sert de ses origines prestigieuses pour défendre ses privilèges, notamment vis-à-vis de l’évêque de Paris.
On décide alors de faire sculpter les gisants des Mérovingiens pour les installer au Nord et au Sud, de part et d’autre du maître autel.
Les monuments de Childebert et de Frédégonde sont aujourd’hui conservés à Saint-Denis. Les autres ont disparu. On connaît toutefois celui de Chilpéric par une représentation contenue dans l’ouvrage de Dom Montfaucon, Les Monuments de la monarchie française, 1729. Le roi était couché sur le dos, tenant un sceptre dans la main droite et portant la gauche à sa barbe. Surélevé par des colonnettes, il était placé au Nord, entre les piliers de la seconde et de la troisième travée.

Gisant de Chilpéric, Dom Montfaucon, Les Monuments de la monarchie françoise, 1729

Alain Erlande-Brandenburg a en outre pu identifier un torse royal sculpté conservé au Musée Carnavalet. Il s’agirait d’un fragment du tombeau de Clotaire II.

(C) Musée Carnavalet
Eux aussi devaient reposer sur des colonnes. Un dessin ancien montre la même disposition primitive pour le tombeau de Frédégonde, dont les bases et les chapiteaux des colonnettes sont similaires à ceux du chevet de l’abbatiale élevé par Hugues III.

Tombeau de Frédégonde, dessin de la collection Gaignières, BNF

On peut situer les sépultures grâce à un plan de 1656 :

(C) BNF
- les gisants de Chilpéric (X) et de Frédégonde (Y) étaient au Nord, entre le chœur des moines (GG) et le sanctuaire (DD).
- ceux de Clotaire II (Z) et de Bertrude (AA) étaient dans le même espace, mais au Sud.
- En revanche, ceux de Chidebert (V) et d’Ultrogothe (T) étaient dans le sanctuaire, complètement à l’Est, derrière le maître-autel (M), à proximité de l’autel matutinal dédié à saint Germain (L). C’est que la fondation de la basilique revenait à Childebert et que c’est saint Germain lui-même qui le mit en terre tout en prononçant la dédicace de l’église le 23 décembre 558. Sur le gisant sculpté en creux, on peut voir le roi présentant dans sa main droite le chevet de l’église gothique où se trouvaient désormais les gisants. Cette mise en abîme inscrivait le nouvel édifice dans la continuité de celui du VI°s. L’anniversaire de Childebert était l’une des grandes fêtes liturgiques de l’abbaye. Les cloches sonnaient à toute volée et on plaçait quatre cierges devant le tombeau. Le prieur et le sous-prieur encensaient les autels et la tombe royal.

Gisant de Childebert, basilique de Saint-Denis

Mais ces monuments du XII°s étaient-ils bien sur l’emplacement des tombes mérovingiennes ?
On constate en effet que les gisants sont seulement sculptés pour les seuls rois et reines dont la tombe à Saint-Germain-des-Prés est attestée par des textes déjà célèbres : L’Histoire des Francs de Grégoire de Tours (pour les rois Childebert et Chipéric), la Chronique de Frédégaire (pour Clotaire II) et le Liber Historiae Francorum pour la reine Frédégonde.
Or, Chidéric II, lui, ne reçoit pas de monument funéraire ! C’est qu’à l’époque, un texte des IX°-X°s indiquait un emplacement faux : l’église Saint Pierre de Rouen ! C’est uniquement lorsque sa tombe sera découverte à Saint-Germain-des-Prés en 1656 (avec son épouse et son fils) que l’on comprendra qu’il avait bien été inhumé dans cette église ; les moines lui feront alors fabriquer un gisant.
C’est dire à quel point le programme d’érection des tombeaux du XII°s devait être approximatif…

Par ailleurs, en 1643, on découvrit deux sarcophages de pierre dans le préau du cloître, près de l’entrée de l’église.
L’un portait deux inscriptions :
- « Tempore nullo volo hinc tollantur ossa Hilperici » (« Que jamais ne soient enlevés les ossements de Chilpéric, je le veux ») sculpté sur le couvercle.
- «  Precor ego Ilpericus non auferantur hinc ossa mea” (“ Moi, Chilpéric, je supplie que ne soient pas enlevés d’ici mes ossements”), inscription peinte en vermillon à l’intérieur de la cuve.
Le sarcophage royal fut extrait et déposé à un endroit inconnu du monastère où le virent les bénédictins Bouillart et Montfaucon et où l’on pouvait encore l’admirer en 1782.
Les ossements furent sans doute réinhumés, peut-être à l’endroit où on les avait trouvés. En revanche, la petite lampe en cuivre avec un Christ en croix fut dérobées par les ouvriers.

Cette identification fut souvent remise en question au XVIII°s. Car Bouillart et Montfaucon étaient persuadés que le corps de Chilpéric était sous son gisant et il semblait étrange que le corps d’un roi puisse être enterré ailleurs que dans le chœur.
L’argumentation n’est guère pertinente. On sait que le gisant n’avait été établi que sur le foi du texte de Grégoire de Tours qui le disait inhumé à Saint-Germain-des-Prés et rien de plus. En outre, Pépin le Bref s’était bien fait enterrer à l’entrée de l’église de Saint-Denis en signe d’humilité pour que sa tombe soit foulée par les croyants.

Il est vrai en revanche que le qualificatif de REX n’apparait dans aucune des deux inscriptions. Mais était-ce fréquent ?

La disparition des monuments funéraires de Saint-Germain-des-Prés
En 1656, l’établissement d’un nouvel autel dans le chœur repousse le gisant de Chilpéric vers l’Ouest, entre les piliers septentionaux du carré du transept, entre les sépultures de Chidéric II et de Frédégonde.
Au moment de la Révolution française , les moines sont chassés et l’église devient en 1791 une simple église paroissiale. Dans la nuit du 27 au 28 mars 1791, on détruit les gisants à coups de masse, pour libérer les emplacements devant être réservés à des sièges ( !)
Seules les dalles-gisants de Frédégonde et de Childebert sont remployées, même brisées, comme carrelage. Louis XVIII les fit transférer à Saint-Denis à la Restauration.

Dalle funéraire de Frédégonde, basilique de Saint-Denis
Toutes les autres ont disparu, à l’exception du petit fragment du gisant de Clotaire II.
En revanche, ces disparitions ont évité toute tentation de pillage ou de profanation à partir de 1793.

Il serait aujourd’hui intéressant de refaire des fouilles dans les secteurs concernés. On retrouverait peut-être les sépultures de Sigebert, Caribert, Frédégonde, Chilpéric, mais aussi des fils de ce dernier (Mérovée et Clovis) ainsi que celles des filles de Childebert (Chrotberge et Chlodosinde).

king queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mer 25 Mai - 20:27

Voici pour compléter le sujet le dessin de la collection gaignière représentant le gisant de Clothaire II dont linceul Royal à montré la photos du fragment conservé j'y ajoute la notice de Gaignière concernant l'emplacement du tombeau.



tombeau de pierre à droite du grand autel de l'église de l'abbaye de saint Germain des Prez à Paris. Il est de Clotaire II. Roy de France, mort en 628. Et autour est escrit : Hic jacet Chlotharius secundus Francorum Rex.

au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Lun 12 Nov - 15:06


Bonjour

en consultant les nouvelles mise a jour du site gallica voici sur quoi je suis tombé .outre les mérovingiens et les carolingiens enterré a saint Germains .D'autre membres de la famille royale de France eurent soit un monument ou soit un mausolée du cœur., ce qui est le cas pour Henry de bourbon duc de Verneuil fils légitimé d' Henry IV et de sa maitresse Catherine Henriette de Balzac d'Entragues, marquise de Verneuil. .voici le lien pour la biographie du duc :"http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Bourbon-Verneuil.

ce monument n'était en fait que une simple dalle dont voici le dessin et la notice .



Tombe de marbre blanc sur laquelle sont gravées une inscription et des lettres H couronnées]


Description matérielle : Dessin à la plume

Note(s) : Tiré de Saint-Germain des Prés de Paris
Réf. bibl. : Gaignières, 4639. - "Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits", Bouchot Henri, Paris, 1891, t. 2
Monument du coeur de Henri de Bourbon, duc de Verneuil, religieux, mort en 1682

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Sam 12 Jan - 17:38



Bonsoir voici trouvé sur gallica un autre dessin du tombeau de Frénégonde et qui se trouve dans les les recueil papier et correspondance de claude Fabri de peiresc (1580 - 1637),qui était conseiller au parlement de Provence, scientifique, homme de lettres et astronome.

il a laissé de nombreux documents dont entre autre des dessins du trésor de saint Denis .

Voici le dessin du tombeau de la reine frénégonde .



Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mar 29 Jan - 16:30

Bonsoir cher Linceul en consultant RMN j'ai trouvé les planches de l'album d'Alexandre Lenoir , montrant le musée des monuments français et ces collection et quelles ne fut pas ma surprise de voir certaines dalles provenant de st Germain des près autre que celles conservée. elles ne furent donc pas détruite en 1791 alors elles ont du être perdue après le démantèlement du musée . Encore une énigme en perspective .Mais en attendant voici ces fameuse planche de Lenoir gravée par Percier et conservé au château de Versailles





Titre :Musée des Monuments Français tome 1, par Alexandre Lenoir: planche 20
Description :Tombeau de Childebert à Saint-Germain-des-Prés et de l'abbé Morard. Childebert Ier (vers 495-558), roi de Paris en 511.
Auteur :Guyot Laurent (1756-1806), Lenoir Alexandre (1761-1839)
Crédit photographique :Nous contacter au préalable pour la publicité. (C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot
Période :19e siècle, période contemporaine de 1789 à 1914
Date :1800
Technique/Matière :estampe (technique)
Localisation :Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon



Fonds :Estampes
Titre :Musée des Monuments Français tome 1 par Alexandre Lenoir : planche 22
Description :Tombeaux de Childéric II, de Berthrude (première femme de Clotaire II) et de Clotaire II, à Saint-Germain-des-Prés.
Auteur :Guyot Laurent (1756-1806), Lenoir Alexandre (1761-1839)
Crédit photographique :Nous contacter au préalable pour la publicité. (C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot
Période :19e siècle, période contemporaine de 1789 à 1914
Date :1800
Technique/Matière :estampe (technique)
Localisation :Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon




Fonds :Estampes
Titre :Musée des Monuments Français tome 1, par Alexandre Lenoir : planche 23
Description :Tombe en mosaïque de Frédégonde à 'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Chilpéric et de Frédégonde au portail de Notre-Dame. Frédégonde (vers 545-597), reine de Neustrie, troisième épouse de Chilpéric Ier
Auteur :Guyot Laurent (1756-1806), Lenoir Alexandre (1761-1839)
Crédit photographique :Nous contacter au préalable pour la publicité. (C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot
Période :19e siècle, période contemporaine de 1789 à 1914
Date :1800
Technique/Matière :estampe (technique)
Localisation :Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon


Donc si nous y regardons bien
outre les deux connues celles de Childéric II et celle de Clotaire II ainsi que celle de sa première épouse Berthrude existaient toujours mais après .Mis a part le fragment de torse identifié comme celui de Clotaire ou son passé les autres dalles ??? mystère peut être cher ami que vous en saurez un peu plus merci d'avance .

Au plaisir.



Dernière édition par SAINT ELOI le Sam 2 Fév - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mer 30 Jan - 21:56


Bonsoir en cherchant des renseignement sur ces dalles funéraire j'ai trouvé un livre sur Gallica écrit par Lenoir en 1816 dont voici la notice : Titre : Musée royal des monumens français ou Mémorial de l'histoire de France et de ses monumens par Alexandre Lenoir,... Nouvelle édition...

Auteur : Lenoir, Alexandre (1761-1839)

Date d'édition : 1816

Il s'agit en fait d'un guide ou sont reprise toute les œuvres du musée des monuments Français et parmi ces dernières les dalles de saint Germains des près . voici les pages avec les n° quelles portent dans ce catalogues .






On constate donc que la dalle funéraire de Clothaire II porte le n° 425

que celle de la reine Bertrude porte le n°426

et enfin que celle de Childéric II porte le n° 427

Ce qui veux dire que ces dalles avaient donc bien survécus au vandales révolutionnaire mais qu'est ce quelles sont devenues après 1816 la et toute la question .

Pour nos membre intéressé par ce catalogues voici le lien vers gallica:"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64226969/f13.image".

Bonne lecture

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Jeu 8 Aoû - 17:11

Bonjour ,
bien que déjà illustré en partie plus haut je retrouvé dans un livre que j'ai eu en près les gravure originale de Gainière des tombeaux des roi mérovingiens à Saint Germains des près .Elle ne sont pas tout a fait nette car s j'ai du utiliser mon appareil numérique   , mon scanner ayant rendu l’âme.Mais ce sera ainsi l'occasion de découvrir les socles sur lesquels ils reposaient . en tout six tombeau sont représenté quatre rois et deux reines .les voici.

Clotaire II et Bertrude


 " />

Chilpéric

" />

Sigebert

" />

Bitilde  et Childéric II


" />

On distingue que le socle des tombeaux étaient ornés de fleur de lys et qu'ils avaient une forme de cuve sauf sigebert qui est plus carré et plus riche et les fleur de lys sont concentrée dans un cartouche .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mer 14 Aoû - 21:50

Bonsoir voici un texte tiré d'un livre sur les tombeaux royaux de saint Germains des près .et qui raconte la description du tombeau de childebert fondateur de l'abbaye qui fut réalisé en 1656 lors des travaux de réaménagement du cœur ce texte fut écrit par un religieux de l'abbaye dom Bouillart.

Le 4 octobre, les religieux passèrent marché avec un sculpteur, Michel II Bourdin qui s'engagea à « faire et parfaire bien et duement,.. Le tombeau du roy Childebert, suivant le desseing... et le devis»
qui lui furent présentés et 'â « rendre le tout posé en place dans le choeurde ladite abbaye le 20' jour de décembre prochain venant ». Ce tombeau, qui fut érigé en temps voulu au milieu du choeur, est connu par un dessin de Gaignières

il consistait, conformément •au devis, en un sarcophage en forme de bahut fait en pierre de liais incrustée de mar-
bres de couleur, et renfermant un cercueil (le plomb contenant les restes de Childebert et d'Ultrogothe) ;
sur les extrémités du sarcophage étaient sculptées les armoiries de l'abbaye et celles du roi Childebert (ou prétendues
telles). Sur les faces latérales des plaques de marbre noir portaient de longues inscriptions. Sur le dessus était ajustée la dalle en marbre gris du xi" siècle représentant Childebert que certains savants pensent, nous l'avons dit, avoir été refaite a cette époque. Le passage du devis qui la concerne est ainsi conçu « Dans le milieu duquel [tombeau] sera mis la tome où est la figure et représentation du feu roy Childebert qui était ci devant dans le coeur de ladite église, qui sera posée par le sculpteur, lequel tombe sera au-dessus du dit. tombeau de deux pouces. » Ces quelques lignes, comme le texte de l'une des inscriptions du sarcophage mentionnant le réemploi de la « pierre sépulcrale », et surtout la nature du marbre dans lequel la figure est taillée prouvent, semble-t-il, que cette tombe n'est pas une réplique de l'original, exécutée par Bourdin, mais que celui-ci se borna tout au plus a •rafraîchir la sculpture.

Voici donc a quoi ressemblait le tombeau du roi fondateur de saint Germains des près .

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Sam 7 Sep - 21:45

Bonsoir voici d'autre représentation des dalles des souverains mérovingiens .Elles furent réalisé par Gilles Corrozet (1510 - 1568) écrivain et imprimeur français.et on peu les retrouver les Antiquités et Singularités de Paris écrites par ce dernier .

Bertrude




Notice

Titre(s) : Bertrude, royne de France, femme de Clotaire II, est ainsi représentée près son tombeau [Image fixe] : [estampe]

Description matérielle : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et Singularités de Paris, f° 20
Réf. bibl. : Hennin, 15
Sujet(s) : Date de l'événement : 0628

Genre iconographique : Scènes historiques -- 7e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]

Clotaire II



Notice

Titre(s) : Clotaire second, père de Dagobert, est ainsi représenté près son tombeau [Image fixe] : [estampe]

Description matérielle : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et Singularités de Paris, f° 19
Réf. bibl. : Hennin, 14
Sujet(s) : Clotaire II (roi des Francs ; 0584-0629 ) -- Mort et sépulture
Date de l'événement : 0628

Genre iconographique : Scènes historiques -- 7e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]

Childebert



Notice

Titre(s) : Sépulture et effigie de Childebert, second roy de France chrestien, fondateur de ce monastère [Image fixe] : [estampe]
]
Description matérielle: gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et les Singularités de Paris, f° 14
Réf. bibl. : Hennin, 11
Sujet(s) : Childéric I (roi des Francs ; 0436?-0481)
Date de l'événement : 0596

Genre iconographique : Scènes historiques -- 6e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]

Chilpéric


notice

Titre(s) : Sépulture et effigie de Chilpéric, IV.e roy de France [Image fixe] : [estampe]

Description matérielle : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et les Singularités de Paris, f° 17
Réf. bibl. : Hennin, 10
Sujet(s) : Chilpéric Ier (roi des Francs ; 0539?-0584 ) -- Mort et sépulture
Date de l'événement : 0584

Genre iconographique : Scènes historiques -- 6e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]

Ultrogote



Notice

Titre(s) : Vultrogote, royne de France, est ainsi représentée près sa sépulture [Image fixe] : [estampe]
Publication : [S.l.] : [s.n.], [s.d.]
Description matérielle : 1 est. : gravure sur bois

Note(s) : Gravure sur bois extraite de Rabel, les Antiquités et les Singularités de Paris, f° 15
Réf. bibl. : Hennin, 9
Sujet(s) : Ultrogothe (reine de France ; 05..-05.. ) -- Mort et sépulture
Date de l'événement : 0558

Genre iconographique : Scènes historiques -- 6e siècle

Appartient au recueil : [Recueil. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 1, Pièces 1 à 82, période : 481-1350]

Voici dont c'est gravure réalisée 120 an avant celle de Gaignière même si elle paraisse simpliste on reconnait les gisants avant que l'abbatiale de saint Germains des prés ne soie transformée .

Au plaisir .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mer 30 Déc - 21:12

Bonsoir voici un dessin du début du XIX éme siècle qui représente le tombeau de la reine Bilichilde (0654?-0675), reine des Francs, femme de Childéric II .Ce dessin est une copie d'un original réalisé par Gaigniére .

voici le dessin ainsi que la notice gallica.
[img][/img]

Auteur
Lenoir, Albert (1801-1891)

Gaignières, François Roger de (1642-1715)
Date
Avant 1867
Période
19e siècle
Lieu
France : Paris
Sujet
Paris (France) -- Église Saint-Germain-des-Prés

Architecture religieuse -- Dessins et plans

Bilichilde (reine des Francs ; 0654?-0675) -- Tombeaux

Monuments funéraires
Format
1 dessin, Papier, papier calque et crayon ; 310 x 405 mm
Source
Don André Lenoir en 1938 ; Cote de l'original : OA 716 (9, 52)
Lieu de publication
[S.l.]
Editeur
[s.n.]
Note
Relevé du tombeau de Bilichilde (en latin Bilihildis) (0654?-0675), reine des Francs, femme de Childéric II (0650?-0675), roi des Francs et d'Austrasie ; Dessin préparatoire à la publication de la Statistique monumentale de Paris en 1867
Note de contenu
Inscription : Il est de Blitilde (sic) femme de Childéric 2e morte l'an 673, est inscrit Blitildis Regina uxor Childeric secundi ; La planche publiée indique : Alb. Lenoir del
Note complémentaire
Dessin préparatoire à la partie basse de la planche IX dédiée à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, publiée dans le tome premier de l'atlas de la Statistique monumentale de Paris

Selon Albert Lenoir, le tombeau fut découvert dans l'abbaye en 1645 puis détruit en 1789 (Statistique monumentale de Paris, explication des planches, Paris 1867, p. 78) ; Copie d'un dessin de François Roger de Gaignières

au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Sam 27 Aoû - 21:03

Bonsoir dans un post plus haut je vous avait mis une photos des dessin de Gaigniére représentant les tombeaux mérovingiens de saint Germains des prés voici aujourd’hui le dessin original du tombeau de Bertrude seconde épouse de Clothaire II.
Ce dessin est conservé à Oxford .

tombeau de Bertrude



légende du dessin

Tombeau de pierre a main droite du grand autel de l'église de l'abbaye saint Germain des prés à Paris il est de Bertrude 2éme femme de Clotaire II morte en 620

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Lun 29 Aoû - 20:23

Bonsoir voici aujourd'hui le dessin original du tombeau de Sigebert  ainsi que le dessin représentant son épitaphe





A noter que le tombeau de Sigebert diffère des autre tombeau royaux de saint Germain des prés .


Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mer 7 Sep - 20:25

Bonsoir , pour suivre sur ma lancée voici aujourd'hui le dessin original de Gaigniére du tombeau de Chilpéric à saint Germain des près .

Chilpéric



Au plaisir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Gray



Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23
Localisation : Rennes, Bretagne

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Ven 16 Sep - 21:42

Bonsoir, voici les dessins des tombeaux de Chilpéric Ier et de Clotaire II, issus de la collection Gaignières, trouvés sur le site de la Bodleian Library d'Oxford.


Tombeau de Chilpéric Ier, Gaignières

Collection : Medieval and Renaissance Manuscripts
Shelfmark : MS. Gough Drawings Gaignières 2
Type of object : Manuscript
Material : paper
Title text : Tombeaux des rois et reines de France' (Gaignières drawings).
Country or nationality of origin : French
Date : c. 1700
Folio or page no. : 4
Whole page or detail : whole page
Image description : Paris, St Germain des Prés. King Chilpéric, d. 584. 13th century relief slab (Adhémar 1,995).
Roll title : MS. Gough Drawings-Gaignières. Tombs of medieval France, depicted in coloured drawings by Francois-Roger de Gaignières, in the late 17th to early 18th centuries. Now the only evidence for some lost monuments.
Roll # : 214.7
Frame # : 1
Lien vers la source

Tombeau de Clotaire II, Gaignières

Collection : Medieval and Renaissance Manuscripts
Shelfmark : MS. Gough Drawings Gaignières 2
Type of object : Manuscript
Material : paper
Title text : Tombeaux des rois et reines de France' (Gaignières drawings).
Country or nationality of origin : French
Date : c. 1700
Folio or page no. : 5
Whole page or detail : whole page
Image description : Paris, St Germain des Prés. Clothaire II, d. 628. 13th century relief slab. (Adhémar 1,997).
Roll title : MS. Gough Drawings-Gaignières. Tombs of medieval France, depicted in coloured drawings by Francois-Roger de Gaignières, in the late 17th to early 18th centuries. Now the only evidence for some lost monuments.
Roll # : 214.7
Frame # : 2
Lien vers la source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Sam 17 Sep - 21:33

Merci cher ami pour ce lien il est vrai que la bibliothèque d'Oxford conserve une partie des dessin de la collection Gaigniére


cheers cheers au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Gray



Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23
Localisation : Rennes, Bretagne

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Dim 18 Sep - 21:40

Voici le tombeau de Blitilde (ou Biblichilde), épouse de Childéric II, morte vers 673


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Mar 20 Sep - 19:59

Bonsoir , voici le dernier dessin de la collection Gaigniére concernant les rois mérovingien enterré à saint Germain des prés, et qui représente le roi Childéric 2



Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés   Aujourd'hui à 5:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tombeaux mérovingiens de Saint-Germain-des-Prés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DESPRES de SAINT-GERMAIN - MAGISTRAT
» Saint Germain Evêque de Paris, commentaire du jour "Le Serviteur n'est pas plus grand que son maître"
» Saint-Germain
» Saint Germain de Paris (+ 576) Saint du jour
» le comte de Saint Germain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: HORS DE SAINT-DENIS, LE SALUT ? :: Tombeaux mérovingiens à Paris ( basilique Sainte-Geneviève et église de Saint-Germain des Prés )-
Sauter vers: