Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Le corps de Louis XV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linceul royal
Admin


Messages : 239
Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Abbaye de Saint-Denis

MessageSujet: Le corps de Louis XV   Mer 27 Avr - 22:43

.
Le corps de Louis XV


Portrait de Louis XV avec l'étoile du Saint-Esprit et de l'Ordre de Saint-Louis, par François Hubert Drouais

Le roi Louis XV est mort au palais de Versailles le 10 mai 1774, âgé de 64 ans.

Selon le rapport dit "de Dom Poirier", le cercueil de Louis XV se trouvait à l'entrée du caveau sur un banc de pierre, à droite dans une sorte de niche creusée dans l'épaisseur du mur, le mercredi 16 octobre 1793 lorsque les ouvriers forcèrent l'entrée de la crypte. Là avait été déposé le corps du dernier roi en attendant l'arrivée de son successeur pour le remplacer dans cette sorte d'antichambre des cercueils..., successeur qui bien sûr ne vint jamais.
Vers deux heures de l'après midi, juste avant le repas des ouvriers, on enleva le cercueil de Louis XV.
On ne l'ouvrit, par précaution, que dans le cimetière, sur le bord de la fosse commune. Le corps, retiré du cercueil de plomb, bien conservé de linges et de bandelettes, paraissait entier.
La peau était blanche, le nez violet et les fesses rouges comme celles d'un nouveau-né, et nageant dans une eau abondante formée par la dissolution du sel marin dont on l'avait enduit, le roi n'ayant pas été embaumé comme ses prédécesseurs. Dégagé de tout ce qui l'enveloppait, il n'offrait pas l'aspect d'un cadavre.
C'est à cet instant, semble-t-il, qu'Alexandre Lenoir croqua rapidement un dessin assez saisissant du cadavre royal.

Musée du Louvre département des Arts graphiques, © Réunion des musées nationaux

Puis en quelques minutes, au contact de l'air, il tomba en putréfaction et il en sortit une odeur si infect que l'on brûla de la poudre pour purifier l'air.
On jeta bien vite le cadavre du "Bien aimé" dans la fosse, sur un lit de chaux vive. Puis on le couvrit de terre et de chaux.

Voici ce qu'Alexandre Lenoir nota dans son journal, plus tard :
" Tout ce qui a été dit sur la mort de Louis XV m'invite à ne pas oublier de rapporter ici ce que j'ai vu lors de l'exhumations de son corps. Lors de sa mort en 1774, ses ennemis firent mille contes absurdes. J'étais jeune alors et je me rappelle que le bruit courut dans Paris que le prince, mort d'une petite vérole porpreuse, jetait au moin la peste, qu'il était impossible à tout homme d'en approcher sans être asphyxier. On dit même qu'il ne fut point embaumé parce qu'il avait occasionné la mort de deux chirurgiens qui l'avaient approché. Eh bien ! ce cadavre infecte en 1774, exhumé en ma présence le 10 octobre 1793 - ce qui fait vingt ans d'ensevelissement - a été trouvé très conservé et la peau aussi fraîche que s'il venait d'être inhumé...
Je dirai plus, il ne se répandit aucune exhalaison à l'ouverture de ce tombeau, tandis qu'à celle d'Henri IV il s'évapora une exhalaison très forte d'aromate.
"

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net
 
Le corps de Louis XV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BARAGUEY D'HILLIERS Louis , Comte d'Empire .
» CARRIERE Louis Chrétien,baron de BEAUMONT
» MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.
» ADMYRAULD (Jean-Louis) Membre du Corps législatif
» PLOMION Louis-Roch,commandant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LE SORT DES RESTES ROYAUX ET PRINCIERS, DE LA REVOLUTION A NOS JOURS :: La violation des sépultures en 1793-
Sauter vers: