Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 L'armoire des coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Lenoir

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 50
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: L'armoire des coeurs   Jeu 31 Mar - 19:16


L'ARMOIRE DES COEURS

Bon nombre de viscères royaux ont disparu lors des profanations de 1793. A l'exception de celui de Charles V - conservé en la cathédrale de Rouen - les coeurs des souverains antérieurs aux Bourbons ont tous été détruits ou volés.
Ceux des Bourbons eurent (un peu) plus de chance. Pour l'essentiel, ceux que l'on possède encore proviennent de l'église Saint-Paul-Saint-Louis, dans le quartier du marais, et de la chapelle du Val de Grâce. Seul le coeur de Henri IV, déposé au collège de La Flèche à la mort du souverain, y est retourné - mais réduit en cendres - après la Restauration.

Pour ce qui est des cœurs de Louis XIII et de Louis XIV, les organes avaient été placés dans de magnifiques reliquaires, œuvres de Sarrazin et de Coustou, à l'église Saint-Paul-Saint-Louis. A la révolution, ils furent, ainsi que ceux déposés au Val-de-Grâce, envoyés à la fonte à l’Hôtel des monnaies.


La suite n'est connue que par une tradition répandue par les récits d'un certain Schunck, ami du peintre Droling, colportée par G. Lenôtre mais contestée par l’article de Suzanne Dagnaud dans les Cahiers alsaciens d’archéologie d’art et d’histoire, Strasbourg, 1957. Les cœurs auraient été vendus à l’encan après le décès de l'architecte du Val-de-Grâce Petit-Radel. . Deux peintres s’en portèrent acquéreurs : Martin Drolling et Saint-Martin. Le but pour eux était de les transformer en mummie, matière organique provenant de la macération des organes mélangée à de l’huile, donnant aux tableaux un glacis parfait. Drolling utilisa la totalité des cœurs en sa possession, en particulier pour l’élaboration de son tableau « intérieur de cuisine » qui fut longtemps exposé au Louvre, et qui se trouve aujourd’hui au musée des Beaux-Arts de Strasbourg.
Saint-Martin, qui avait récupéré ceux de Louis-XIII et de Louis XIV, se servit avec modération du cœur du second et ne toucha pas à celui du premier. Il les remit plus tard à Louis XVIII qui le dédommagea d’une tabatière en or. Les restes des deux cœurs se trouvent désormais dans la basilique Saint-Denis. Reste à préciser que c’est à l’occasion de ces profanations que le cœur du fils aîné de Louis XVI disparut, ce qui alimenta ensuite grandement les fausses rumeurs autour de la survie de Louis XVII.

En 1824, au moment des obsèques de Louis XVIII, on disposa au fond du caveau royal une armoire en pierre fermée par une grille en fonte et portée par deux colonnettes à chapiteaux du XIII°s. Elle était destinée à accueillir à Saint-Denis les coeurs ou parcelles de corps rescapés ou à venir.


L'armoire des coeurs royaux
Gravure publiée dans Historia n° 123, février 1957, p.152
L'armoire des coeurs disparut après la Seconde Guerre mondiale, lorsque l'architecte Jules Formigé détruisit le mur de l'abside pour rendre au caveau son aspect original. Coeurs et entrailles furent transportés dans la chapelle des princes, sur des étagères installées dans le mur Sud, où ils se trouvent toujours.


Aujourd'hui, la chapelle des Princes, dans la crypte de Saint-Denis, conserve les coeurs de Louis XIII et de Louis XIV placés dans deux boites de vermeil.
On y trouve aussi :
- une parcelle du corps de Louis XIV,
- une parcelle du corps de Henri IV,
- le coeur de Louis XVIII,
- le coeur de Charles Ferdinand, duc de Berry,
- les entrailles de Louise Isabelle, fille de Charles Ferdinand, duc de Berry.

On trouvait aussi jusqu'aux années 1980 une parcelle du corps de Marie de Médicis, mais elle a disparu (volée ?)


Le contenu de l'armoire des coeurs
Tiré de Max Billard, Les tombeaux des rois sous la Terreur (1907)

Si l'authenticité du coeur de Louis XIII ne peut être exactement prouvée faute d'indications sur son sauvetage, les restes de Henri IV, de Marie de Médicis et de Louis XIV semblent avoir une bonne traçabilité historique. Ils proviennent en effet de Henri-Martin Manteau, bibliothécaire à Laon et ami de Dom Druon. Présent avec ce dernier au moment de la violation des sépultures en octobre 1793, il nous a laissé un récit-clé de ces violations et a bien expliqué comment et à quel moment il avait pu récupérer ces fragments. Il en fit don à Louis XVIII. Le coeur de Louis XIV, lui, fut restitué après bien des péripéties, notamment entre les mains d'un peintre qui voulait en faire du glacis pour un tableau - nous y reviendrons.


On peut lire sur la boite contenant le coeur du Roi Soleil :

Ici est le coeur de Louis 14
par la grâce de Dieu roy de France
et de Navarre très chrestien. Décédé en
son château de Versailles le premier
jour de septembre 1715.
Resquiescat in pace

Et sur celle contenant le coeur de Louis XVIII :

Ici est le coeur
de très-Haut, très Puissant, très-excellent prince
Louis, dix-huitième du nom,
roi de France et de Navarre,
très chretien, décédé au château des
Tuileries, le 16 septembre 1824,
à 4 heures au matin,
âgé de 68 ans, 9 mois
et 29 jours

Dans une sorte de sceau (haut de 40 cm !) se trouvent aussi les entrailles de Louis XVIII et dans une boite métallique les entrailles de Louise Isabelle d'Artois (petite urne d'une vingtaine de centimètres de hauteur !). Sur cette dernière, on peut aussi lire :

Ici sont les entrailles
de très haute et puissante princesse
Louise, Isabelle
d'Artois, Mademoiselle, petite fille de France, fille de
très haut et très puissant prince Charles
Ferdinand d'Artois
, duc de Berry, et de très haute et très
puissante princesse
Caroline Ferdinante Louise princesse des
Deux Siciles,
morte à Paris au palais de
l'Elysée Bourbon
le quatorze juillet mille huit cent dix sept
âgée d'un jour.

A noter que coeur de Louis XVII, identifiée en l'an 2000, n'a pas rejoint la nouvelle armoire des coeurs mais a été placé dans une vitrine scellée dans le cénotaphe de l'enfant-Roi, situé dans la première salle de la crypte des Bourbons.
On peut l'y contempler, en se recueillant devant le monument.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1397
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: L'armoire des coeurs   Dim 22 Avr - 11:06


Bonjour ,

voici trouvée sur la base de donnée www.culture.gouv.fr la photo en noir et blanc de l'urne en cuivre argenté contenant les entrailles de Louise-Isabelle d'Artois, fille du Duc de Berry, morte en 1817.



Cette photo fut réalisée en 2007

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI

avatar

Messages : 1397
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: L'armoire des coeurs   Sam 21 Sep - 21:29

Bonsoir,
en consultant la base de donnée www.culture.gouv.fr je suis tombé sur les photos des reliquaire conservé dans l'armoire des cœurs les voici.

coeur reliquaire de Louis XVIII



Notice

technique orfèvrerie ; dinanderie
désignation coeur reliquaire de Louis XVIII
localisation Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination coeur reliquaire
matériaux argent : doré ; cuivre
structure circulaire
description :Boîte en forme de cœur. Le couvercle est en cuivre.
dimensions : h = 12 ; l = 20 ; la = 17,5
inscription : inscription (français)
précision inscription : ICI EST LE COEUR DE TRES HAUT TRES- PUISSANT TRES- EXCELLENT PRINCE LOUIS D IX-HUITIEME DU NOM, ROI DE FRANCE ET NAVARRE TRES CHRETIEN DECEDE AU CHATEAU DES TUILERIES LE 10 SEPTEMBRE 1824 A 4 HEURES DU MATIN AGE DE 68 ANS 9 MOIS ET 29 JOURS (sur le couvercle de la boîte).
auteur(s) :auteur inconnu
siècle :1er quart 19e siècle
date(s) :1824
copyright © Monuments historiques, 2000
date versement 2003/03/14

cœur reliquaire de Louis XIII



Notice

technique : orfèvrerie
désignation:coeur reliquaire de Louis XIII
localisation :Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice :basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination :coeur reliquaire
matériaux : argent : doré
description :Boîte en forme de coeur.
dimensions :h = 85 ; la = 165 ; l = 155
inscription : inscription ; poinçon de maître
précision inscription : Inscription : LOUIS XIII. Poinçon de maître : JC C (Cahier).
auteur(s) : Cahier Charles (orfèvre)
siècle :1er quart 19e siècle

copyright : © Monuments historiques, 2000
date versement :2003/03/14

coeur reliquaire de Louis XIV



notice

technique :orfèvrerie ; dinanderie
désignation :cœur reliquaire de Louis XIV
localisation Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice :basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination : cœur reliquaire
matériaux : argent : doré ; cuivre
description: Boîte en forme de cœur. Plaque de cuivre fermant le réceptacle.
dimensions :h = 7 ; l = 17,5
inscription : inscription (gravée) ; poinçon de maître (illisible) ; armoiries ; poinçon de garantie (illisible)
précision inscription: Inscription : ICY EST LE COEUR DE LOUIS 14 PAR LA GRACE DE DIEU ROY D EFRANCE ET DE NAVARRE TRES CHRETIEN ; DECEDE EN SON CHASTEAU DE VERSAILLES LE PREMIER JOUR DE SEPTEMBRE . 1715 (sur la plaque de cuivre). Poinçon de maître : C CAHIER. Armoiries : de France et de Navarre.
auteur(s) : Cahier C. (orfèvre)
siècle:1er quart 19e siècle

copyright : © Monuments historiques, 2000
date versement : 2003/03/14

reliquaire d'une parcelle du corps de Henri IV



Notice

technique : orfèvrerie
désignation :reliquaire d'une parcelle du corps de Henri IV
localisation :Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice :basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination : reliquaire
matériaux : argent : doré
description :Boîte circulaire en cuivre.
dimensions: h = 3,5 ; d = 7
inscription : poinçon de maître ; inscription
précision inscription Poinçon de maître : JC C (Cahier). Inscription : PARCELLE DU CORPS DE HENRI IV.
auteur(s): Cahier Charles (orfèvre)
siècle :1er quart 19e siècle

copyright : © Monuments historiques, 2000
date versement 2003/03/14

reliquaire de la parcelle du corps de Louis XIV



Notice

technique: orfèvrerie
désignation :reliquaire de la parcelle du corps de Louis XIV
localisation: Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice : basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination : reliquaire
matériaux: argent : doré
description :Reliquaire en forme de boîte cylindrique.
dimensions: h = 3,5 ; d = 7
inscription: poinçon de maître (illisible) ; inscription
précision inscription : Poinçon de maître : de Charles Cahier. Inscription : PARCELLE DU CORPS DE LOUIS XIV.
auteur(s) :Cahier Charles (orfèvre)

copyright :© Monuments historiques, 2000
date versement 2003/03/14

urne de viscères de Louis XVIII



Notice
technique : orfèvrerie
désignation :urne de viscères de Louis XVIII
localisation Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis ; Saint-Denis
édifice:basilique, puis cathédrale Saint-Denis
dénomination :urne de viscères
matériaux : argent : doré
description :Boîte cylindrique renfermant les entrailles de Louis XVIII avec deux poignées latérales, sans ornementation.
dimensions :h = 43,5 ; d = 35,5
commentaire iconographique Le couvercle est décoré sur son rebord d'un simple motif qui se répète.
inscription : inscription (français, gravée)
précision inscription : Inscription : ICI SONT LES ENTRAILLES DE TRES-HAUT TRES-PUISSANT TRES-EXCELLENT PRINCE LOUIS DIX-HUITIEME DU NOM ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE TRES CHRETIEN DECEDE AU CHATEAU DES TUILERIES LE 16 SEPTEMBRE 1824 A 4 HEURES DU MATIN AGE DE 68 ANS 9 MOIS ET 29 JOURS (sur le plat du couvercle).
auteur(s) :auteur inconnu
siècle :1er quart 19e siècle
date(s) :1824

copyright : © Monuments historiques, 2000
date versement : 2003/03/14


C'est par cette dernière photos que se termine la découverte des reliquaire de l'armoire des cœur.

Au plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'armoire des coeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'armoire des coeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet armoire elec entreprise
» consécration au coeurs de jésus et marie
» Priez pour l'union des coeurs
» Coeurs Sacrés de Jésus et Marie-Consécration du monde
» Consécration du monde aux 2 Coeurs adorables de Jésus et Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LE SORT DES RESTES ROYAUX ET PRINCIERS, DE LA REVOLUTION A NOS JOURS :: L'armoire des coeurs-
Sauter vers: