Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 les remparts et fortification de l'abbaye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: les remparts et fortification de l'abbaye    Dim 9 Fév - 16:40

Bonjours, nous allons continuer la découverte de l'abbaye médiévale par ces rempart et fortification , que nous avons déjà évoqué dans le sujet sur les portes médiévales.De Charles le chauve jusques au XVII éme siècle nous suivrons leur évolution et leur histoire .Tout comme les portes le sujets s'étalera sur plusieurs partie et tout comme pour le sujet des portes mes sources sont le tome 1er de l'histoire de l'abbaye de saint Denis par madame Félicie d'Ayzac .bonne découverte a tous et a toutes .

première partie de Charles le chauve a Mathieu de Vendôme.


Les fortifications de l'enceinte de l'abbaye, souvent reconstruites furent dues d' abord à Charles le Chauve. Il est à croire que Suger après avoir muni la porte de son monastère de forts ouvrages de défense n' en négligea pas les murailles mais nous n'avons à ce sujet aucun document positif.Du moins savons nous qu' entre 1258 et 1286 l'abbé Mathieu de Vendôme continuateur des travaux entrepris par l' abbé Eudes de Clément dans la basilique et probablement suspendus sous ses successeurs ,exécuta dans le monastère une suite de grandes et somptueuses réparations.Honoré de la confiance de saint Louis, régent du royaume pendant la seconde croisade de ce monarque et chargé du poids des affaires il n' en veilla pas avec moins de zèle sur les intérêts de sa maison. C'est à lui que nous croyons pouvoir attribuer l'élégante ornementation des tourelles de la croisée du transept de la basilique et leurs trente deux statues des péchés ou des démons leurs instigateurs appelés dans les livres saints puissances de l'air et esprits de l'air et souvent relégués au moyen âge dans la partie aérienne des églises .Un siècle avait suffit pour faire chanceler sur leurs bases les bâtiments restaurés ou refaits peut être un peu hâtivement par l'abbé Suger .Mathieu de Vendôme releva tout enrichit son monastère de plusieurs constructions nouvelles et lui donna la splendeur architectonique dont il restait en 1700 de si magnifiques débris. Mais dans ces siècles agités il ne suffisait pas de construire ,il fallait aussi et surtout pourvoir à la défense et à la conservation de ce qu'on avait élevé .Mathieu de Vendôme fit donc à grands frais environner,l'abbaye de fortes murailles, flanquées de petites tourelles. Les religieux reconnaissants placèrent son nom parmi ceux de leurs bienfaiteurs et le 26 septembre anniversaire de sa mort ,un obit annuel célébré près de son sépulcre perpétua pendant plusieurs siècles dans la célèbre basilique l' expression de leur gratitude.

Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: les remparts et fortification de l'abbaye    Mar 11 Fév - 22:02

bonsoir aujourd’hui nous allons découvrir la seconde partie du sujet consacré au rempart et fortification mais nous découvrirons aussi l'extraordinaire travail de fortification entreprit sous l'abbé Guy de monceau .

seconde partie
Les fortification de Robert III fontenay à Guy de monceau


Un siècle plus tard ,en 1358 pendant la captivité du roi Jean et par l' ordre de Charles V, l' abbé Robert III de Fontenay commença à faire creuser autour de l' enceinte de l 'abbaye de profonds et larges fossés alimentés au nord par les eaux du Rouillon, au nord encore à l'est et au sud par celles du Crouldt et d'autres cours d'eau ou rivières. Ce fut peut être l'abbé Robert III qui établit aussi devant l'entrée principale de l'abbaye comme au pied du portail ouest de la basilique soit les ponts levis attribués par D Doublet à l'abbé Suger, soit la forte herse qui subsistait encore au XVII siècle. La herse était constamment baissée en temps de troubles ou de guerres et les ponts levis se levaient tous les jours aussitôt que le chant des vêpres était terminé.De grandes réparations furent également entreprises par cet abbé aux murs de clôture,il les releva en partie laissant en 1363 le soin de les achever à son successeur. L'épitaphe de Robert III nous eût peut être révélé quelque chose de plus complet sur la période qu' il traversa et sur son propre passage dans l'abbaye, mais sa tombe creusée dans la chapelle de Saint Clément n 'y subsista que trois siècles, cette chapelle bâtie à la place qu'occupe aujourd'hui une partie de la galerie est du cloître était en 1633 enlevée au culte et livrée à d 'autres usages. Les cendres de l'abbé Robert furent vraisemblablement transférées dans la basilique et la pierre sépulcrale qui couvrait son ancien tombeau n'a jamais été retrouvée.Inconsistance et vanité des honneurs rendus à la tombe. Successeur de Robert III ,Guy de Monceaux homme de goût, homme de science et d'énergie reprend et poursuit par trois fois les travaux de fortification commencés Par ses soins en surplus du rempart en pierre construit autour de l 'abbaye, l' enceinte de cette dernière est enveloppée d'un cordon de tours reliées entre elles par une triple palissade de bois et des forteresses, s' élèvent sur différents points du rempart. Les habitants de Saint Denis sont requis pour tous ces travaux, une ordonnance du régent contraint les habitants de Chaourse à y contribuer aussi et ceux qui habitaient le territoire de Grand Puits jusqu'à un rayon d' une lieue reçoivent l'ordre de venir faire autour de ces ouvrages la garde de jour et de nuit. Quoique les fossés de défense creusés autour de l'abbaye et ceux dont le régent ordonna d'entourer la ville dussent profiter aussi à ses habitants ceux-ci ne s'en rangèrent pas moins de mauvaise grâce à cette corvée.Il fallut pour les y résoudre que l'abbé et les religieux leur fissent par une charte l'abandon d'un tiers de ce qui serait péché de poisson dans les fossés qu'ils creuseraient, et dont la propriété appartenait au monastère en vertu de ses privilèges. On voit stipulé dans la charte que cette concession ne sera valable qu' en raison du travail fourni. Jamais aux époques suivantes l'abbaye ne put montrer aux agresseurs un plus imposant appareil de défense que celui qu'elle dut à Guy de Monceaux .

Nous continuerons la suite du sujet prochainement .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: les remparts et fortification de l'abbaye    Mer 12 Fév - 18:14

bonsoir aujourd'hui voici la dernière partie consacré  a l'histoire des rempart de saint Denis. .

De Guy de monceau a 1793


Les fortifications de l'abbaye souffrirent successivement dans les troubles des Armagnacs au temps de l' invasion anglaise, sous la Ligue et pendant la Fronde .Nous avons vu que le dernier coup leur fut porté en 1590 par les habitants de Saint Denis et par les troupes récemment passées dans le parti de Henri IV. Les hauts remparts de la Couture munis de bastions et de tours furent complétement rasés.Les murs hérissés de tournelles et d'échauguettes subsistants sur notre gravure sont ceux que Jérôme de Chambellan grand prieur fit rebâtir en 1606 ,il en restait fort peu de traces au moment de la révolution de 1793 . Que sont devenus ses fossés et ses forteresses Qu' est il resté de ses défenses dont notre plan de l' abbaye montre à peine quelques vestiges et de ses portes secondaires munies comme celle de l'ouest de puissantes tours. Sur quels emplacements se dressaient la tour du Salut et la tour Murée. Un réservoir à fleur de sol trace déshonorée de l' ancien fossé servait en 1840 à côté de la porte moderne du monastère de bain et d'abreuvoir aux bêtes de somme et de trait ses eaux refoulées sous le sol courent maintenant vers l'ouest se mêler aux lavoirs publics. Nous ignorerions sans l'histoire et sans la gravure de D Germain que l'abbaye de Saint Denis fut jusqu au XVII siècle l'un des édifices monastiques les mieux fortifiés qu' il y ait eu en France.

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: les remparts et fortification de l'abbaye    Mar 18 Fév - 15:35

Bonjour, en prévision de la reconstruction de l'abbaye Robert de cotte réalisa un plan des bâtiments médiévaux et dessus il réalisa un autre plan du nouveaux cloitre .Parmi les bâtiments médiévaux représenté on distingue la tour du salut qui faisait partie des remparts de l'abbaye.

Abbaye de Saint-Denis, vue de la "tour de Salut

en voici le dessin légendé .

Légende : Abbaye de Saint-Denis, vue de la "tour de Salut" ; état époque moderne ; 4e quart 17e siècle ; vers 1690.
Auteur du document reproduit : Robert de Cotte, Jules Hardouin-Mansart
Précisions document reproduit : papier, crayon, encre, aquarelle ; 142 x 120 cm ; [ca 1700]

Service producteur : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Type de document : carte-plan

Localisation : Bibliothèque nationale de France. Cabinet des Estampes, Paris
Cote : Va 438 n°66

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les remparts et fortification de l'abbaye    Aujourd'hui à 5:54

Revenir en haut Aller en bas
 
les remparts et fortification de l'abbaye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» Saint Gérard de Brogne Fondateur de l'Abbaye de Brogne et commentaire du jour "Des serviteurs quelconques"
» abbaye de Tamié
» Signy-l'Abbaye Un public captivé par les ovnis
» Abbaye de Bonneval... Cisterciennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: L'ABBAYE :: Les bâtiments de l'abbaye médiévale-
Sauter vers: