Saint-Denis, cimetière des Rois

Forum consacré aux tombeaux royaux de la basilique de Saint-Denis
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Lenoir



Messages : 186
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : Musée des Monuments français ... à Paris

MessageSujet: Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis   Ven 6 Mai - 21:56

.
Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis

Ce tombeau était à l'abbaye de Royaumont. Toutefois, nous le plaçons dans la section Saint-Denis car il y fut amené dès 1791, avant les profanations révolutionnaires. De plus, le sort des restes de la famille de Saint louis est tout de même très lié à l'histoire de Saint-Denis.
Aussi, si les tombeaux de Royaumont seront analysés globalement dans une autre section (tombeaux princiers en France), la spécificité du tombeau de Louis de France, comme celui de Philippe Dagobert, oblige à l'analyser ici.





Louis de France (1244-1260), fils de Saint Louis et de Marguerite de Provence, aurait dû régner, si la mort ne l'avait pas prématurément emporté à l'âge de 17 ans, laissant son frère Philippe (le futur Philippe III) devenir l'héritier du trône.

Son gisant, réalisé peu de temps après son décès en 1260 pour l'abbaye de Royaumont, nécropole réservée aux membres de la proche famille de Saint-Louis (St Denis étant réservée aux seuls rois, selon la volonté - non respectée - de Louis IX), a subi de nombreuses restaurations. Celles-ci n'ont toutefois pas défiguré le tombeau qui garde pour l'essentiel son aspect original.


© Photo Giraudon
Par le mouvement des mains, soulevées vers le ciel : le gisant semble vouloir se rapprocher de Dieu. Le visage est très expressif et n'obéit pas à un stéréotype ; il s'éloigne du gisant de Philippe Dagobert, plus impersonnel.
Les mouvements de la tête sont vivants et le corps bascule légèrement sur la dalle.


De même, le thème du convoi funéraire se trouve, vers 1260, magnifiquement figuré sur les flancs du tombeau. Le tombeau de Louis de France comporte un ensemble de personnages et de scènes qui constituent un véritable prototype de l’iconographie des pleurants. Sur les parois du soubassement, le thème du cortège funéraire composé de clercs et de laïcs en marche, figurés devant un fond bleu en pâte de verre, trouve ici sa pleine maturité.

En un sens, il est l'aboutissement d'un cheminement artistique le long du règne de saint Louis.
Un tombeau voisin, celui de Philippe Dagobert, frère de Saint Louis, mort vers 1234, présente des moines et les anges qui alternent sous les arcades illustrant à la fois les funérailles terrestres célébrées par l’abbé et ses frères et leur équivalent au ciel, où l’âme du prince va être reçue (1). Rien de tel 30 ans plus tard : les pleurants du tombeau de Louis présente des personnages purement terrestres, se lamentant parfois de façon démonstrative. Ou des clercs songeurs.
Mais point d'anges.

© Photo Giraudon
On y trouve même des scènes très vivante, dont une rattachée à un fait historique réelle : le panneau du soubassement réalisé par Violet-le-Duc, d'après l'original déposé aujourd'hui au Musée Carnavalet, montre le défunt, visage découvert, porté sur une civière par quatre personnages, dont Saint Louis et Henri III d'Angleterre. Ce dernier, en partance pour l'Angleterre à l'annonce de la mort du prince, avait tenu à rester pour assister aux funérailles.

Photo Claude Sauvageot
Ces deux pleureuses du soubassement sont des créations d'Eugène Violet-le-Duc, au XIX° s.

Photo Claude Sauvageot
(1) A comparer avec le tombeau, plus ancien d'une trentaine d'années, de Philippe Dagobert :
http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net/t92-le-tombeau-de-philippe-dagobert-frere-de-saint-louis
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis   Mar 17 Jan - 22:43


bonsoir
Cher Alexandre voici a quoi ressemblait le tombeau de Louis de France avant la révolution .J'ai retrouvé le dessin que fit réaliser Roger Gaignière vous pourrez ainsi le comparer a ce qui nous en est parvenus



Il est dommage que la polychromie est disparue car cela rendait les gisants vivant .

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT ELOI



Messages : 1355
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 46
Localisation : solre-sur sambre belgique

MessageSujet: Re: Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis   Lun 17 Déc - 21:23



bonsoir voici pour compléter le sujet un autre dessin de la collection gaignière mais qui lui et conservé à la Bodleian library d'Oxford. et qui représente le gisant de Louis de France vu de dessus on ne peut que regretter la disparition des couleur du gisant.




Au plaisir .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis   Aujourd'hui à 17:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tombeau de Louis de France, fils de Saint Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Louis de Gonzague, patron de la jeunesse (21 juin)
» Quelques extraits du Testament du roi Saint Louis, à son fils Philippe
» Saint Louis-Marie Grignion de Montfort et commentaire du jour "Je suis venu dans le monde pour que celui qui croit..."
» BAILLE (Louis-Paul) Baron de Saint-Pol - Général de brigade.
» Ordre de Saint-Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Denis, cimetière des Rois :: LES TOMBEAUX ROYAUX, PRINCIERS, ET AUTRES :: Gisants, orants, dalles funéraires du Moyen Age-
Sauter vers: