Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 La chapelle sainte Catherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: La chapelle sainte Catherine    Dim 21 Juin - 17:36

Bonsoir après quelques semaines de mise en retrait du à des problème avec mon pc mais aussi a des marches auquel je participe , Je reviens vers le forum avec de nouveau sujet dont celui-ci que je vais commencer à évoquer .

Lors de la reconstruction des bâtiments au XIV éme siècle sous l'abbatiat de Gilles de Pontoise ,ce dernier fit réaliser une double chapelle qui servait de mortuaire de librairie ,de lavoir et enfin de lieu de prière pour les moines convalescent cette dernière fut dédicacée sous le vocable de sainte Catherine en voici l'histoire car il n'existe aucune description précise de l'intérieur ni du décors .

Histoire et localisation du bâtiment



Au nord est du corps de logis de la pharmacie actuelle,se prolonge un grand bâtiment coudé relié à ce dernier par un passage couvert semi circulaire et moderne. Son flanc septentrional noir de vétusté, son flanc sud récemment blanchi,rappellent ces Janus à double face dont l'une est pleine de caducité et l'autre attrayante de jeunesse et de beauté adolescente.La petite cour intérieure dite cour de la Madeleine, le lit où est encaissé le Crould, les arbres et les plates bandes du jardin botanique de la maison,l'enveloppent de leur fraîcheur, de leur ombre et de leurs murmures. Ce vieux bâtiment isolé paraît être celui là même que l'abbé Gilles de Pontoise élevait en 1324 près des grandes infirmeries, et qui presque juxtaposé à l'angle nord est de cet édifice en était pourtant détaché.ce bâtiment était coudé flanqué aux côtés de son pignon antérieur de deux tourelles à couronnement conique, et il comprenait deux étages l'étage inférieur ou rez de chaussée baigné par la petite rivière de Crould,fut coupé transversalement en deux parties par un passage,ou corridor bordé de deux rangées de piliers. L'antérieure était un mortuaire,ou lavoir pour les corps des religieux trépassés, et la seconde une chapelle où les religieux convalescents devaient assister au saint sacrifice Indispensable dans ces maisons dont presque tous les habitants devaient y terminer leur vie.

Fin de la première partie le texte et repris du livre de madame Félicie d'Ayzac (Histoire de l'abbaye de saint-Denis tome II )


Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: La chapelle sainte Catherine    Mer 24 Juin - 21:07

Bonsoir

voici aujourd'hui une gravure représentant la chapelle sainte Catherine et qui est tiré de la gravure de Jean Moulin représentant l'abbaye de saint Denis en 1690 avant les grandes transformation .

vue de l'abbaye entouré en rouge la chapelle sainte Catherine

[img][/img]

Vue de la chapelle sainte Catherine .

[img][/img]

Je me suis basé sur la description pour localiser cette chapelle pour mois c'est le seul bâtiment qui corresponde a cette dernière .

Au plaisir

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: La chapelle sainte Catherine    Ven 10 Juil - 19:28

Bonsoir voici aujourd'hui la seconde partie du sujet consacré à la chapelle sainte Catherine .nous découvrirons les motivation de gille de Pontoise pour la réalisation d'une librairie au dessus de la chapelle voici toujours tiré du livre de madame d'Ayzac la suite de cette évocation.

Désirant compléter son ,l'abbé Gilles se conforma aux traditions monastiques toujours sagement motivées, qui plaçaient dans un but d' enseignement philosophique et chrétien le centre des travaux de l'intelligence près de l'asile des défaillances suprêmes de la nature et du domaine de la mort.Il fallait effectivement abriter sous la sauvegarde du même silence les langueurs de la maladie et les abstractions du travail intellectuel ,il fallait aussi placer sous les yeux de ceux qui enrichissaient leur esprit des brillants trésors de la science et des théories de la philosophie et de la sagesse, le spectacle utile et humiliant de la dissolution de l'homme et du tribut inévitable qu' il paye tôt ou tard à la mort. L 'abbé Gilles construisit donc en troisième lieu au dessus de la chapelle de l'infirmerie et du mortuaire, une librairie ou bibliothèque avec le scriptorium qui alors n'en était jamais séparé. L' ensemble des constructions méditées par ce bienfaiteur du monastère était maintenant terminé. En le destinant à des religieux dont l'un des principaux devoirs était la culture des arts et des lettres, l'abbé Gilles le plaça sous le vocable le plus saintement poétique et le plus merveilleusement célèbre dans les annales de la science parmi les noms des jeunes saintes celui de sainte Catherine.Cet édifice fut donc appelé la chapelle de Sainte Catherine des Infirmeries. Dans le cours de ce même siècle une femme de noble race nommée Marie de Villeron fondait à l'autel de la sainte une chapellenie dont la dotation fut confiée au grand commandeur.

prochainement nous découvrirons ce qu'il en advint .

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: La chapelle sainte Catherine    Jeu 16 Juil - 20:52

Bonsoir de la décoration de la chapelle nous ne savons rien ni dom doublet ni dom millet n'en parle pourtant malgré la ruine provoquée par les huguenot en 1567 l'ensemble existait encore en 1633 voici ce qu'ils en disent .

Nous ne savons aucun détail sur la structure et sur la décoration de la chapelle de Sainte Catherine. Il est néanmoins présumable qu' élevée à l' époque où l' architecture ogivale brillait de son plus vif éclat ,construite pour le monastère le plus opulent du royaume dans un temps où l' art épuisait toutes ses magnificences sur les églises elle dut réunir la grâce du style et la riche ornementation qui caractérisa ce siècle. La manière élogieuse dont en a parlé dom Milet ,l'admiration de dom Doublet, les regrets qu' il donne à sa perte ne sont pas les seuls témoignages qui appuient cette présomption. La voûte de cette chapelle mise à nu en 1846 par la démolition du plafond moderne qui la masquait et complétement détruite aujourd’hui ,était en bois de châtaignier et d' un admirable travail. Quoique peintes à la détrempe les arêtes des arcs doubleaux gardaient l'empreinte des couleurs rouge bleue et jaune dont elles avaient été revêtues. Au point de la brisure de l'axe de l' édifice subsistent encore murées, les trois grandes baies ogivales qui donnaient accès dans la nef et dont un simple tore accompagne la découpure. Là comme à l' extrémité opposée et aux deux côtés du large emmarchement qui reliait le sanctuaire à la nef sont restés des faisceaux de trois colonnes engagées ,d' une extrême gracilité. Quelques fenêtres ogivales sont aussi demeurées intactes dans le mur septentrional, celles du rez de chaussée rappellent les lancettes nues et évasées du XIII et du xiv siècle, celles de l' étage supérieur sont des lancettes géminées du style le plus gracieux ,les faisceaux de trois colonnettes qui supportent leurs retombées sont couronnés de chapiteaux formés de feuillages légers. Un puits creusé dans le jardin botanique actuel au pied de la muraille sud a restitué lors des écurages, des fragments de sculpture de marbre blanc d'un travail et d'un goût exquis, une charmante main de femme un débris qui a appartenu à la figurine de deux lionceaux adossés et parmi les démolitions du mur septentrional ont été trouvés deux fragments de marbre qui juxtaposés ont offert une belle statuette de saint Denis.L'élégante ornementation qui a laissé de semblables traces après les métamorphoses infligées au pieux édifice permet à l'imagination de supposer à sa jeunesse un luxe d'ailleurs en rapport avec plusieurs autres indices. Tout porte à croire que la chapelle de Sainte Catherine ne le cédait en rien à cette belle chapelle de Saint Clément d'érection beaucoup plus ancienne qui était contiguë au dortoir dont les voûtes et les parois étaient peintes d' or et d' azur et l'autel revêtu de porphyre car dom Félibien et dom Doublet si émus de la destruction de la chapelle de Sainte Catherine ne donnent pas au point de vue de la décoration ni du monument un seul regret à celle là.

Au plaisir



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: La chapelle sainte Catherine    Mar 21 Juil - 19:04

Bonjour voici quelques éléments d'information concernant les dimensions de la chapelle sainte Catherine .Elles sont tirée du livre de dom félibien l'histoire de l'abbaye royale de saint Denis .le texte original étant en ancien Français en voici une traduction plus ou moins précise .

A ce bâtiment (le grand corps de logis des infirmeries) étaient jointes du coté de l'orient deux grandes chapelles. l'une sur l'autre, non moins belles et solides que tout le reste de l'édifice. Celle d'en bas avait 28 pieds sous voûte celle d'en haut 26 et toutes deux 60 de longueur sur 24 de largeur. D Félibien p 269 .

un pied correspondait a 324,839 mm
Je vous laisse calculer les dimensions de l'édifice .

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chapelle sainte Catherine    Aujourd'hui à 5:54

Revenir en haut Aller en bas
 
La chapelle sainte Catherine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Sainte Catherine Labouré, Saint Jacques de la Marche, commentaire du jour "Restez éveillés et priez...: ainsi vous serez jugés dignes...."
» 29 avril : Sainte Catherine de Sienne
» Sainte Catherine de Sienne, vierge et docteur de l'Eglise et le commentaire du jour
» Sainte Catherine de Sienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: L'ABBAYE :: Les bâtiments de l'abbaye médiévale-
Sauter vers: